mardi 1 septembre 2015

My darling Third : les Autres

Galéa : 1 - décollement du placenta : 0

Et oui, c'est l'heure de mon point hormonal. Premier point : grâce à la force de mon esprit, j'ai gagné mon combat contre un placenta qui faisait des siennes (grâce aussi à un canapé résistant qui ne retrouvera sans doute jamais une forme digne de ce nom). Je suis donc officiellement valide. 

Du coup, la rentrée est faite et bien faite, et j'ai eu beau raser les murs pour ne croiser personne, les choses étant ce qu'elles sont, la nouvelle est officielle. Par définition, être enceinte c'est s'exposer aux regard, et je dirai même c'est devenir une attraction (surtout si on habite un village rural ou un quartier de centre ville, ou tout autre microcosme propice à la rumeur). J'ai donc eu le droit à ce merveilleux prologue : "Je savais qu'il se passait un truc chez vous, mais en fait je croyais que l'Homme et toi divorciez". Yeahhhhh. Qui c'est qui renvoie une image de couple-Calvin Klein-qui-marche-sur-la-plage-en-pantalon-en-lin? C'est nous!!!

Le Ventre.

La femme enceinte est d'abord un ventre, par conséquent, je ne me définis plus que comme telle aux yeux du reste du monde. L'irréfutable preuve: j'ai coupé ma frange toute seule, et personne ne s'en est rendu compte, même pas ma mère (ceci-dit ce n'est pas plus mal, bien que cela reste vexant). Impossible de croiser une vague connaissance sans avoir son jugement sur ma silhouette de femelle reproductrice. Je me sens un peu comme une jument ou une vache soumise au regard de l'éleveur (plus souvent l'éleveuse d'ailleurs) qui jauge mes capacités de portage. En gros, à 2 mois de grossesse, vu que je n'étais pas obèse (en plus d'être cernée et amaigrie par les nausées), j'ai eu le droit à : "mais bon sang, Galéa tu vas nous le mettre où ce petit ?".  Et à presque 4 mois, après avoir bien profité, j'ai maintenant  le droit à l'incontournable "Mon Dieu, mais dans quel état tu vas finir ma chérie ...il te reste encore 5 mois à tenir", couplé évidemment à la recommandation de base "Mets bien la crème sur ton ventre quand même", sous-entendu "tu as bien assez de vergetures comme ça".  

Bien entendu, je n'échappe pas aux gens lourds de chez lourds, qui se sentent tout à fait autorisés à me toucher le ventre, donc mon utérus, parce que c'est bien connu, la femme enceinte adore la main d'étranger sur son corps (surtout moi qui ai déjà du mal à communiquer gestuellement avec autrui, un jour je vous parlerai de mon amie américaine qui est beaucoup dans le toucher quand elle parle). Rajoutons à cela des années d'expérience en boîte de nuit (oui j'ai été une cagole dans ma jeunesse), mes réflexes étant restés ce qu'ils étaient en cas de contacts rapprochés non voulus par moi, il y'a eu quelques gestes malheureux de ma part et de regrettables malentendus sociaux.

L'âge.

Vu que je suis plus proche des 40 que des 25 ans, je n'ai pas échappé au désormais célèbre: "quel courage, ma pauvre" . J'ai donc eu le droit à "Tu te rends compte que tu auras 54 ans au moment de son bac (et plus en cas de redoublement) ? Ce n'est pas l'âge qu'avait ta mère quand elle est devenue grand-mère?" . Non Ma mère est devenue grand-mère beaucoup plus jeune que cela. La pharmacienne (ma dealeuse de Maternov des premières semaines-merci Clémence) m'a regardée avec un air de profonde empathie "Ca fait toujours un choc quand ça nous tombe dessus comme ça hein, mais vous verrez vous serez contente après". Je suppose que c'est en voyant les deux filles se battre sous un tabouret réservé aux personnes invalides, qu'elle n'a évidemment pas envisagé que je puisse vouloir sciemment m'y remettre une troisième fois. 

Sinon, on m'a récemment demandé le résultat de mon amniocentèse, si je n'avais pas mal à mes varices, et si je ne craignais pas une descente d'organes ou une distorsion de mon périnée. Bien sûr, la sale tête que je me suis traînée pendant 2 mois a été attribuée à ces grossesses tardives chez des femmes épuisées. J'ai aussi eu toutes les histoires de fausses couche possible, celles de malformations diverses et variées, des grandes prématurités et j'en passe, mais bien sûr à chaque fois "je ne devrais pas te raconter tout ça maintenant ma pauvre" Ben non, tu ne devrais pas, mais visiblement, ça te fait un bien fou dis donc. Il ne me reste plus qu'à reprendre les expressions branchées de ma jeunesse pour faire la bonne mère ringarde dont mes enfants auront honte dans 20 ans (tiens, j'ai bien envie d'écouter Louise Attaque avec un vieux Levi's boot-cut,  tout à coup).

Le nombre.

Il semblerait que quiconque dépasse le cap des deux enfants n'ait pas d'activité professionnelle, ni aucune ambition personnelle. "Mais comment tu vas faire avec ton boulot?", bah comme j'ai fait avec les autres a priori...Bien sûr, pour quelqu'un qui ne sait pas cuisiner, qui vit dans le bazar toute l'année, qui est en retard aux réunions de rentrée, qui oublie le bonnet de piscine, qui conduit de manière approximative et un peu dangereuse,  prétendre à un troisième enfant a un petit côté anachronique. Après m'avoir demandé si c'était un oubli de pilule ou un problème de stérilet, j'ai eu en retour cette réaction résignée : "Comment peux-tu envisager une famille nombreuse alors que tu ne sais pas faire un gâteau au yaourt ?". C'est vrai mais je sais éplucher des carottes (avec un économe). 

Je vous passe les bonnes âmes qui me demandent où nous allons habiter : "Tu crois que vous pourrez rester dans le centre vu le prix des loyers?".  Non effectivement ça va être compliqué...donc on va se serrer comme des sardines. Bien sûr on me prédit des enfants étrangers les uns aux autres "10 ans d'écart avec ta grande, globalement tu en auras une qui passera le brevet quand l'autre quittera à peine la crèche...ce sera un peu un enfant unique quand même". Et surtout cette merveilleuse phrase de conclusion : "Mais comment tu vas gérer l'adolescence de tes grandes avec un bébé dans les pattes". Et de me parler de cette gamine qu'elle a vue grandir et qui maintenant se drogue par désoeuvrement parce que ses parents sont trop absorbés par la rentrée en Petite Section de leur dernier. Avec l'Homme, on a décidé de méditer là dessus quelque temps. 

Et le must: le sexe du bébé

"Tu sais je comprends que tu te lances dans un troisième, l'Homme veut tenter le fils, c'est normal  (puis avec un air entendu-genre je le dis sans le dire) surtout pour la transmission du nom". Ouaich. Le nom de l'Homme existe depuis 5000 ans, est porté sur les 5 continents par des gens de tous milieux. Il a survécu à l'exode d'Egypte, à l'Inquisition espagnole et la Seconde Guerre Mondiale...a priori je pense qu'il supportera aussi qu'on n'ait que des filles. "Quoi?", ou plus précisément, "QUOI ? c'est encore une fille!!!".  Je vois alors passer dans les yeux de mon interlocutrice un mélange de pitié, de triomphe et de supériorité. Visiblement même en 2015, il n'est pas évident que la petite fille soit aussi précieuse qu'un petit garçon, d'ailleurs ma belle-famille (championne de Bretagne en proportion de naissances mâles) n'a pas caché sa déception face à ce nouvel échec. 

Eh les amis, je vous le dis en passant hein, et sans trop me la raconter non plus (mais un peu quand même) :  mes filles sont élevées comme des fils, elles grimpent aux arbres plus vite que les garçons, sont bonnes en math, n'ont pas peur des mulots, n'ont pas peur de grand chose d''ailleurs, ma grande maîtrise les rudiments du football, est une vraie dure au mal, ne pleure presque jamais, et puis je vous le dis, j'ai autant d'ambition et d'exigence pour elles que si j'avais eu des fils. Et franchement, soyons clairs, ma soeur et moi ne transmettrons pas le nom de mon père, en revanche nous donnerons à nos enfants des valeurs, une exigence, un humour de mauvais gout, une asociabilité chronique, une rancune tenace, une loyauté envers les siens...bref, tout ce qu'il nous a transmis depuis l'enfance, et ça pardon, mais ça veut plus cher que quelques lettres collées sur un livret de famille hein...L'esprit d'une "lignée" ne tient pas à un nom, mais à un lien. 

Je conclurai avec cette merveilleuse phrase  que je ne sais toujours pas comment interpréter: "Tu n'as pas peur quand même qu'elle ...enfin, tu vois quoi, qu'elle ...ressemble aux deux autres?" . Dans la mesure où à ce moment précis, nous étions au parc, et que mon aînée venait de se gaufrer lamentablement en faisant une roue sans avoir enlevé ses lunettes alors que ma cadette dirigeait d'un air autoritaire 3 autres petites filles qui n'osaient pas la contredire, j'ai comme l'impression que ce n'était pas hyper positif comme remarque. 

Sinon, bon on est d'accord hein, l'enfer c'est les autres comme dirait l'autre...même si les autres c'est aussi mes copines émues qui m'envoient des textos plein de gentillesse, des services rendus ni vus ni connus pour ne pas que je m'étale en remerciements, des blogueurs qui me laissent des petits messages qui me font pleurer (à cause de hormones), l'Homme qui me gave de rillettes, une non-blogueuse sans coeur qui m'inonde de pavés pour être sûre que mon placenta se recolle...Mais bon, je ne le dis pas trop fort non plus, car je dois rester fidèle à ma réputation : une sale gosse qui dit du mal des autres...

PS: Merci à tous pour vos si gentils mots ;-)

112 commentaires:

  1. Profite et profite encore !
    Moi, j'ai 11 ans d'écart avec ma plus petite sœur (nous sommes 3 filles) et c'est super !
    Je te souhaite une bonne santé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça c'est un comm qui fait plaisir à lire...merci Sandrine

      Supprimer
  2. ba dis donc j'en reste bouche-bée, les gens sont vraiment cons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui hein, quand tu mets tout bout à bout....c'est parfois édifiant ;-) (mais j'en rajoute exprès, comme tu te doutes)

      Supprimer
  3. Eh bien moi j'ai aurais adoré avoir trois filles ( et même plus ) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le sais bien Mior (et je suis contente aussi de cette armée de filles)

      Supprimer
  4. Comme tu le dis l'enfer c'est souvent les autres, alors autant se recentrer sur les qui nous aiment et qui comptent :) Je te souhaite maintenant une grossesse pleine de sérénité et que ta petite puce pousse bien :) Je te fais d'énormes bisous à toi, à l'Homme et aux 2 louloutes qui ont fait leur rentrée aujourd'hui ! Ca va vous donner une bonne excuse pour vous affaler dans le canapé et qu'elles te racontent leur journée :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma MArjo, si tous les autres te ressemblaient la vie serait vraiment facile ;-)
      des bises ma copinette binômette ;-)

      Supprimer
  5. Si tu veux, je peux t'apprendre à faire le gâteau au yaourt ;-) ! Continue à couver ta poussinnette en attendant de voir pour la première fois sa frimousse. Ce moment magique te fera oublier tout le reste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je prends ALbertine (pour le cours de cuisine), sinon je couve, je couve, ce qui ne m'empêche pas de courir aussi. Belle journée à toi.

      Supprimer
  6. Je vois que tu vis bien ta grossesse ;) ! Le nombre de conneries qu'on peut entendre quand on est enceinte ! c'est dingue. Je crois d'ailleurs que tu as bien exposé les principales !
    Bref re-félicitations et je constate que tes hormones ont laissé intact ton sens de l'humour !

    RépondreSupprimer
  7. Non mais sérieux, tu ne sais pas faire le gâteau aux yahourts ????
    PFFFFFFFFFFFF............


    Mais malgré ça, HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! ravie pour toi et les tiens de cette super bonne nouvelle !!!! Et bien sûr, j'ai bien ri, laissant quelques souvenirs remonter à la surface !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan je ne sais vraiment pas faire, je sais ça craint ;-)
      Merci Liliba

      Supprimer
  8. Galea, si ça peut te rassurer, mes deux fils ne jouent pas au foot, n'aiment rien tant que de rester à la maison à dessiner, bouquiner (bon, à jouer sur leur tablette aussi), ils regardent Violetta (pour notre plus grand bonheur) et chantent les chansons de France Gall à tue-tête (qui profite visiblement d'un retour en grâce par le truchman de Jennifer) !
    Comme quoi, garçon-fille...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui mais il est indéniable qu'il y a quand même un imaginaire sur les filles qui est toujours moins sportif, moins costaud, moins ambitieux que pour les garçons...Bon, je vois que tu as échappé à la Reine des Neiges et à Louane (pour l'instant) et je m'en réjouis pour toi et ton mari Delphine ;-)
      Merci de ton comm ;-)

      Supprimer
  9. Ton billet m'a émue (pourtant mes hormones me laissent tranquille 😆). Mais tu sais dans les réflexions que tu reçois et qui font toujours plaisir Ce n'est pas spécifique à un troisième enfant… et je te trouve merveilleux merveilleux ton passage sur les liens et la lignée, d'ailleurs il suffit de regarder l'étymologie… Je trouve aussi ta silhouette parfaite, laisse parler les jaloux ! 😆. Je souhaite que les prochains mois se passent mieux que tes débuts difficiles et nous on va te suivre de près, elle est attendue cette Darling Third ! Je t'embrasse… 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ma chère chère ASpho....oui c'est plus un moyen d'en rire qu'autres choses, les Autres c'est les Autres, quelque soit notre parcours personnel, ils sont là à nous guetter et nous juger, mais au fond on s'en fiche.
      Merci de ta gentillesse Aspho (et le deuxième trimestre se passe très bien )

      Supprimer
  10. Oh là là je suis ravie, ça me fait plaisir :-)
    J'ai aussi horreur des gens qui touchent el ventre des autres. On ne me l'a jamais fait et heureusement. Est-ce que je touche le c** des autres ? Non ! Donc, merci de garder vos mimines dans vos poches.

    RépondreSupprimer
  11. J'aime, mais j'aime ! Surtout le petit billet tardif qu'on n'attendait pas :)
    "Le nom de l'Homme existe depuis 5000 ans, est porté sur les 5 continents par des gens de tous milieux. Il a survécu à l'exode d'Egypte, à l'Inquisition espagnole et la Seconde Guerre Mondiale...a priori je pense qu'il supportera aussi qu'on n'ait que des filles." Mouarf !!
    Je te souhaite vraiment une belle grossesse, dans la joie et la bonne humeur, grâce aux fous-rires provoqués par ces remarques à la noix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Ellettres, oui le rire sauve de plein de trucs ;-)

      Supprimer
  12. En 2015 il y a encore des remarques de ce genre? (yeux grand ouverts, j'en reviens pas). Bref, first, tu as gardé intact ton sens de l'humour et des billets très chouettes (j'ai ricané de rire une belle fois) et second, qwa! tes filles sont bonnes en maths? Dans mes bras, les choupinettes! ^_^ (rappel, je suis une fille, et j'adore les maths)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui écoute keisha, c'est comme les yeux bleus, c'est incompréhensible génétiquement parlant avec une mère comme moi...mais oui elles sont bonnes (comme on peut m'être au primaire hein) et aiment les maths ;-)

      Supprimer
  13. Je suis morte de rires ..excuse moi si cela te vexe , mais je dois avoir à peu près l'age de ta mère .....(fausse excuse )
    Mais j'avoue que tout cela est si bien dit et si vrai !!!!!!!
    Profite bien de ces moments car au fond quand tu te reliras dans quelques années tu devrais en rires aussi !!!
    Experience que de mettre au monde un enfant avec 10 ans d'ecart avec son ainée !!
    C'est comme ça chez moi et tout s'est bien passé !!
    Bon courage pour les mois à venir
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. C'est incroyable de voir ce que certaines personnes se permettent de te dire ! Je n'en reviens de ce manque de tact et de jugement !
    Et concernant le nom de tes filles, elles seront peut-être modernes et garderont peut-être votre nom toute leur vie ;) Je me marie l'année prochaine et j'ai fait le choix de garder mon nom, qui me définit bien mieux que celui de mon futur mari.
    Heureusement que tu arrives à prendre tout cela avec du recul et de l'humour!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai gardé mon nom au boulot, mais c'est vrai qu'avec les enfants, c'était plus simple d'avoir tous le même, et celui de l'Homme n'est quand même pas des plus neutres...d'ici là je ne sais pas ce que sera la mode pour les femmes libérées (si tant est qu'elles le soient)

      Supprimer
  15. jolies photos, un régal de billet, comme d'hab
    (moi je sais en fait tu copies Jérôme)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je copie Jérôme, ça c'est vrai Axelle ;-)
      Merci beaucoup de tes compliments.

      Supprimer
  16. J'ai loupé le message précédent... Alors c'est ici que je te dis ... Félicitations! Et je te rassure, on peut, avoir 3 enfants, travailler à plein temps, courir et avoir des loisirs choisis... (lire, coudre...) , et ne jamais faire de gâteau au yaourt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de tes félicitations Fanny, oui je sais que c'est possible même si pour moi ce sera plus dur que pour d'autres ;-)

      Supprimer
  17. Comme j'envie ta taille de guêpe quand même ! Moi j'ai l'air d'une baleine à accouchement + 17 mois !
    (bon, allez, j'arrête les comm à coté de la plaque)
    Aaaaahhhhh !!! Les gens !! J'en ai entendu des trucs débiles ! Et la phrase qui continue encore aujourd'hui "tu regrettes pas de pas l'avoir faite plus tôt ?" (bah de toute façon, c'est comme ça, ça servirait à quoi ?).
    Et moi j'ai fâché une collègue en reculant d'un coup quand elle a approché sa main ! Pour les autres, comme j'ai toujours une réputation de boule dogue, bah personne n'a essayé !
    Et tu sais que moi, j'aurai 54 ans quand MA PREMIERE passera son bac !! (enfin je sais pas pourquoi je dis "ma première" puisque le deuxième ne veut pas de moi et que le troisième n'arrivera jamais vu que j'aurai... 60 ans quand il pourrait passer son bac !)
    Et sinon, les filles, c'est quand même le top ! Et moi, je veux même pas de garçon. Que des filles (ouhouh petite fille, mon utérus t'attend, tu arrives quand tu veux, on t'accueillera bien) (nan mais là, je sens que quand j'aurai cliqué sur Publier, je vais t'envoyer un mail pour te demander de supprimer ce commentaire complètement décousu...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite qu'elle arrive Estelle évidemment (quoique l'écart hyper rapproché c'est raide aussi), et même si c'est un garçon, je crois que c'est chouette aussi, de toutes manières avec les enfants, on ne fait pas ce qu'on veut, il faut le savoir ;-)
      Merci de ton comm complètement déglingos

      Supprimer
  18. Allez, non, j'assume ! Et puis peut-être qu'elle va m'entendre ;^)

    RépondreSupprimer
  19. Ah tu me rappelles que je dois acheter un économe, je me suis retrouvée comme deux ronds de flan quand je me suis rendue compte que je devais éplucher des pommes de terre et que je n'en avais plus.
    Bon, ce n'est pas le plus important. Il est essentiel que je te communique la mauvaise nouvelle que je gardais jusqu'au dernier moment pour moi. La crème miracle que tu sais n'enlève pas les vergetures existantes, il faut donc bien que tu suives les conseils des autres et que tu la mettes maintenant (deux fois par jour, n'oublie pas), avant qu'elles n'apparaissent.
    C'est quand-même chouette de pourvoir avoir une frange mal coupée et que personne ne le remarque.

    Valérie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui où alors ma frange est tellement toujours mal coupée que plus personne ne s'en rend compte...ce qui n'est pas bon signe du tout.
      POur la crème qui corrige les vergetures, sache le , je le vis très très mal...

      Supprimer
  20. Magnifique votre " résistance " dans un village, je vis dans ce genre de bourg et c'est horrible parfois ! Mais vous êtes sur la bonne voie et il y a un beau cadeau au bout. Prenez bien soin de vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait j'habite une grande ville, mais finalement, la vie de quartier n'est pas tellement différente de celle d'un petit village, on renonce pratiquement pareillement à une certaine sorte d'anonymat.

      Supprimer
  21. Si tu n'avais pas eu d'enfant, on t'aurait demandé quand est-ce que tu comptais t'y mettre et si tu n'en avais eu qu'un cela aurait été "alors, c'est pour quand le deuxième ?" Alors, oui, tu as raison, l'enfer c'est les autres.

    PS : on n'est pas si vieilles que cela, non ? 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi, je me sens vieille depuis longtemps tu sais ;-)mais oui l'enfer c'est les autres.

      Supprimer
  22. C'est super trois enfants, et on arrive même à blogger ! Ma sœur (la troisième fille) à 8 ans d'écart avec moi, et je m'entends très bien avec elle. Profite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gambadou, c'est le genre de comm qui me fait vraiment très plaisir ;-)

      Supprimer
  23. Punaise, rien de nouveau sous le soleil. Les gens sont toujours aussi tartes.
    Pour le gâteau au yaourt, j'offrirai la recette à ton aînée en cadeau de naissance.
    Et, secret de maman : il faut toujours avoir l'air débordé même quand on est organisé, ça évite d'être embarqué pour les fêtes de l'école, et.... les gâteaux au yaourt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que toi, tu as du en entendre Alphonsine avec tes 6....Dès qu'on sort du moule, tu sais bien ;-)
      Même pas besoin de me donner l'air d'être débordée, j'arrive à l'être même avec rien ;-)
      Merci de ton passage et plein de bises

      Supprimer
  24. Je vois qu'on s'embête pas avec une troisième grossesse ! Rien que pour ces commentaires sympathiques, on en remettrait bien un en route !
    Effectivement, le nom de l'homme survivra ;-) et chouette chouette chouette pour les trois petites nénettes ! Le seul inconvénient que je vois avec trois filles c'est qu'elle se crêpent bien le chignon, ami des petites couettes mignonnettes et des jeunes filles bien tranquilles passe ton chemin ! (en tout cas, chez moi, on est bien bien loin de ce modèle-là)
    Profite, profite et continue à nous régaler de tes sautes d'humeur hormonales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pour se crêper le chignon, on peut dire qu'elles sont très performantes, quoique mon aînée ne soit pas spécialement très fifille dans ses comportements. Je ne sais pas ce que donnera l'écart d'âge sur la fratrie de ce côté là. Merci Gab de ton passage et de ce gentil commentaire.

      Supprimer
    2. Tu as un blog Gab ? Je ne te trouve nulle part :(

      Supprimer
  25. Magnifique Galéa, n'écoute que ton cœur, et celui de ton bébé.

    RépondreSupprimer
  26. Pour le gâteau au yaourt, on peut remédier à ça en te donnant des cours, mais bon, là t'exabuse un tantinet. Tu pourrais faire un effort tout de même !
    Alors, quoâ, encore une fille ? là vraiment, tu n'y mets vraiment pas du tien, à moins que ce ne soit l'Homme. Mais non, l'Homme est parfait dans cette affaire, c'est la femelle qu'est en tort !
    Quant aux 10 ans d'écart... Dans quelques années, tu auras une baby-sitter à domicile, fallait y penser ! y a pas t'es maline.
    Si on te met la main sur le ventre, surtout sans te le demander, essaie de mettre ta main sur leur ventre (oui, sur ce coup je resterai polie, sinon, tu peux choisir le cul - ça y est j'lai dit !)
    Quelles photos, surtout la seconde. Meuh non, tu ne fais pas grosse vache du tout.
    Toujours rigolos tes billets, j'aime bien
    Allez, profite du canapé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est l'Homme qui choisit tu sais au fond, donc il voulait des filles, il a eu des filles, et c'est très bien car il pourra leur enseigner les rudiments de la cuisine qui me seront bien utile un jour ou l'autre.
      J'adore ton côté cash Zazy ;-)
      Des bises

      Supprimer
  27. Tu sais ce qu'on dit "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Alors laisse les dire, profite à fond de ta grossesse (et dis toi que tu ne me battras jamais sur les kilos et les vergetures, t'as de la marge ;-)), et continue à nous régaler de tes billets qui me mettent de bonne humeur dès le matin!
    Plein de bises, et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement Féli, tu en as eu deux d'un coup et pour ça, tu auras mon respect jusqu'à la fin des temps (quand tu vois que je ne m'en sors pas avec une à la fois ;-)
      Et puis bon, on est tous le con de quelqu'un, c'est une certitude.
      Merci d'être toujours un peu là
      des bises

      Supprimer
  28. Les gens sont tellement horribles que ça ? ça fait froid dans le dos dis donc ! j'imagine que tu les as remis à leur place bien vertement ? Tu devras écrire un bouquin avec tes meilleures répliques ;) biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Hélène (je pense que ça a été fait quand même ;-)
      Les gens peuvent aussi être gentils mine de rien mais ce n'est pas raccord avec la ligne éditoriale de mon blog !

      Supprimer
  29. Je ne sais pas comment tu fais pour être aussi drôle et aussi touchante en même temps ! Tu as une superbe silhouette (à 4 mois je commençais déjà dangereusement à ressembler à barbamama ;-) ), et tes filles ont l'air juste tellement vivantes :-) Bisous à vous presque 5 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je travaille toujours tu sais, et debout toute la journée à porter donc pour l'instant, je ne stocke pas tellement. j'avais pris 27 kg pour ma première, je peux te dire que je ne ressemblais plus à rien du tout le jour de l'accouchement ;-) mais j'ai adoré.
      Merci ma chère Céline et grosses bises à vous aussi.

      Supprimer
  30. Comment on dit dans ces cas là ? Ah oui : félicitations !

    RépondreSupprimer
  31. non mais dis le que tu voulais un troisième enfant pour les allocs, et pour qu'elle s'occupe de vous deux quand vous serez vieux :)
    d'ailleurs ça tombe bien que ce soit une fille, comme ça elle fera la cuisine et le ménage, hein ;)

    ce que les gens peuvent être lourdingues !

    en tout cas, profite bien de ta grossesse, je suis ravie qu'une si charmante famille s'agrandisse, et les deux premières étant belles, intelligentes et adorables, je ne doute pas que numérotrois sera de même.

    Bises à toute la famille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je ne te cache pas que je compte beaucoup sur les allocs (;-) ne ris pas je l'ai pas mal entendue celle-là, mais moins que mes copines qui ne travaillent pas et qui se font carrément traiter de profiteuses, en temps de crise, ça craint).
      Bon après on ne peut pas miser sur ce que sera My Third (et parfois ça m'angoisse), chaque grossesse c'est pareil, il faut se préparer à avoir éventuellement un enfant moche et bête et à l'aimer quand même.
      Des bises
      Merci de tes bons voeux pleins d'humour Eva.

      Supprimer
  32. Tellement vrai! Mais je te rassure, à n'importe quel âge, on a ce genre de remarques! A croire que ça dérange les gens, le bonheur chez les autres! Bref, profite de tout ma Galéa!! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je sais, honnêtement ça me passe un peu au dessus, mais je prends un plaisir réel à faire mes palmarès ... car même enceinte j'ai un mauvais fond.
      Merci beaucoup Laeti ;-)

      Supprimer
  33. Si ça peut te rassurer, le chapelet d'imbécillités et de lieux communs qu'on entend quand on n'a pas d'enfant n'est pas mal non plus et aussi déplacé. J'ai bien ri en te lisant parce que j'ai reconnu plein de choses entendues autour de moi (mais pas dites par moi, hein, non mais ho ...) et ô combien tu as raison de ne pas vouloir qu'on te touche le ventre ! Et vive les filles :-) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça je sais Aifelle, de toutes manières on sait tous que si tu n'as pas 2 enfants à 30 et un crédit immobilier sur 25 ans et une voiture de moins de deux ans, tu as raté ta vie ;-)
      Je te fais plein de bises

      Supprimer
  34. C'est une fille !!!! C'est génial ! Je suis bien contente pour vous ! Comme tu le sais ma soeur a 10 ans de plus que moi, mon frère 7 et aucun des deux n'a sombré dans la drogue et la délinquance. Si ça peut vous rassurer !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute oui ça me rassure, quoique vu ta consommation hebdomadaire d'alcool, je ne sais pas trop en fait

      Supprimer
  35. Une troisième pépette, c'est le pied ! Bon je n'y connais pas grand chose dans l'élevage de garçons mais pour avoir grandi avec un frère plus âgé, j'ai l'impression qu'on n'y perd pas au change avec des filles, loin de là.
    Quant à la différence d'âge... l'an prochain ma grande passera son brevet pendant la petite dernière entrera à la maternelle. Et cette année encore je navigue entre la crèche, l'école et le collège du haut de mes 40 ans sans me poser la moindre question sur le regard que les autres portent ma petite famille, manquerait plus que ça !
    (et puis tu vas voir, les grandes qui s'occupent de la petite, ça réserve des moments magiques ;) ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. magiques vraiment ? Quand je vois comment mon aînée s'occupe d'elle-même je crains le pire si elle est de bonne volonté avec le bébé...;-) bref, soyons sérieux, merci beaucoup Jérôme, tu sais à quel point ton commentaire me fait infiniment plaisir ;-)
      De grosses bises

      Supprimer
  36. Qu'il est bon ton billet ma Galea ;0) Je me suis régalée du début à la fin. Cela me donnerait presque envie de remettre ça, mais bon mon corps ne serait pas d'accord du tout ;0) J'avais déjà lu ton précédent, donc je savais que tu fabriquais ton petit troisième (ou ta petite plutôt apparemment, j'ai une soeur qui a 5 filles alors le genre de remarque que tu as eu elle est passé par là, et moi aussi quand j'attendais le deuxième et le troisième alors que franchement garçon ou fille ça mettait complètement égal, mais alors complètement... je n'ai jamais compris d'ailleurs cette obsession que les autres ont pour le sexe du bébé :0) Bon donc voilà je suis ravie pour toi, tu verras un troisième c'est le top du top, comme le dit une copine qui en a 3 aussi ; c'est la cerise sur le gâteau. Ne t'inquiète donc pas pour la différence d'âge ; entre mon dernier et ma fille aînée il y a exactement dix ans aussi et je peux te dire qu'elle en ai complètement gaga (un peu moins maintenant qu'il est grand mais quand même). Elles sont sublimes tes photos, j'adorerais avoir un aussi joli souvenir de mes grossesses !! Je te fais d'immenses bisous Galéa, et une bonne rentrée à toi et à tes filles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho mais c'est toi qui m'émeut en fait Lor rouge...merci merci, vraiment ça me touche beaucoup ton commentaire.

      Supprimer
  37. Ah et j'oubliais, je crois qu'on avait le même âge pour la fabrication de ce petit dernier (oui bon, c'est pas si important que ça que je te dises ça mais j'avais envie ;0)

    RépondreSupprimer
  38. Ouf! Bien contente que tout aille mieux!
    Ce billet m'a rappelé des souvenirs!
    Les belles mères ont souvent les mots délicats très adaptés à la situation, aussi, mais la discrétion est plutôt conseillée dans ce cas :D :D
    Bon les mamans aussi!
    Bref, heureusement qu'il y a un beau bébé à la fin, parce que les grossesses en elles mêmes c'est pas le pied :D
    On m'a même demandé, un jour que je me baladais "tranquille" avec les 3 (je mets tranquille entre guillemets parce que tranquille avec trois enfants...ben c'est comme avec deux enfants, ça n'existe pas!), si je n'avais pas l'impression de piller les ressources planétaires :D
    J'ai eu ma 3e à 37 ans (sans rire, j'ai sorti la calculette pour calculer mon âge...) et je m'éclate!
    C'est le b****l à la maison, ça crie dans tous les sens, mais je m'éclate!
    Bon courage pour la suite et PROFITE!!!
    Je ne devrais pas t'en parler mais, à ma 3e grosses :D :D :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as raison, mais je profite, je sais que c'est ma dernière donc je savoure ces derniers moments avec un bébé dans mon ventre.
      Merci de ton commentaire Emilie.

      Supprimer
  39. Oublie les gens malveillants et pas toujours agréables. Je suis sûre que tu es un sublime femme enceinte et tu seras une fois de plus une maman géniale, assez originale (au vu de ce que je lis dans ces rendez-vous mensuels).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que je ne suis pas sûre qu'être une maman originale soit très chouette pour les enfants en question. Mais merci beaucoup Mademoiselle A.

      Supprimer
  40. Toujours plein d'humour tes billets !!! Je ne savais pas encore la nouvelle !!! Etre enceinte, quel bonheur !! Savoir attendre et espérer !!! Bravo, comme disais ma grand-mère "jamais deux sans trois !"
    Tu as coupé ta frange ? Alors tu te coiffes comment maintenant ?
    Très belle photos en contre-jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je coupe toujours ma frange toute seule et ce mois-ci soyons honnête ENitram, c'est catastrophique ;-)
      Merci beaucoup.

      Supprimer
  41. pfffffffffffffff tu me donnerais presque l'envie de m'y remettre !-) rien que pour le plaisir de foutre ma main dans la Gu;.tronche qui te disent des trucs aussi débiles. Mais bon moi le moule est cassé, alors je profite de ceux des autres, c'est pas mal aussi !
    Bises et ne lui lit pas trop de Proust à ce petit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais, la plupart ne le disent pas méchamment, et je prends sur moi, la vraie méchanceté est plus insidieuse que ce genre de maladresse.
      Promis, j'irai molo sur Proust.
      Merci Monesille.

      Supprimer
  42. Je sais, je fais partie des lourdes qui ont toujours envie de toucher le ventre, et donc l'utérus des mamans ! Mea culpa !!
    Sinon, quand même, ce n'est pas moi qui a décidé que la femme est supérieure à l'homme, alors, 4 nanas à la maison, je ne vois pas où est le problème. Je t'embrasse et suis tellement ravie pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais toi je te pardonnerais si d'aventure tu t'y étais tentée....
      Merci beaucoup Laure ;-)

      Supprimer
  43. Heureusement, tu as le sens de l'humour, ça sauve de la connerie humaine. Les gens sont jaloux, c'est tout! N'écoute pas et profite de chaque instant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement je ne suis pas quelqu'un qui suscite les jalousies Gwen ;-) mais bon ça me ferait plaisir de le croire.
      Merci beaucoup

      Supprimer
  44. Bonjour,

    Je me permets de te mettre un petit mot, même si je me sens un peu illégitime vu que c'est la première fois que je commente sur ton blog.

    J'ai du tomber sur celui-ci plusieurs fois (la blogosphère est petite en fait) mais je ne m'y suis intéressée qu'en début de semaine. Tellement intéressée que j'ai pris le temps de remonter au début du blog et de lire une grosse partie de tes articles. Quand j'aime quelque chose, je l'aime à fond.

    Tout ça pour dire que j'aime beaucoup ton blog, tes articles, tes interrogations. Tu m'as donné envie de découvrir plusieurs livres et plus particulièrement "Lady Hunt" et "Adèle et moi" (surtout lui dis donc, j'attends un peu et je vais aller l'acheter!). J'aime beaucoup aussi le non-challenge, qui va me donner de très bonnes idées de lecture! Je vais donc suivre ton blog avec plaisir!

    Toutes mes félicitations pour cette grossesse en tout cas, un bébé, c'est juste magnifique et bon courage avec la pression sociale et les nausées, j'espère qu'elles vont bientôt s'arrêter. Et merci merci pour ton petit mea-culpa sur les nausées. L'année dernière, j'ai eu la chance d'avoir des nausées assez abominables et non-stop jusqu'au jour de mon accouchement. C'était difficile à croire pour mon entourage, qui pensait certainement que j’exagérais parfois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho Bienvenue ici Accalia, ton commentaire me touche beaucoup, merci infiniment (et ouai les nausées c'est un très grand moment de solitude que personne ne comprend ni ne peut soigner).
      Merci beaucoup de ton passage.

      Supprimer
  45. Ah ! Le regard que la société pose sur nous, quoi que l'on fasse, est un peu terrible quand même. Alors que le seul truc vraiment important, c'est ton bonheur à toi. Donc : enjoy ! Et vive les filles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison Papillon! Quoiqu'on fasse on sera jugées .

      Supprimer
  46. oh la la...je viens jsute de lire ton billet! du rire, de l'info, de l'émotion. Petite boule dans la gorge en finissant de te lire. Abusé.

    PS: tu pourrais ressortir tes vieux dossiers "cagole" sur FB stp? <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma Mirabette, je pourrais, parce qu'à l'époque j'étais jeune, belle et bronzée ;-) mais je me fais du mal à chaque fois
      je t'embrasse ma copinette

      Supprimer
  47. Il n'y a que toi pour faire des billets pareils sur la grossesse et c'est tellement, tellement vrai ! La prochaine fois que je vois une femme enceinte de ma connaissance, je réfléchirai à deux fois avant de dire quoi que ce soit ;))
    En tout cas, plein de bises, que tout se passe bien jusqu'à l'accouchement... et après évidemment !!

    RépondreSupprimer
  48. Je l'aime déjà ta numéro Ter et honnêtement pour enquiquiner déjà autant ton voisinage en étant au chaud dans ton bidon, je sens qu'elle va promettre comme ses frangines. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi...je ne peux pas mieux dire en fait ;-)
      Plein de bises ma Phili

      Supprimer
  49. "mes réflexes étant restés ce qu'ils étaient en cas de contacts rapprochés non voulus par moi, il y'a eu quelques gestes malheureux de ma part et de regrettables malentendus sociaux "

    Fou rire n°1

    +

    ""Ca fait toujours un choc quand ça nous tombe dessus comme ça hein, mais vous verrez vous serez contente après". Je suppose que c'est en voyant les deux filles se battre sous un tabouret réservé aux personnes invalides, qu'elle n'a évidemment pas envisagé que je puisse vouloir sciemment m'y remettre une troisième fois "

    Fou rire n°2

    +

    "Tu n'as pas peur quand même qu'elle ...enfin, tu vois quoi, qu'elle ...ressemble aux deux autres?" . Dans la mesure où à ce moment précis, nous étions au parc, et que mon aînée venait de se gaufrer lamentablement en faisant une roue sans avoir enlevé ses lunettes alors que ma cadette dirigeait d'un air autoritaire 3 autres petites filles qui n'osaient pas la contredire, j'ai comme l'impression que ce n'était pas hyper positif comme remarque.

    Fou rire n°3

    =

    J'ai mal à mon absence d'abdos.


    Sinon :

    1) 36 ans ce n'est PAS DU TOUT vieux pour avoir un enfant ! Ce n'est pas même pas ce que j'appelle une grossesse tardive. Ce que ça peut être gonflant ce jeunisme de la grossesse, purée !

    2) J'ai 6 ans de plus que ma sœur, 10 de plus que mon frère et nous sommes tous les 3 très proches, alors bullshit.

    3) Bien d'accord, la transmission d'un caractère et de valeurs est bien plus importante que celle d'un nom. MiniNeveu n'a pas le même nom que ma sœur et moi mais il a déjà notre caractère de merde ce dont nous sommes hyper fières :-P

    4) Giiiiiiiiirl Power \o/

    Courage pour la suite de la période "gros bidon et réflexions à la con" :-) Zibouuuuuuuuuuuus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Caro, j'adore ton comm, j'adore ton témoignage de fratrie et de tante, et merci de ton énergie.

      Supprimer
  50. Bon, alors si ma mère avait ta verve, elle aurait sans doute pu écrire ça !
    :)
    Je m'imagine tout à fait ce que tu racontes et ça me fait bien rire.
    enfin pour les 41 ans de ma mère quand je suis née et sa retraite quand j'étais au collège ( ce qui ne sera en plus pas ton cas je pense) aucun traumatisme constaté pour moi
    4 gamins et elle est en pleine forme ( organes à leur place, puisque vous demandez)
    Dingue alors ces commentaires !
    Tu as raison de garder ton humour, c'est tellement au-delà de tout ça de toute façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour les organes à leur place, parce que bon hein c'est un peu à ça qu'on pense quand même. Total respect pour ta mère, je m'arrêterai à 3, déjà ça va être sport.
      Je t'embrasse Coralie.

      Supprimer
  51. Nan mais t'as eu la totale ! quelle rigolade en te lisant ^^
    J'ai cru comprendre que tu en es à 4 mois ? J'hallucine. Moi, à 4 mois, tout le monde croyait que j'étais à terme, et toi, toute mince, tu te prends ces réflexions... Quant au nom, que ces dames se renseignent, mais depuis une bonne décennie, les enfants peuvent porter les deux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait à 4 mois, j'avais très peu grossi mais le ventre est sorti tout de suite, ce qui fait que j'ai eu direct les réflexions sur la taille du bébé...(mon aînée faisait 4kg donc c'est la blague récurrente).
      Quant aux deux noms, ils ne sont faciles à se traîner ni l'un ni l'autre, donc on ne va pas doubler la mise, un seul sera suffisant et tant qu'à faire, on va mettre celui du seul homme de la famille ;-)

      Supprimer
  52. Hahaha ! Je ne suis pas très sensible ni à l'écoute des histoires de femmes enceintes habituellement mais j'avoue que te suivre est un régal. Tu en parles avec tellement d'humour et de dérision qu'on ne peut s'empêcher de glousser, et on sent en même temps qu'il y a beaucoup de pénibilité dans l'air. Tu publierais un livre sur ta grossesse que je le lirais bien volontiers ! ;-)

    RépondreSupprimer
  53. Comme d'hab, j'adore tes billets qui nous font rire en disant des vérités! Alors de mon côté, je n'ai pas souvenirs de remarques déplacées pendant la grossesse (à part que j'ai du dire à une élève que "Non, on ne touche pas le ventre de sa prof...". J'ai eu mon premier (et mon seul) enfant à 37 ans alors bon, les remarques sur l'âge je pense que je les aurais moyennement tolérées ;-) mais ma mère qui a eu 3 enfants, a eu mon grand frère et mon petit frère à 13 ans d'intervalle et elle allait avoir 40 ans quand le dernier est né (et à 79 ans elle est une grand-mère dynamique et passionnée alors, n'écoute pas les méchantes langues aigries ! Je n'ai personnellement jamais été traumatisée d'avoir une mère qui avait 10 ans de plus que celles de mes copines... Je ne m'en rendais tellement pas compte que quand la mère de ma meilleure copine est tombée enceinte d'un petit dernier surprise quand on était en 5ème, j'ai dit à ma mère que ce serait bien qu'on ai aussi un bébé à la maison... mais bon, elle m'a bien fait comprendre que ce n'était tout simplement plus possible ;-)
    Par contre, je rejoins Saxaoul quand elle parle des remarques que tu peux recevoir quand tu n'as "qu'un" enfant (je pense que je vais mordre le prochain qui me dit "et "le petit deuxième?" (maintenant, je réponds "je suis trop vieille" ;-)
    En tout cas, belle fin de grossesse à toi et encore une fois : profite quand même de pouvoir te reposer un max et lire autant que tu peux avant d’accordailles ta petite nouvelle ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "accordailles"??? qu'est-ce que j'ai bien pu vouloir dire par là??? "accueillir" sans doute ;-)

      Supprimer
    2. c'est vrai que les gens se permettent tout quand il s'agit des choix familiaux. Merci Enna de ta gentillesse envers moi depuis le début. Et c'est vrai que l'exemple de ta mère est toujours excellent pour mon moral.
      De grosses bises à toi et à Little B.

      Supprimer
  54. J'ai lu tous tes articles pendant les vacances en douce :D et je commente en revenant !
    Oui l'enfer c'est les autres...mais pas tous !
    Tu poursuis tes photos en clair obscur...on peut voir le comparatif du coup !
    Ben trois filles...à l'adolescence tu vas pouvoir en faire des billets...warf...
    Prends soin de toi et de la future J3...
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui déjà qu'il ne reste pas beaucoup de cheveux à l'Homme, et que ceux qui ont survécu sont blancs, ça nous promet des années tout en sérénité à suivre ;-)
      Merci MTG

      Supprimer
  55. Je suis l'ainée d'une fratrie de 3, deux frères, plus jeunes, et 10 ans d'écart avec le p'tit dernier...! Aujourd'hui j'ai l'âge qu'avait ma mère quand elle l'a eu, et j'avoue que des fois ça me titille. 3 c'est un chouette chiffre. Bientôt 40 ans, pas sûre que je me décide un jour à passer le pas mais je trouve ça super ce qu'il t'arrive ! Profite... et sus aux cons !! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Noukette, décidément 10 ans d'écart entre le premier et le dentier, ce n'est pas si extraordinaire ;-)
      Merci

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)