jeudi 5 juin 2014

Ma remise du prix des lectrices Elle (en direct live)

Ce soir, je suis invitée à la remise du prix des lectrices de Elle.

Alors, j'aurais pu vous raconter que ce matin, je suis allée jusqu'à Marseille rejoindre mon amie Dominique pour prendre le train toutes les deux vers Paris. Vous auriez rigolé en sachant qu'à Lyon je serais descendue sur le quai pour fumer une cigarette, et que Dominique m'aurait hurlé de remonter vite dans le wagon sous peine de passer ma soirée dans la capitale des Gaules.

Je vous aurais ensuite rapporté ma surprise à la vue du beau temps parisien (avec une petite digression sur les terribles a priori des sudistes qui remontent au Nord de la Loire). J'aurais sans doute fait une crise de panique dans le métro, en admettant avoir pris le bon. Mais Dominique m'aurait rassurée et remise dans la bonne direction bien sûr.

Et nous serions (peut-être) arrivées à l'heure chez Ladurée où une poignée de jurées se séraient réunies  pour faire connaissance avant les tables rondes. Là je me serais ruinée en prenant une salade à un prix ahurissant tout en jaugeant, version IRL, toutes ces filles avec lesquelles je discute (ou me dispute) depuis presque un an. J'aurais découvert des couleurs de cheveux, des tailles, des grains de voix que je n'imaginais pas. Et puis, je me serais sûrement fait le complexe de la provinciale, qui n'a pas compris que pour un cocktail on met une tenue un peu habillée, et je me serais dit (en voyant les chaussures à talons et les robes distinguées) que j'aurais quand même pu faire un effort (surtout que ma mère me l'aurait dit avant de partir).

Et vu que j'aurais répondu à l'invitation de Elle, j'aurais su, une semaine avant, quels auraient été les lauréats.  J'aurais donc préparé  mon petit laïus pour M. Manook en lui disant quand même qu'il n'avait pas été très discret, puisque dans son commentaire du 19 mai sur mon blog, on se doutait quand même que Yeruldelgger serait le lauréat dans la catégorie polar.

J'aurais probablement amené avec moi mes exemplaires de Vendredi Soir et Stallone pour que Emmanuèle Bernheim me les dédicace, puisque j'aurais été au courant que Tout s'est bien passé avait remporté la catégorie Document.

Mais surtout, j'aurais su que ce que je craignais était arrivé, que le K avait raflé le prix du roman.

Moi qui ai aimé presque tous les gagnants des romans du prix Elle ces 10 dernières années, c'est un livre que je déteste qui l'emporte l'année où je suis jurée. Ce n'est plus de la loose, c'est de l'Art. 

Je me serais excitée toute seule, mauvaise perdante que je suis. Enna, Natalie, Coralie, Pascale et Eva m'auraient un peu disputée, en me disant que vraiment que je n'étais pas fairplay, qu'il fallait se ranger à l'avis de la majorité. Certaines m'auraient même peut-être carrément ignorée, voire trouvée terriblement lourde. C'est là que je leur aurais expliqué que même à la belote j'ai du mal à perdre et que je me suis fâchée avec mon cousin-presque-frère le jour où, en tant que partenaire, il a pris à pique sans le valet (ni le 9 d'ailleurs). Il a fallu du temps ensuite pour qu'il accepte d'être mon témoin de mariage et le parrain de ma fille.

Sans doute aurais-je crié au complot, à la falsification des résultats, j'aurais essayé de rallier à ma cause, Martine, Mathilde, Dominique et Marjorie pour ne pas être trop seule.

Et puis nous serions toutes parties aux tables rondes, moi empestant le tabac froid et avec ma mine des mauvais jours. A partir de 18h, j'aurais appelé chez moi toutes les 30 mn pour vérifier ce qu'auraient mangé les filles, l'avancée des devoirs et l'heure du coucher....jusqu'à ce que j'abuse du champagne.

Ensuite, il y aurait eu la photo des jurées sur les marches, que j'aurais montrée à ma soeur aînée ce week-end, histoire de frimer un peu devant mes nièces. Je me serais mise à côté de mes copines préférées, en sortant toutes mes dents et en priant pour que mon nouveau fond de teint (une escroquerie sans nom) tienne jusqu'au soir.

J'aurais peut-être, dans l'euphorie de l'alcool, tenté de transmettre à Olivia de L. les félicitations d'Attila sur son récent prix de meilleure journaliste littéraire. Et si j'avais eu l'alcool mauvais, j'aurais peut être agressé l'éditrice de Kasischke, en évoquant une théorie du complot. (Personne n'a prévenu Laura que je ne venais pas, du coup elle est restée aux US).

Je sais en fait que nous serions restées entre jurées, je ne crois pas que je me serais mêlée au gratin littéraire parisien (déjà rien que ma tenue aurait été un obstacle). Vaguement mal à l'aise, j'aurais rigolé avec mes copines, tenté de reconnaître quelques vedettes de la littérature, et je suis presque certaine que les affinités virtuelles auraient été fidèles à l'IRL.

Et puis repue de champagne et de petits fours, je serais rentrée chez une blogueuse qui aurait eu un bout de canapé à m'offrir (ou chez ma tante en banlieue qui veut m'engraisser dès qu'elle me voit, ou chez mes cousins et amis déjà serrés avec leurs enfants dans leurs appartements intra-muros, mais qui m'auraient fait une petite place "pour une fois que tu montes").

Et au retour je vous aurais régalé d'un délicieux billet d'envoyée spéciale, plein de mauvaise foi, ou Kasischke en aurait pris pour son compte, et dans lequel j'aurais brossé le portrait de certaines jurées (enfin celles qui m'auraient supportée jusqu'au bout).

Mais en fait, je ne me suis disputée avec personne car, dans la vie, on est moins libre qu'on le croit de se fritter avec autrui.

En réalité, aujourd'hui, je suis restée chez moi, j'ai reçu, dès l'aube, des textos de Dominique qui était sans moi dans la rame du train. J'ai travaillé toute la journée en faisant la tête, mais non sans échanger  avec Valérie-  privée de cérémonie pour cause d'oraux du bac- des petits mots de soutien. Nous serons vraiment restées jusqu'au bout la fayote et le leader. Finalement, l'école m'a appelée pour récupérer Rayures qui fait une grosse crise d'asthme (vivent les pollens). Donc je pense que le cosmos m'a envoyé un message clair: ma place était chez moi (n'est pas Clémence?)

Sauf que je reçois, tous les 1/4 d'heure, un petit texto de jurée, avec une photo, un petit mot gentil, une blague, et en plus Marjo et Dominique (qui réconcilieraient n'importe qui avec le genre humain) me font vivre la cérémonie en live (avec photos et commentaires). Ma coupe est donc vide....

...mais j'y suis un petit peu quand même...

Bien sûr, je vais attendre demain pour savoir qui sont les heureux lauréats, j'espère ne pas avoir une mauvaise surprise...

58 commentaires:

  1. Je vis tout ça par procuration, comme toi et c'est agréable tout de même. Moi aussi, je suis plutôt mauvaise perdante sur ce coup-là, ce qui n'est pas trop dans ma nature. Le différence, c'est que je n'ai jamais adoré un gagnant de la catégorie roman (mais polar si, je me souviens des Visages). Finalement, grâce à Marjorie et à toi, je passe quand-même la soirée avec mes copines du Prix (bon sans petits fours, c'est vrai que c'est moins drôle).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je sais, finalement nous nous sommes soutenues toute la journée hein, on s'en souviendra de cette remise de prix, et surtout des jurées que l'on a eu la chance de rencontrer..; -)

      Supprimer
  2. J'adore ! Tu aurais vraiment vécu une super soirée ! Et espérons que Kasishke ne l'emporte pas (mais j'ai quand même de gros doutes...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis évidemment dépitée Jérôme, tu t'en doutes bien..et encore plus de n'avoir pas été assez claire dans mon billet, les résultats je les avais depuis une semaine et je marronais déjà sévère depuis 8 jours...

      Supprimer
  3. Tu écris là un billet tout aussi passionnant et amusant pour nous que si tu y étais allée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Kathel, je fais la fière ; mais c'est par dépit..

      Supprimer
  4. Trop trop trop bon ! Tu y es en vrai n'est pas ? :) Mieux qu'en vrai. Ah je ne sais pas ce qu'elle t'a fait Kasishke. Mais tu as raison, d'ici à avoir le prix du jury…. Je ne joue pas à la belote ni irl ni virtuelle, mais je trinque à ta non soirée des remises de prix des lectrices de Elle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sophie....moi aussi je trinque avec toi, elle ne m'a rien fait Kasischke mais je ne trouve pas du tout qu'elle mérite ce prix, et surtout pas avec Esprit d'Hiver...
      Mais bon, la loose quoi

      Supprimer
  5. Franchement, pour l'argent économisé sur la salade Ladurée, tu peux t'offrir des chaussures ailées grecques à -10% en passant par chez moi. C'est pas de la chance ça ? ! Hyper cosmique ! Exprime donc ta gratitude au monde et tu te sentiras légère ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me fais rire Clémence, oui, il faut vraiment que je me réconcilie avec le cosmos...je ne sais pas si les sandales ailées m'y aideront, mais je vais y réfléchir...

      Supprimer
  6. Bon alors, K ou pas K? J'ai mes nerfs, moi madame (et pas prête de participer à ce truc là)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le K...en fait je pensais que tout le monde comprendrait (mon désespoir)
      Ne dis pas cela Keisha, j'ai vraiment passé une année formidable avec des jurées formidables (et je le pense du fond du coeur)

      Supprimer
  7. épatant ! on s'y serait crues !! en tout cas, je crois que j'aurais ressenti presque 99% des mêmes impressions (y compris le tabac froid !) j'ai super regretté de ne pas y aller, et puis...peut-être que ça me permet de garder un regard "naïf" sur l'ensemble de ce protocole parisianiste littéraire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La suite nous a montré Virginie, que le regard naïf on l'aurait vite perdu....mais qu'est ce qu'on se serait régalées à en parler dans un vrai billet après...
      Nous resterons celles qui ont manqué le dernier round....que veux tu ;-)

      Supprimer
  8. héhé très bien ce billet, on s'y croirait, et je me disais même: "peut-être qu'une des jurées présentes a donné les résultats" mais en fait je me suis rendu compte à la fin du billet que ce n'était que des hypothèses, quoi que peut-être à cette heure-ci connaît-on les gagnants?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nan, Tiphanie, je donnais les résultats en fait...j'ai complètement raté mon effet....(la loose)

      Supprimer
  9. Je viens de lire les résultats, tu as tout bon.
    C'est incroyable, tu as tout bon. Tu as des antennes, ou quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Sylire c'est mon côté médium tu l'auras compris ;-)

      Supprimer
  10. Très en forme Galéa ! Plus vraie que nature ! Merci Galéa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Petit Bonheur de ta fidélité...au moment où je peine à suivre les blogs amis....

      Supprimer
  11. Ah oui, super compte-rendu "auto-fictionalisé" ;-) Et vivement demain pour l'annonce officielle des résultats (et vos billets de désespoir ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu auras compris Zarline que j'étais déjà en plein désespoir....non ?

      Supprimer
  12. Mince... Tu avais raison pour les gagnants... Tu as des dons de voyance...?
    Moi j'adore ta soirée-non-soirée, moins fun certes mais avec coupette quand même ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non Noukette, mes copines qui sont allées à la remise m'avaient (avec élégance et beaucoup de précautions annoncé les résultats)....

      Supprimer
  13. Je me demande si à ta place, j'aurais vraiment envie d'y aller dans ce monde médiatico-littéraire parisien, je ne m'y sentirais pas du tout à ma place et puis O de L. elle m'agace sévèrement. Une blogueuse a donné les résultats hier soir sur FB, mais je ne sais pas si c'était les bons ou seulement une prévision. C'était "K" ! Si un jour je le commence, je penserai forcément à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis dégoutée d'avoir raté mon effet, je voulais être celle qui annonçait les résultats (c'était ma vengeance personnelle)...
      J'aimerais vraiment avoir ton avis Aifelle sur le K ;-)

      Supprimer
  14. Finalement, tu étais peut-être mieux chez toi non ? J'avoue que la scène "sous champagne" m'a particulièrement amusée. Enfin quelque chose de drôle :-) Je me demande comment se sentent les écrivains entre deux petits fours... c'est si loin du travail d'écriture !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'aurais adoré boire du champagne avec les copines et être à l'affut des personnalités (c'est mon côté provinciale)
      Des bises MArgotte

      Supprimer
  15. Il faut que tu écrives un roman sur l'Art de la loose, et c'est toi qui remportera le Prix Elle, c'est certain !!!!!!
    Quel talent de narration, de dérision, de lucidité, d'humour ... bref, j'adore tes billets et saches que mon bout de canapé t'attend aussi si tu l'envie te prend de monter dans la capitale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Malika...j'ai renoncé à écrire un roman depuis une bonne dizaine d'années, c'est l'avantage de la loose, on a conscience de ses limites...

      Supprimer
  16. encore une fois, super billet!!:-) tu nous as manqué Galéa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous aussi, vous m'avez manqué....
      C'est gentil de me dire ça

      Supprimer
  17. Mais enfin, tout cela n'empêche pas que tu puisses faire sauter le bouchon du champagne, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis ouvert une bière avec l'Homme à la place....

      Supprimer
  18. La vraie loose c'est que Ladurée il y a les macarons et que je rêve de les goûter...
    Merci de nous avoir raconté cette non remise de prix, c'est très réussi, bravio, grinçant et drôle comme souvent chez toi. Je peux comprendre le petit pincement au coeur, c'est dommage de ne pas boucle la boucle mais souvent la réalité l'emporte sur le rêve ce qui est très con si l'on y réfléchir bien..
    Par contre, faut éviter de mettre un verre en plein au milieu de ta figure quand tu prends une photo de toi, c'est énervant de donner la vedette à un bout de verre non?
    Bises et belles lectures à venir en toute liberté de liseuse blogueuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui MTG, j'ai apprécié de retrouver ma liberté je dois dire....
      Il paraît que les macarons étaient exquis...(moi je suis plutôt salé en fait)

      Supprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  20. Je suis d'accord avec Mind the Gap pour la photo :) Super billet pour finir le prix, c'est vrai que toi et Valérie, vous nous avez manqué.
    Tu vois on aurait pu trinquer à notre déception sur le roman (comme prévu), mais on aurait également trinqué pour le bon choix des lycéennes (et on aurait été contente toutes les deux :). Des grosses bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment je suis d'accord sur tout, et toi Marjo, tu restes quand même notre Envoyée Spéciale personnelle (avec Dominique bien sûr), qui a fait qu'on avait quand même un peu l'impression d'y être.
      Merci beaucoup, merci encore...

      Supprimer
  21. Grâce à cette non-soirée, tu as publié un bien joli billet :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Saxaoul, on se console comme on peut, tu sais bien

      Supprimer
  22. Encore plus savoureux (pour nous) que si tu y étais réellement allée...
    Et ça fait un moment que je voulais te le dire, mais j'adore tes autoportraits partiels...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma ZAP...je savais que tu comprendrais ma démarche.

      Supprimer
  23. Moi j'aime pas Kashiske... Je te bise ma Galea, c'est sur, elle va pas gagner ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a gagné ma Comète...et je le savais déjà

      Supprimer
  24. J'aime beaucoup Kasischke mais ton humour est plus fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça c'est du super compliment! Merci Krol

      Supprimer
  25. Quel humour! J'adore la façon dont tu as tourné ça!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seules les jurées ont compris en fait !! Merci Fleur

      Supprimer
  26. Dommage : ODL est passée à côté d'une rencontre avec une vraie lectrice qui lit même les livres qui font plus de 150 pages ..... Malika z raison :prends la plume ! ( pour ecrire hein .pas pour l'utiliser en .....enfin tu vois !)
    Sinon : les kamikazes de la belote sont mes amis tant que .....JE GAGNE !!!
    Adh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arghhhh! On est pareilles alors, j'arrive à me mettre dans de tels états que j'ai arrêté de jouer, et personne ne s'en plaint finalement.
      ODL avait paraît-il une robe superbe...

      Supprimer
  27. Galéa, j'aurai tellement été contente de te rencontrer à cette occasion! j'espère que ça ne sera que partie remise et puis grâce à la dextérité de Marjorie avec un clavier de téléphone tu as un peu été avec nous! Chouette billet (comme d'hab'!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et j'ai vécu ça (avec Val bien sûr) comme un immense privilège. Mais j'aurais de loin préféré trinquer avec vous.
      Merci Enna

      Supprimer
  28. Ton billet m'a bien fait rire (ça fait deux jours déjà mais je ne pouvais pas commenter, à la loose des comms, je te bats^^) ! Tout ce conditionnel était savoureux, maintenant que je sais que tu es mauvaise perdante, je vais faire attention à ce que je dis...ou pas et te narguer mais pour l'instant nous avons presque le même avis sur K. (j'ai adoré un de ses livres et détesté un autre à tel point que je n'ai plus envie de la lire) ! J'aime aussi beaucoup ta photo, je devrais te dire que cigarette+alcool= pas bien mais j'ai les mêmes vices (sauf l'alcool) alors je te félicite pour ce billet talentueux ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi Aspho qui adore ton comm, surtout le passage sur les mêmes vices que moi (sauf l'alcool), écoute c'est drôle, merci d'avoir remarqué mon faux conditionnel, et merci de tes compliments qui font du bien à mon égo
      des bises ma belle

      Supprimer
  29. Comme d'habitude tu es trop drôle ;0) Même si j'aime bien Kasischke... Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as le droit ma chère Lor, tu sais à quel point la mauvaise foi me colle à la peau. Belle soirée à toi

      Supprimer
  30. Bravo ,j'ai bien lu votre article et ça m'a tellement plu, bonne journée

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)