samedi 19 avril 2014

Ma vie de jurée Elle: clap de fin

Voilà, c'est terminé, je me sens un peu comme à la fin d'une colonie de vacances; contente de rentrer chez moi mais déjà nostalgique de ce qui est terminé.

Presque 10 mois de lecture sous la contrainte, 28 livres reçus à domicile, par paquet de 3, tous les mois, 1 recalé acheté par rébellion. Parce que je reste quelqu'un de très scolaire, je les ai tous lus, je n'ai sauté aucune ligne, aucune page, ce prix je l'ai bu jusqu'à la lie....et je ne regrette RIEN. 

C'est donc l'heure du bilan:

1: Force est de constater que je ne suis pas tout à fait dans la cible du jury Elle. Ma soeur ainée avait surjoué la perplexité quand j'avais été reçue ...et je comprends pourquoi :  "la jurée du Prix des lectrices de Elle incarne l'idéal-type de Elle (femme "haut de gamme", 35-40 ans, aisée, mère de famille active, aimant la mode, curieuse, en phase avec son époque, un rien pionnière et émancipée)." ( La littérature à quel(s) prix p.122).

Si certaines jurées se sont reconnues dans cette description, je suis forcément restée dubitative. A l'époque je n'avais que 34 ans (pardon mais c'est important). J'ignore à partir de quel salaire est-on quelqu'un d'aisé (donc passons). Mais si "mère de famille active" signifie travailler en élevant ses enfants, je dis oui, si c'est parvenir à tout faire sans être en retard ou à côté de la plaque, bon, ben non alors. Faire les boutiques est pour moi une punition. Ma curiosité reste quand même limitée (puisque je ne monte pas dans un avion). J'aurais aimé vivre dans les année 20' et je suis contre le jean slim ce qui ne me met pas très en phase avec mon époque. Quant à mon "rien pionnière et émancipée", il faudrait d'abord que mon patron ne soit pas mon mari, niveau girl-power il y a encore du boulot....

2: Du coup, j'ai trouvé la sélection vraiment très moyenne, pas vraiment médiocre, mais pas enthousiasmante non plus.  Aucun coup de coeur en roman si ce n'est  Adèle et moi (chouchou du leader dont j'étais la fayote principale). Il méritait le prix parce qu'il parle des femmes, parce qu'il est littéraire, parce qu'il m'a bouleversée. Lady Hunt aurait pu l'emporter aussi, mais il a également été recalé. Je mise tout sur le Ozeki (qui a quand même une petite chance semble-t-il).

Je n'étais pas fan des policiers au départ, je ne le suis pas plus maintenant. J'en ai lu de très médiocres, des acceptables et des trop violents. Disons que si la Maison des absents ou Témoin de la nuit (billet à venir) l'emportent, ça m'ira...

Et puis, il y a eu les documents qui ont déchaîné les passions plus que les autres catégories, si Tout s'est bien passé remporte le prix en document, c'est parfait, Ailleurs et Passion arabe le méritent aussi de mon point de vue même si je crois que ce dernier n'avait pas sa place dans cette sélection.

Je me suis sévèrement coralisée pendant ce prix puisque je ne supporte plus les gens qui parlent d'eux, à moins qu'ils n'aient un talent littéraire indéniable. J'aime que les auteurs racontent une histoire mais pas nécessairement la leur (surtout si elle concerne leurs parents, leurs enfants, leur mari etc...). Je crois que j'ai eu mon compte de récits intimes et familiaux et de faux-documents pour les années à venir. 

A défaut d'un trio gagnant, je vous donne donc le pire résultat pour moi:  Esprit d'hiver, Attentat Express, et Longue division. S'ils sont lauréats, très clairement, cela prouvera j'étais l'intruse absolue du jury...et je dois dire que je trouve cela drôle, parce qu'au fond, je me moque un peu de qui va remporter le prix, je n'ai pas eu suffisamment de coups de coeur pour être vraiment sur la brèche...

3:  Ce qui est certain c'est que si j'avais eu à lire tout cela toute seule, je crois que ça aurait été une gageure. Mais heureusement, nous étions une petite quinzaine à partager nos colis (oui nous avons perdu certaines jurées en cours de route: par manque de temps, par fuite de nos éternelles digressions ou par désintérêt total envers nos discussions). Notre groupe a largement compensé mon absence réelle d'enthousiasme. 

J'ai découvert qu'on pouvait défendre un livre comme on prendrait le parti d'un ami d'enfance, et qu'on peut détester un roman autant qu'un candidat prétentieux dans une émission de cuisine. Par exemple (à tout hasard bien sûr), si Sulak l'emportait, ce serait comme si Alexis était finaliste de Top Chef (spéciale dédicace à Marjo et Leila, mes trinômes du lundi soir). Je me suis aussi rendue compte à quel point le lien aux livres était viscéral, et je me suis prise à détester quelqu'un qui disait du mal d'un livre que j'ai aimé, ou bien à mépriser celle qui encense ce que je jugeais médiocre. 

Mais ça, c'était avant. 


Je pense être devenue une lectrice plus tolérante et plus ouverte, j'ai appris qu'il n'y avait pas de bonne ou mauvaise littérature et que l'unanimité et le bon goût en cette matière n'existait pas. Le jugement sur un livre reste un point de vue personnel, et on peut aimer quelqu'un qui n'aime pas les mêmes auteurs que nous (je crois que ma grande découverte c'est celle-ci en fait, il m'a fallu 35 ans pour arriver à cette conclusion). 

Je retiens aussi de cette petite année les hauts et les bas de notre vie en collectivité littéraire, ses disputes finalement assez violentes et ses moments de grâce et d'empathie. Nous avons eu notre lot de choses de la vie: la naissance d'une petite Alice, la disparition de la maman de l'une d'entre nous, des nouvelles douloureuses, des bonnes aussi, l'arrivée sur la Toile de trois nouveaux blogs, la création d'un petit groupe de parisiennes passionnées, la préparation d'un marathon, la soutenance d'une thèse, des changements de boulot, un déménagement, des déplacements en République Tchèque, des vacances en Inde, en Australie, au Japon...bref toutes ces petites et grandes choses qui ont donné à ce groupe une consistance affective qui a fait, pour moi, toute la différence.

Comme à la fin de chaque colonie, on se promet de rester en contact et on y croit dur comme fer, on tente de trouver un créneau pour se revoir, et on craint de se perdre de vue...l'avenir nous dira combien d'entre nous maintiendront un lien (et je me dis que si Internet avait existé quand j'avais 10 ans, peut-être que tout aurait été différent).

4: En bonne looseuse, je suis bien sûr dans les premières à descendre du bus, puisque  je ne vais pas jusqu'au terminus: le 5 juin à Paris.  C'est vraiment regrettable, vu comment je suis bout-en-train et détendue par nature, j'aurais mis une ambiance du tonnerre (entre deux coupes de champ' et une cigarette fumée à la va vite sur le trottoir). Inutile de préciser que les cocktails un peu chics avec des journalistes de presse féminine, des éditeurs et des auteurs, sont par définition des moments que j'affectionne et dans lesquels je suis dans mon élément : habillée de lumière, maquillée à la truelle, avec mon rire gras, mon talent de l'à propos, mon sens de l'orientation et ma ponctualité inégalables...je me serai sentie comme un poisson dans l'eau. Malheureusement, je resterai chez moi, parce que j'ai beau être très pénible à vivre, mine de rien, c'est quand même très compliqué quand je m'absente...(oui, je suis indispensable).

Plus sérieusement, je regrette de manquer ce rendez-vous, car je crois que je me suis fait un peu plus que des copines parmi les jurées, sans avoir la présomption de parler d'amies, je crois quand même qu'avec certaines, je n'en suis plus si loin.

Si la même équipe recommence l'aventure dans trois ans, je pense que j'en serai (pour peu que je ne manque pas la date... et qu'ELLE veuille encore de moi ...rien n'est gagné non plus de ce côté là). Et vu qu'on ne se refait pas, j'ai une petite pointe de jalousie envers les futurs jurées 2015... A celles qui hésitent encore, tentez votre chance les filles...c'est un moment important dans la vie d'une lectrice...

C'était Galéa en direct de la route retour du jury ELLE.
Clap de fin, j'arrête mon cinéma
A vous les studios!

79 commentaires:

  1. J'adore ton billet, j'adore ce que tu dis sur notre groupe! et je regrette vraiment que tu ne puisses pas venir le 5 juin (en même temps, si ç ase trouve moi non plus, on verra) et je suis persuadée qu'on se verra quand même en vrai un de ces jours ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi je le regrette, mais si je suis honnête, je dois avouer que je ne me sens pas forcément hyper à l'aise dans ce type d'événements non plus, peut-être est-ce mieux de se rencontrer plus individuellement. J'ai fait la connaissance de Dominique hier, et ça m'a déjà beaucoup remuée, alors 15 d'un coup, je n'aurais peut-être pas eu le cran!!

      Supprimer
  2. Super le billet ! Et merci pour le verbe que je ne pourrai quand même pas utiliser sans une légère poiinte d'gocentrisme
    A bientôt pour un bibliomaniacs alors ?
    Prépare tes recos riviera !

    ;) C'est un article très juste sur ce qui m'est arrivée aussi (j'ai eu la même révolution que toi avec ce prix. Je suis moins entière maintenant sur les gens en relation avec ce qu'ils lisent, et un peu honteuse d'avoir eu besoin de cette leçon de neuf mois pour découvrir ça !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etrangement Coralie, depuis que j'ai pris conscience que je ne supportais plus les gens qui parlaient d'eux, je me sens beaucoup plus cohérente comme lectrice...je finis cette aventure avec une petite pointe au coeur...

      Supprimer
  3. Galéa en direct de la Riviera, merci et bravo !
    Une (autre) jurée pas spécialement tolérante 😈

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère Mior que nous continuerons à nous disputer une fois le prix terminé, cela m'a apporté beaucoup.

      Supprimer
  4. Je savais bien que le plus beau billet bilan serait le tien, je n'ai même plus envie d'écrire le mien, tiens, tu as tout dit. Oui, nous avons vécu des moments très forts, oui j'ai trouvé dans ce groupe de vraies copines, voire plus que ça et surtout du soutien dans des moments difficiles. J'ai été fière de Mathilde pour sa thèse, émue de voir son bébé. J'ai voyagé avec Dominique en Inde (et ai décidé que ce voyage ne se concrétiserait jamais car il n'état pas fait pour moi). J'ai découvert des blogs ouverts pendant cette période et je les suis avec grand plaisir. Et puis surtout, il y avait toi sans qui rien n'aurait eu la même saveur et je sais que je ne suis pas la seule à le penser. Tu as été notre grand chouchoute dans ce beau voyage parce que tu es toujours à l'écoute et que tu sais trouver les mots (pour faire rire mais pas que ça, loin de là). Je suis sûre de ne pas voir mes chouchous couronnés en roman puisqu'ils n'ont pas passé la pré-sélection. C'est drôle d'ailleurs que nos regrets aillent à Lady Hunt et Adèle et moi, qui étaient dans l'un dans ta présélection, l'autre dans la mienne. J'ai aimé nos désaccords à toutes sur les livres et je ne pensais pas qu'aucun livre ne ferait l'unanimité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon Val, tu sais qu'à la lecture de ce commentaire, j'avais les yeux tout mouillés dans ma cuisine. Bref...inutile que je m'étale, je pense

      Supprimer
    2. J'aime bien te faire mouiller les yeux dans ta cuisine. ;)

      Supprimer
  5. Je ne rêve pas, tu as bien écrit 28 livres par mois ?? C'est monumental, je ne pourrais jamais ... d'ailleurs je suis tellement loin du cœur de cible des jurées que je n'aurais aucune chance (et j'ai pas envie), mais je comprends ce qui t'a passionnée dans cette expérience au point que tu sois prête à remettre çà. En tout cas, tu nous auras bien faire rire, sourire, nous indigner, et ça n'a pas de prix ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est corrigé...c'est 28 livres en tout évidemment (tu me connais....)

      Supprimer
    2. Ouf ! il me semblait bien qu'il y avait une coquille ;-)

      Supprimer
    3. tu sais, je ne suis pas sûre Aifelle que tu sois si éloignée que cela des lectrices avec lesquelles j'ai échangé pendant le prix, hormis une 5 ou 6 qui correspondaient exactement à la cible, les profils étaient tous extrêmement différents. Mais je comprends que tu ne sois pas emballée à l'idée des lectures imposées. Je remettrai cela seulement si j'ai des co-jurées qui retentent en même temps, ce n'est pas une expérience que j'aurais aimé faire seule.

      Supprimer
  6. Ça fait plusieurs années que j'hésite à candidater, le côté "lectures imposées" me freinant un peu... Mais là, tu donnes vraiment envie de tenter le coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois vraiment Caro Bleue que ça modifie notre manière de lire ...dans le bon sens, je crois que c'est vraiment une belle expérience.

      Supprimer
  7. Coucou Galea:) 28 livres par mois... Bravo. Être membre du jury points était moins exigeant, tout de même ! Je te fais de gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ma Comète, tu sais que je suis un boulet (même pas capable d'écrire correctement) et que lire un livre par jour est absolument impossible pour la grande lente que je suis. Des bises et heureuse de te retrouver sur la Toile....
      (entre nous, heureusement que je connais l'adresse de ton blog, parce que ton lien ne fonctionne pas, et j'ai abattu mes blogrolls en 1 clic...yeah)

      Supprimer
  8. Question : as-tu le sentiment qu'avec toutes ses lectures, ton style d'écriture a évolué ? Je l'ignore, mais c'est toujours aussi brillant.
    Stiop

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi tu es un coeur Stiop...fais attention, je vais prendre la grosse tête ;-)

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Galéa,
    Je suis également jurée du prix ELLE (jury de février) mais je n'ai pas de blog et pas trop l'habitude d'intervenir sur ceux des autres. Mais j'ai tellement adoré ton billet qu'il m'a donné envie de t'écrire. Je ne suis pas sûre d'être l'idéal-type de ELLE moi non plus (j'ai déjà largement dépassé l'âge et je ne suis mère de famille). J'ai moi même une petite préférence pour Ruth Ozeki dans la catégorie roman et pour Emmanuelle Bernheim pour le document. Quant au policier je crois que Ian Manook emporte ma préférence. J'ai adoré cette aventure. C'est vrai que beaucoup des livres que nous avons eu à lire n'avaient pas attiré mon attention auparavant mais il y a eu de belles découvertes et rien que pour ça, ça en valait la peine.
    Tes billets d'humeurs sont toujours très chouettes, surtout ne change rien.
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie de ce très gentil commentaire...quel dommage que tu ne nous aies pas rejoint sur le groupe, les échanges m'ont beaucoup apporté, et il y avait pas mal de non-blogueuses. Je te suis pour le roman et le doc, en revanche j'ai trouvé le Manook très violent, ce qui m'a un peu gênée, ceci dit je pense qu'il sera plutôt bien placé dans le palmarès.
      Merci beaucoup de ton passage. A dans 3 ans peut-être?

      Supprimer
  11. Si j'ai suivi fidèlement tes aventures jusqu'ici, ce clap de fin est pour moi le meilleur morceau. Merci beaucoup de nous avoir fait partager cette expérience.

    RépondreSupprimer
  12. Tu es une incorrigible adorable looseuse ! - Et arrête un peu de me coller la larme à l'oeil pour un rien. T'es très très attachiante des fois. Well done Galéa. Ces piles de livres, ça me fascine un brin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois reconnaître, que la larme à l'oeil, je l'ai eue en l'écrivant ce billet, je me suis beaucoup investie dans ce prix et je le termine à la fois soulagée et nostalgique....(bon et puis tu me connais, dès que je peux chouiner, je ne me gène pas)

      Supprimer
  13. Merci d'avoir participé à ces prix et par tes billets de m'avoir fait rire et sourire ! Il a quelques mois, je me disais peut-êtres encore partante dans le futur pour y participer mais tout change et je me rends compte que les délais ne sont plus pour moi. J'aime trop pouvoir lire ce que je veux quand je veux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca je peux tout à fait le comprendre Clara, mais peut-être que dans 2 ans, tu auras changé d'avis ;-)

      Supprimer
  14. Superbe billet :) C'est dommage qu'on se ne rencontrera pas à la remise des prix, mais qu'à cela ne tienne ! On pourra toujours garder le groupe FB ouvert (ouai je sais que je suis absente depuis longtemps, surmenage, partiels qui arrivent, pas le temps de réviser, boulot dodo boulot dodo). BREF !
    Une sélection majoritairement décevante mais une aventure comme on n'en fait pas souvent :)

    RépondreSupprimer
  15. J'adore ton commentaire.
    Belle expérience.
    Je suis certainement très éloignée du panel des lectrices de Elle et puis, je n'ai pas de compte FB, donc....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Zazy, que le dernier point peut s'arranger en trois clics....

      Supprimer
  16. A lire la description de la jurée du prix Elle, pas étonnant que j'aie été blackboulée deux fois... Cela a surtout l'air sympa pour les échanges avec les autres lectrices.
    Mais dis, tu restes avec nous, hein? ^_^

    RépondreSupprimer
  17. Aïe je regarde la photo des bouquins: j'en ai aimé plusieurs, j'en ai aussi abandonné... C'est ça qui me retient, me fader Kaschichke ou (... bip bip) alors que la vie est si courte... ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on est d'accord...Kasischke a été pour moi une corvée, mais je peux te dire qu'elle a quand même eu son lot de fans (et surtout dans la cible ELLE, trentenaires, parisiennes, fun et branchées)....

      Supprimer
  18. Je l'ai été voici quoi deux ans ... j'ai aimé pour l'ouverture de mon horizon de lecture, les réseaux sociaux n'étaient pas aussi développés, donc je l'ai un peu fait dans mon coin. J'ai aimé la remise des prix parce que je me suis bien marrée ... (tu me mets des ptits fours et du champ' et tout roule ...)
    Finalement, heureusement qu'il y avait ce groupe, même s'il y a eu des tensions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Leiloona heureusement qu'il y avait le groupe, car la sélection n'était pas suffisamment palpitante pour satisfaire une lectrice isolée.
      Bon, je suis comme toi, du champ' et des petits fours et tout roule...

      Supprimer
  19. Bon résumé, un condensé de vie, rencontres, bonheurs et lectures évidemment... Une belle aventure, on va peut être te retrouver encore jurée, j'ai senti une petite pointe de nostalgie. Bravo, dans tous les cas d'être allée au bout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Emma je pense que je recommencerai si les conditions sont réunies....mais bon, je suis tellement peu volontaire et constante que je n'en mettrais pas ma main à couper non plus hein!!!

      Supprimer
  20. Un superbe article pour clore cette superbe aventure, qui vaut davantage pour nos échanges et nos rencontres (même virtuelles) que pour la qualité des romans. Mais moi non plus je ne regrette rien, et grâce à toi et au groupe, j'ai l'impression d'avoir eu une année tellement belle et riche ! Je vais être bien nostalgique alors j'espère vraiment qu'on continuera sur notre lancée (en plus, comme de par hasard, Top Chef se termine aussi, c'est comme si juillet et août s'arrêtaient en même temps :(. Et je suis totalement d'accord avec ce qu'a écrit Valérie :) Alors je te dis à très vite Binomette, et je te souhaite de bonnes vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rho Marjo....tu as raison ça fait un peu vacances d'été réduites à 2 semaines cette affaire.
      Pas de raison qu'on se perde de vue hein?!

      Supprimer
    2. Bien sûr qu'on ne se perdra pas de vue :) Il y a plein de belles choses encore qui nous attendent :)

      Supprimer
  21. Ton billet me donnerait presque envie de tenter l'aventure mais ce ne sera pas pour 2015 car je sais que je n'aurai pas la disponibilité nécessaire. J'ai beaucoup aimé vivre ce prix ELLE avec vous par procuration :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre Sylire que tu finiras par te laisser tenter (une fois remise du jetlag), c'est vrai que cette année, tu étais cernée par les jurées sur FB
      Des bises

      Supprimer
  22. Très beau bilan! Quel dommage que tu ne puisses pas venir le 5 juin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le regrette beaucoup aussi Fleur, j'aurais vraiment aimé vous rencontrer...mais je suis sûre que vous ferez de super débriefs sur vos blogs...

      Supprimer
  23. Ton billet est très beau, on le sent sincère, expressif, tu y as mis toute ton âme, mais sais-tu faire quelque chose autrement qu'en y mettant ton âme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Alphonsine, combien venant de toi ce compliment me touche.

      Supprimer
  24. ça valait la peine que tu participes pour nous offrir un si beau billet. Je ne suis pas du tout le public cible pour faire partie d'un tel jury, tu t'en doutes, et de toute façon ce serait bien trop de contraintes pour moi. Me forcer à lire des bouquins médiocres et des polars, no way !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu aurais eu du mal avec les polars Jérôme ça c'est sûr...et puis bon ton "genre" t'empêche de candidate de toutes manières....

      Supprimer
  25. bcp de plaisir à lire ce petit billet ;-)

    RépondreSupprimer
  26. En tout cas, tes billets qui résumaient tes coups de coeur (pas nombreux au portillon !) et tes coups de gueule argumentés qui nous ont fait rire ou réagir, vont nous manquer jusqu'à la prochaine fois !!! Je te suis dans d'autres aventures livresques !!! Et vive l'amitié des blogueuses !!!! Bravo à toi et aux autres lectrices!!!
    Ton billet est parfait !
    Très beau lundi de Pâques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Enitram...le temps que je reprenne le cours de ce blog et le lundi de Pâques est loin derrière nous déjà...moi aussi j'aimerais te suivre dans tes aventures livresques, si tu vois ce que je veux dire...;-)

      Supprimer
  27. super billet ma chère Galéa! je n'oublierai jamais que c'est grâce à toi que j'ai ouvert mon blog, qui va fêter ses 6 mois cette semaine :-) une aventure passionnante, riche en rencontres, et qui effectivement a changé mon regard sur la lecture (que j'ai toujours vu comme une activité individuelle et solitaire) et m'a ouvert l'esprit. Je suis désolée que tu ne viennes pas le 5 juin car j'aurais adoré te rencontrer, j'espère qu'on aura d'autres occasions... bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 6 mois déjà Maxi Vav'??? Punaise, comme le temps est passé vite cette année. Tu sais à quel point ce compliment sur la naissance de ton blog me fait plaisir. Je regrette aussi pour le 5 juin, et j'espère que nous aurons l'occasion de nous rencontrer aussi, je vais bien être obligée d'aller à Paris un de ces quatre....
      Bises

      Supprimer
  28. Quel article Galéa et quel plaisir de le lire, de sourire et de grincer des dents.
    28 livres imposés c'est beaucoup trop pour moi...en effet, la liberté du lecteur n'existe plus sauf pour quelqu' un qui ne fait que lire jour et nuit.
    C'est vraiment dommage de ne pas aller à la remise du prix...je comprends trop bien ce que tu veux dire par le coté mal à l'aise dans ce genre de réunions mais bon, cela bouclerait la boucle.
    Etrange d'avoir envie si vite de recommencer puisque ton bilan global est mitigé mais je pense que le coté enrichissant de l'expérience est ce qui l'emporte. Si tu cherches un petit pris sympa et confidentiel, il y a chaque année le prix des hebdos en région. 10 livres seulement sur 4 ou 5 mois, aucune chronique à faire, une vraie délibération / discussion entre les 22 jurés le jour du prix et pas de médias pour la remise du prix le soir même, petite réception mais très confidentielle...j'en garde un très bon souvenir sans pour autant avoir voulu le refaire depuis. Tu as peur en avion alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu sais MTG que justement je suis tombée sur un article sur ce prix chez moi , et je regrette de ne pas avoir candidaté cette année, il y a avait une sélection à tomber par terre....
      Et non, je ne prends plus l'avion depuis août 2006 (où j'ai crû mourir)

      Supprimer
  29. Je crois que ce qui me freinerait le plus c'est le rythme soutenu de lecture et le fait de n'avoir que peu de latitude pour me choisir des lectures "plaisir"... Une chouette expérience en tous cas, et tu en parles super bien ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Noukette, mais le fait de faire cela à plusieurs rend finalement l'exercice intéressant (et permet de se plaindre à plusieurs voix), et puis même si globalement je n'ai pas eu de coup de coeur, j'ai quand même eu quelques lectures chouettes vers lesquelles je ne me serais pas tournée spontanément.

      Supprimer
  30. Malgré tes billets qui m'ont fait bien rire et sourire sur cette aventure, pas tentée du tout pour tenter l'expérience, D'abord, j'imagine qu'il faut se montrer motivée, dynamique, femme active qui aime lire mais aussi la mode, un rôle de composition pour moi (j'aime mentir, mais en général cela se voit ..) comme tu le soulignes dans ton surligné, .... et 28 lectures obligatoires ... Breuuuuu ... Pas même l'ombre d'un doute ! Le seul truc qui me tenterait, ce serait le côté partage de lecture, mais là aussi les blogs me remplissent assez la panse, en plus des échanges dans la vraie vie, et en attendant "Lady hunt" en poche versus "esprit d'hiver" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui Athalie, j'ai hâte de savoir de quel côté penche ton coeur....

      Supprimer
  31. Bonjour Galea, y a pas à dire, tu devrais de faire publier. Sinon, bravo pour les 28 livres lus sans louper une page car il y doit y avoir le "stress' des délais à respecter. En tout cas comme je ne réponds pas aux critères demandés par "Elle", je n'ai aucun regret pour participer à ce type de jury.. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas Dasola, je ne corresponds pas au type de jurées...et pourtant. Merci pour ce joli compliment, mais être lue ici, c'est déjà beaucoup tu sais ;-)

      Supprimer
  32. Je ne suis pas tentée par ce genre d'expérience, ça me fait un peu peur (peur du manque de temps, de ne pas savoir (quoi je ne sais pas ^^), peur que ça ne soit pas mon style de lecture (auquel cas je ne fais pas d'effort de lecture) bref plein de choses. J'aime beaucoup ton article et tes explications.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois Lilibook que finalement c'est moins impressionnant qu'on le pense, mais cela reste contraignant...j'en ai néanmoins retiré du positif à titre plus personnel que littéraire d'ailleurs....

      Supprimer
  33. Je ne me sens pas vraiment dans la cible non plus (à la fois trop jeune et trop rétro ;-) ), mais ce billet donne envie de découvrir cette aventure ! Tu écris super bien ! Peut-être quand j'aurais plus de temps (je me laisse déjà facilement débordée comme ça, alors, j'évite les trop gros challenges :-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu y viendra sûrement Céline, c'est un peu un RDV de la blogosphère qui permet de râler et de découvrir....

      Supprimer
  34. Malgré le positif qui ressort de ton billet ça ne me tente pas de participer à ce genre de prix, c'est trop contraignant même si le côté discussions avec les autres lecteurs me plairait sûrement.

    RépondreSupprimer
  35. Une belle expérience, alors...
    Tu es prête pour rejoindre un comité de lecture régulier, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demande chère ZAP si la blogo n'est pas déjà un comité de lecture régulier ....

      Supprimer
  36. Très joli billet comme toujours. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  37. J'ai littéralement dévoré ton billet. Ton style est tellement fluide ! Je n'ai pas lu tous tes articles, donc je ne sais pas si tu en as parlé, mais tu t'es déjà essayée à l'écriture ? (nouvelles, romans....liste de courses :-) ...).

    C'est fou que malgré ce rythme incroyable de lecture, tu te vois refaire l'aventure, c'est courageux ! Ça a dû te faire comme un grand vide, le moment où tu t'es rendue compte que tu n'avais plus de fiches de lecture à rendre.

    Heureusement qu'Alexis n'a pas été finaliste, il nous aurait cassé le vaisselier ! Tu seras au rendez-vous pour l'Amour est dans le pré ?

    Bisous....je repars lire d'autres articles de ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi, j'ai envie de dire "pourquoi pas?" pour l'amour est dans le pré...je pense qu'on peut faire de grandes choses sur cette émission culte. Tu sais que j'adore ton blog aussi, et tu n'as rien à m'envier en matière de fluidité du style hein....

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)