mardi 12 novembre 2013

Les Lumineuses

Me revoici avec un nouveau mauvais polar; oups non, pardon, un polar que je n'ai pas trop apprécié.
Lauren Beukes, Les Lumineuses, 
Presses de la cité, mai 2013 (379 p.)

Bon, le mélange des genres, ça ne fonctionne pas à chaque fois (ça je le sais depuis mon mariage). C’était tentant pourtant de mettre dans un même livre du fantastique, du serial killer, du social etc…

C'est donc l'histoire d'une tueur en série qui profite d'une faille temporelle pour voyager dans le temps et choisir ses victimes dans le passé, le présent et l'avenir. L'une d'entre elles réchappe de la boucherie. C'est tentant hein?

Sauf que ça ne marche pas du tout.

Pour faire simple, Les Lumineuses c'est l'inverse d'Esprit d'hiver. On est tenu en haleine pendant tout le livre (enfin tout est relatif), pour tomber sur une chute ni faite ni à faire.

Pendant tout ce roman où le meurtrier voyage à travers le temps pour trouver ses proies, une multitude de questions surgissent. En quoi cette maison (la faille temporelle en question) est-elle magique ? Qui en était le propriétaire initial ? Ou le meurtrier trouve-t-il sa force, quand, blessé et claudiquant il assassine des femmes sportives et en bonne santé ? Sa canne a-t-elle des pouvoirs? Y-a-t-il un lien entre toutes les victimes ? A quoi servent les « reliques » de la maison ? Pourquoi laisse-t-il aux victimes des objets appartenant à des proies ultérieures ? Comment Kirby arrive-t-elle à échapper à la mort (je rappelle qu'elle est éviscérée quand même) ? Ou même plus simplement qui est Harper Curtis ?

Peine perdue. On n’en sait pas plus à la fin qu’au début, et on se farcit 374 pages pendant lesquelles un psychopathe se balade dans le temps, en cherchant des jeunes filles qui brillent (Les Lumineuses donc), qu’il assassine avant de leur enlever les entrailles (du gore ça ne nuit pas, ça fait partie du genre). Mais on attend une résolution de l’énigme. En vain !

Aucune chute digne de ce nom pour donner un petit d’allant à l’ensemble. Tout cela avec beaucoup de dialogues pauvres et sans intérêt, sans compter de grandes réflexions sociales sur les junkies dont je vous livre la plus profonde sur ces pauvres camées « qui finissent sur le trottoir malgré leurs efforts, pour s’en sortir, parce que la vie ne leur laisse pas d’autres choix » (p.176). Je pourrais en citer des dizaines d’autres sur la drogue, le sexe ou la famille monoparentale…que du convenu et du médiocre.


Il paraîtrait que Lauren Beukes inaugure avec ce polar "le thriller d'un nouveau genre", pourvu qu'elle ne fasse pas trop d'adeptes quand même.

C'était Galéa, la polar-addict, en direct de la sélection de décembre du prix Elle 2014. Je peux vous dire qu'entre le Nikitas et celui-là, le choix a été dur. 
Ne me remerciez pas pour ma bonne foi, c'est quand même la moindre des choses.

56 commentaires:

  1. Pourtant si jene garde que ta phrase "c'est l'inverse d'Esprit d'hiver" ,ça me donnerait plutôt envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valérie, en fait tu es la taupe de ELLE, c'est toi qui choisis les phrases des notes de lecture et qui les sors de leur contexte pour en faire des remarques positives ;-))))

      Supprimer
    2. arhhhh! Vous êtes vraiment de mauvaise foi les filles, ça me gêne, moi qui suis toujours très à cheval sur l'honnêteté intellectuelle.

      Supprimer
  2. mouarf!!! tu m'as bien fait rire...ça m'en rappelle quelques uns du même tonneau..............

    RépondreSupprimer
  3. Beurk ... de quoi être dégoûtée du genre. Elle survit eviscérée la pauvre fille ? Au moins avec toi, on ne fait pas dans la langue de bois, aucun journal ne t'embaucherait comme critique littéraire (surtout dans le cercle germanopratin).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle survit et est couturée de partout, mais elle le pourchasse quand même , une vraie de vraie.
      Tu penses vraiment que je n'ai aucune chance dans le milieu germanopratin? Zut alors

      Supprimer
  4. Ah ça, les fins nulles sont légions dans les "thrillers" malheureusement ! Bon, merci de l'avoir lu, cela m'évitera de perdre mon temps ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ahhhh ma galéa tu me fais rire tu as la dent dure et franche ! Je t'adore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Comète, tant qu'on garde le sens de l'humour, rien n'est pardu
      Signé: une indéfectible optimiste

      Supprimer
  6. Ben ouais, pareil que Valérie, je trouvais que ça partait très bien si c'était l'inverse d'Esprit d'hiver. Finalement je vais dire non, hein. Bon au moins tu as dû t'amuser à rédiger ce billet et moi je me suis amusé à le lire c'est déjà ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais en plus Jérôme, il me semble que tu n'es pas polar du tout toi

      Supprimer
  7. ahahah, toujours aussi génial, ce prix Elle 2014. Et Mo Hadyer ???? elle est pas dans la sélection ? Parce que ça, c'est du polar, du vrai, du bon ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mo est noté et surnoté je te ferais dire Margotte, j'ai hâte de m'y mettre (mais en journée, vu tes billets, il vaut mieux que j'évite ça après la tombée du jour)

      Supprimer
  8. Une boucherie intemporelle...pas pour moi je préfère les pâtisseries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TRès bien résumé Evalire, et je te comprends (même si je suis davantage salé que sucré)

      Supprimer
  9. Dommage, le sujet me semblait intéressant...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois dire qu'il était prometteur et que je nourrissais des espoirs Philippe.
      PS: avez vous un blog? si oui, je n'arrive pas à y accéder, je tombe sur votre profil blogger qui n'est rattaché à aucun site

      Supprimer
    2. Je réponds à la place de Philippe (moi aussi j'ai parfois des anonymes sous profil blogger), c'est le blog de Lire sous la contrainte...
      http://phildes.canalblog.com/

      Supprimer
  10. Si le livre ne présente aucun intérêt, ton billet est passionnant, on le lit, puis on s'arrête, désolés qu'il soit déjà terminé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ALphonsine, quand on n'aime pas trop un livre, c'est plus facile de "se lâcher" dans sa chronique!

      Supprimer
  11. c'est bien d'alléger parfois nos paniers !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le crois DOminique, je pense recevoir bientôt la théorie du chaos au sujet duquel tu m'as bien tentée ;-)

      Supprimer
  12. D'un autre côté, ça aurait pu marcher.....

    RépondreSupprimer
  13. Réponses
    1. Merci Marie, j'ai hâte de recevoir les autres sélections (je suis toute en décalée par rapport à vous maintenant)

      Supprimer
  14. Une faille temporelle, plus une boucherie, plus un voyage dans le temps ...on frise l'overdose de too much ... de quoi finir comme les camées, sur le flanc de la quatrième de couverture, et sans même un trottoir pour vous soutenir. J'adore quand c'est trop, mais pas que trop, quand même. Et là, le nouveau genre, le polar sans la fin, je pense que ce sera sans moi. Je vais plutôt suivre le conseil de Margotte ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous serons donc deux Athalie (beau commentaire, bravo)

      Supprimer
  15. tu me fais rire à défaut de noter ce titre !

    RépondreSupprimer
  16. Ouf, billet marrant, aucune tentation (et l'idée de postuler pour le prix Elle à nouveau s'éloigne dans le vide intersidéral...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon sur 28 livres, on ne peut pas avoir que du bon, et je crois que ça pêche toujours un peu côté polar dans la sélection. Heureusement, j'en ai quelques uns qui m'attendent et que j'ai des chances d'aimer. Merci Keisha

      Supprimer
  17. Bonjour Madame Galéa,
    On laissera ce livre de côté sans difficulté.... en tous les cas,en ce qui me concerne.
    Je suis désolée, je laisse peu de commentaires sur votre blog ces derniers temps, je ne vous oublie pas, mais suis dans un passe un peu compliquée. (organisation, projet, santé....)
    Je vais un peu plus à l'essentiel d'une certaine façon, pour m'alléger mentalement. ;-)
    Je vous dis à bientôt !
    Madame Anonyme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'avais compris Mme Anonyme, je vais sur votre blog de temps en temps et j'ai vu qu'il n'était pas mis à jour...je vous souhaite de sortir la tête de l'eau, en attendant je ne vous oublie pas. Un beau week-end à vous.

      Supprimer
  18. Je propose un condensé de tes billets pour représenter (et élever le niveau) du futur prix ELLE.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je suis honnête Fransoaz , je dois dire que le dernier polar Elle est vraiment bien, mais je reconnais être un peu raide quand je n'aime pas trop...mais comme on dit "tous les goûts..."

      Supprimer
  19. ça tombe bien, je ne me sentais de toute façon pas très attirée par un thriller pour l'instant ;0) Par contre Esprit d'hiver est toujours sur ma PAL, faut que je m'y mette ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Lor, c'est nécessaire de savoir dans quel camp de la blogo tu te situes, il me semble vraiment que le K. divise, j'attends ton verdict

      Supprimer
  20. C'est bizarre cette histoire de tueur qui voyage dans le temps, ça ne me dit rien qui vaille !! Ton billet est follement drôle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, ça aurait pu être pas mal si ça avait été correctement bouclé...mais bien sûr ce n'est pas le cas. Merci Béné!

      Supprimer
  21. Je n'aime toujours pas les polars...
    Tu ne m'en voudras pas mais tu m'as fait rire !!!
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne t'en veux jamais Enitram...tes photos sont trop belles pour ça

      Supprimer
  22. j'adore, tu m'as fait rire du début jusqu'à la fin. J'aime bien quand tu es "méchante" enfin c'est pas être méchant c'est être sincère.
    Je ne lirai pas ce livre ça c'est certain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas un bon fond de toute manière, disons qu'un polar moyen me permet m'exprimer ma part sombre, merci Louise

      Supprimer
  23. Bonjour Galéa, j'aime bien ce genre de billet qui permet de nous épargner une lecture. Et en plus ton billet est distrayant à lire. Merci et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, être méchante et de mauvaise foi est un état naturel chez moi. Bon lundi Dasola

      Supprimer
  24. Oh c'est dommage, le speech était très tentant (les meurtres dans le temps tout ça tout ça)... Bon, va falloir lire le Nikitas... pas encore reçu, mais j'appréhende.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux Ankya appréhender...en toute objectivité bien sûr

      Supprimer
  25. Sans regret, je ne suis pas très polar !!!
    Juste au passage, l'adresse du blog a un peu changé, d'où le retard de mise à jour sur ta blogroll. C'est maintenant, 3bouquins.over-blog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise, il faut que je corrige ça tout de suite!

      Supprimer
  26. en fait c'est plus du fantastique que tu polar non? Bon, je vais me contenter de Longue Division qui est sans doute "moins pire" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu....j'avais quand même mis une meilleure note aux lumineuses pour être honnête...

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)