mardi 30 juillet 2013

A mi-chemin

Ca y est...nous sommes presque au milieu des vacances scolaires...Samedi, il y en aura autant derrière nous que devant, et je n'ai plus que 15 jours à harceler parents et amis pour qu'ils gardent les enfants pendant que je travaille...

Je suis quand même un peu partie, pas loin, dans ma montagne, dans un village qui n'est plus italien depuis un siècle mais qui n'est pas complètement français non plus, un territoire à la lisière, comme je les aime. J'ai marché, marché, marché; les enfants suivaient tant bien que mal.

Mais c'était dans des forêts un peu humides, vraiment silencieuses...et je vous le dis, c'était vraiment bien. Même s'il a fallu que je conduise toute seule sur des routes escarpées, qui tournent, qui sont étroites et creusées dans la roche. Pour quelqu'un qui a eu du mal à avoir son permis (et qui avait la responsabilité d'enfants jeunes et innocents), croyez-moi c'est de l'ordre de l'exploit personnel...

Sinon, j'ai recommencé pour la énième fois à m'atteler aux tuniques de notre styliste favorite, cette fois j'approche du but, j'ai gâché tellement de tissus, que j'ai fini par en acheter au poids dans un magasin dont l'hygiène laissait à désirer. Je m'accroche, le jour où je termine je vous tiens au courant (parce que je sais que pour vous aussi c'est important).

Parlons quand même littérature, j'ai lu Vestiaire de l'enfance de ...Modiano évidemment. Et là, gros problème, je ne peux plus chroniquer mon auteur favori, je crois que je suis beaucoup trop fusionnelle avec lui, je n'arrive pas à être synthétique, à raconter l'histoire, je crois qu'il faut que je prenne du recul avec Patrick, sinon ce blog va disparaître. Donc, parce que je reste quelqu'un de sérieux, je vous renvoie à l'excellent billet de Sandrine qui avait su si bien en parler.

J'ai enfin reçu mon premier colis du Prix Elle 2014. Que serait Galéa si elle ne se plaignait pas?
J'avais parié sur un autre roman pour la sélection de septembre, j'ai donc de la peine (ne vous inquiétez pas, j'aurais l'occasion de vous reparler de tout ça). Je vais m'atteler dès que possible à ma nouvelle mission, je promets d'être honnête et juste (j'ai été prof je le rappelle, je garde donc un soucis permanent d'équité dans mes notations). Je mise beaucoup sur le Bernheim (à cause de Valérie), je vous tiendrai également au courant.

Enfin, comme si la blogo n'était pas assez morne comme ça pendant les vacances, deux blogs ont fermé à mon retour, et je ne peux pas dire que ça ne me fait rien.

Je m'en vais suer et râler sur mes galets. 

Bon milieu de vacances à tous

33 commentaires:

  1. Est-ce que tu penses que tes mots ne transcriraient pas vraiment ce que tu penses et ressens à la lecture du livre de Modiano ? Pourquoi plus lui qu'un autre ? C'est dommage en tout cas, on aimerait bien savoir... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que ceux que j'ai chroniqué sur mon blog étaient des relectures, contrairement à Vestiaire...que je lisais pour la première fois. Je ne suis pas parvenue à rédiger le billet, c'est la première fois que cela m'arrive...c'est étrange. Modiano me fait un drôle d'effet spirituel...mais ton billet en vaut deux donc ce n'est pas grave ;-)

      Supprimer
  2. On a compris pour Modiano, je n'insisterai pas, peut-être retrouveras-tu un jour une salutaire lucidité ;-) Je pense prendre le Berhneim à la bibliothèque dès que possible, mais là j'ai eu les yeux plus gros que le ventre et le mois d'août est surbooké, je ne sais pas ce qui va se passer au moment de la rentrée littéraire. C'est chouette les balades dans la forêt, surtout quand tout le monde grille ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui, c'était extra, c'est très cliché, mais "ressourcer" prend tout son sens en forêt. J'ai vraiment hâte de lire ton billet sur le Bernheim, je me le garde en dernière lecture de cette sélection. Belle journée Aifelle

      Supprimer
  3. Ayant ouvert mon blog un certain mois de juin, c'est mon troisième été de blogomania. J'ai moins de mal à supporter l'absence... peut-être parce que je suis très occupée.
    Mais comme toi, je n'arrive pas à me faire aux fermetures de blogs. On s'habitue à la page, au style, à l'auteur, et pffffuit, il s'envole sans crier gare, sans même qu'il soit possible de lui faire des adieux.
    Tu me fais beaucoup rire avec ta ténacité à la couture, mais je ris et je t'admire, comme pour le bonnet de l'hiver dernier. J'ai rarement connu une personne aussi déterminée à réussir coûte que coûte ce qu'elle entreprend. BRAVO !!!
    Et profite bien de tes vacances dans 15 jours, tu les as bien méritées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alphonsine, tu avais été un coach efficace pour mon bonnet (à l'époque tu finissais le mc Nab avec un autre challenge personnel). A défaut d'être tenace, je suis têtue. Je ferai un billet quand j'aurai terminé mes tuniques, mais elles seront forcément bien moins finies que les tiennes.
      Certains blogs ferment et laissent un parfum de chagrin derrière eux parce qu'on s'est attaché au blog en question mais surtout à la blogueuse .
      Je te souhaite un excellent déménagement.
      Des bises Alphonsine

      Supprimer
  4. Alors là ma chère, je te rejoins tout à fait, et te comprends parfaitement: je serais moi aussi incapable d'écrire un billet sur Modiano...à moins de publier toutes mes notes de mémoire de maîtrise, qui lui était consacré, mais que je n'ai jamais pu soutenir, mon directeur de mémoire étant...décédé pendant la rédaction (oui, ça ne s'invente pas), ce qui a reporté la soutenance, et l'a finalement définitivement empêchée!!! Je me sens moi aussi si proche de ce qu'il écrit, que ce serait presque me mettre toute nue que d'en parler avec sincérité.... bon repos, bisous doux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui oui oui!!!!! Tout pareil. Si j'avais fait Lettres Modernes, je l'aurais choisi aussi (incroyable le décès de ton Directeur de Recherches). Je vais t'envoyer un MP dans 2 minutes pour avoir ton sujet....En plus hier, il paraît que c'était son anniversaire...
      C'est bon d'être comprise
      Bisous (repos que dans 15 jours ...)

      Supprimer
  5. Je suis moi-même déçue (c'est peur de le dire) que mon roman préféré n'ait pas passé la pré-sélection. Que je l'aime pourtant, Adèle et moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de l'acheter...je sais ce n'est pas raisonnable. Je te tiens au courant Valérie

      Supprimer
  6. Coucou, c'est Nat, j'ai noté le Modiano (je ne connais pas)très bon billet de Sandrine effectivement...merci.
    A mi-chemin comme tu dis, je part jeudi en vacances (avec mes livres Elle, oh ils sont trop beaux)ne soit pas triste "c'est jeu ma pauvre Lucette". ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Nat, les miens sont abîmés par le trajet, mais je les trouve beaux quand même...(pour Adèle, je n'ai pas dit mon dernier mot tu sais!!)

      Supprimer
  7. J'ouvre bientôt la villa triste et peut-être suivra "vestiaire de l'enfance, ton non-commentaire m'en donne fortement envie!!!! Je vais aller lire celui de Sandrine...
    Un peu de fraîcheur sous la ramure a dû vous faire un bien fou malgré tous les virages ! J'ai également la trouille en montagne, sur les petites routes en lacets sauf lorsque je conduis!!!!
    Belle lecture et couture, elles se complètent bien par ces temps caniculaires sur la côte...
    Bises et douce soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de savoir ce que tu penses de Modiano Enitram, il peut laisser certaines personnes assez froides ou perplexes. Moi c'est quand je conduis que j'ai peur (et je pense que j'ai raison, j'ai une mauvaise vue et une mauvaise coordination).
      Très belle journée

      Supprimer
  8. Bonne lecture et bonne couture (j'admire, je ne sais rien faire de mes 10 doigts). Pour ce qui est des blogs qui arrêtent, c'est bien dommage. Pas facile de tenir le rythme sur le long terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis donc Sylire, tu me disais, il n'y a pas si longtemps, que tu cuisinais non ? Bon alors; on ne peut pas avoir tous les talents...(sachant qu'en couture, je ne suis pas encore à faire du montrable).
      Pour le blogs, je ne connais pas encore le moyen terme, et je ne sais pas si j'y arriverai un jour, donc...Je reste humble sur la question, mais je regrette les aminautes

      Supprimer
  9. Oh non, déjà la moitié des vacances ! Bon courage pour la dernière quinzaine avant la Bretagne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, tu es une bonne mère....incontestablement. J'attends la Bretagne avec stoïcisme...

      Supprimer
  10. La moitié des vacances.... Tu mets le doigt là où ça fait mal. Je commence maintenant ma période seul conducteur sur route tortueuse donc je comprends tout a fait ton exploit ! T'es trop forte comme dirait l' Albatros.
    Bonne suite de vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne le dis pas trop vite petit bonheur...je m'y recolle ce week-end, et je ne me sens pas au top sur ce coup!
      Belle fin de vacances à toi
      des bises

      Supprimer
  11. Oui, c'est vrai qu'avec mes mains je cuisine ! Mais il n'y a pas besoin d'être manuelle pour cela...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben si, un peu quand même je trouve. J'admire ceux et celles qui savent cuisiner et jardiner...deux exercices dans lesquels je suis d'une totale nullité...Et ce n'est qu'avec les mains justement, alors que la couture, c'est avec une machine...han han!!

      Supprimer
  12. Un rapide passage sur la blogo pour prendre des news des copinautes entre les vas-et-viens des vacances ! Et effectivement la blogo a de drôles de culeurs durant ces périodes de vacances !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi c'est bizarre comme ambiance...mais moi-même je lutte pour rester connectée. Belles vacances Malika!

      Supprimer
  13. C'est la première fois que l'on me souhaite de bonnes vacances à mi-parcours, j'aime bien!
    Juillet fut chaud, convivial et littéraire, août sera plus sportif mais restera résolument livresque!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui oui oui...tout pareil, les vacances sont forcément avec des bouquins, bon mois sportif Fransoaz

      Supprimer
  14. Ta mélancolie est contagieuse, mais bon, elle est si bien décrite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mince, j'avais l'impression de ne pas l'être sur ce coup! pfff, tu vois : chassez le naturel...Belles vacances Stiop

      Supprimer
  15. Toi tu as marché dans les forêts humides et moi j'ai nagé dans un lac montagneux... Très bon choix pour les deux ;0) Sinon c'est vrai l'été et les vacances scolaires passent incroyablement vite (mais c'est toujours le cas). Et je suis comme toi ; très triste que Laure mette fin à son blog... Bisous (j'adore ta première photo, très rafraichissante)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lor, quel plaisir de voir les blogueuses revenir de vacances...

      Supprimer
  16. J'ai essayé d'envoyer un mail à Laure mais pas de réponse... Tu as réussi à la joindre toi ?

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Raaah, je n'arrive pas à commenter sans mettre mon nom entier, arf! Bref je disais: je suis membre du jury de décembre et j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans Zone de non droit, je trouve l'histoire intéressante mais globalement... expéditif! Tu en as pensé quoi? Ca m'intéresse d'avoir d'autres avis! :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)