vendredi 15 janvier 2016

Jardin secret : Photo du mois # 13

Le thème choisi ce mois-ci par Cara était Jardin secret, ce qui clairement m'inspire différemment depuis que j'ai un blog - qui me permet de déverser sans beaucoup de retenue ce qui devrait rester dans ma tête. Du coup, je n'ai plus cahier ni journal intime, et mes factures de portable ont considérablement baissé (rapport au fait que je n'appelle plus mes copines à l'autre bout de l'hexagone pour me plaindre de tout et de tout le monde).

Heureusement, j'ai un blog qui se voudrait littéraire, j'ai donc trouvé LA parade.



J'opte donc pour le jardin secret de papier, celui qui n'engage pas trop. Dans le mien, on y trouve d'abord de la joie, de l'énergie, de l'avant-garde et de la blague. Fidèle à moi-même, toujours un oeil dans le rétroviseur, je cours après les Disparus, les miens, ceux des autres (et même ceux qui personne ne regrette), puis je me perds au détour de la Rue des boutiques obscures tellement les adresses obsolètes m'enchantent (vous pouvez me contacter pour animer vos mariages, baptêmes et bar-mitsva ...je suis une valeur sûre niveau ambiance).

D'autant qu'en 2015, je suis officiellement devenue quelqu'un d'ennuyeux (de "chiant" même diront certains depuis ma migration sur France Culture). Mais il y a pire : 2016 verra fleurir une Galéa féministe, je m'imagine aussi élégante qu'une Mlle Chanel, laissant derrière moi Les Mémoires d'une jeune fille rangée qu'il a bien fallu bousculer un peu, sans pour autant arriver aux extrémités du Livre de Dina (enfin c'est surtout pour l'Homme si on n'y réfléchit bien - je dispense aussi des conseils conjugaux à l'occasion).

Il y a dans mon jardin secret des paires de baskets et quelques demi-pointes, car telle une héroïne (qui serait moi en mieux), me voici donc dans la peau de Nancy Sheridan de La Grande course de Flanagan, je cours sans problème 80 Km par jour sous un froid extrême ou une chaleur caniculaire. Et j'entends sur la ligne d'arrivée, alors que la quarantaine approche dangereusement "Danse, danse, danse Galéa" (même si je n'ignore pas que de ce côté-là, il est vraiment trop tard à moins de renoncer à toute dignité et de gâcher l'adolescence de mes filles).

Evidemment, pour ceux qui en doutaient, j'ai un coeur, ou du moins j'en ai eu un quand j'étais jeune: point de jardin secret digne de ce nom sans histoire d'amour frémissante, fantasmes platoniques et littéraires, comme cet Aurélien ambigu et désœuvré que je laisse à mes 17 ans flamboyants et qui restera mon premier grand choc amoureux et littéraire. Je garde aussi une pensée émue au souvenir d'Yvonne, merveilleuse figure du Grand Meaulnes à qui j'espérais ressembler vers 20 ans (alors que bon les côtés mystérieux, inaccessible et sacrificiel n'étaient quand même pas mes principaux traits de caractère à l'époque... ni même maintenant si on n'y réfléchit bien).

J'assume aussi ma part d'ombre, mon attirance pour le tragique et le sang, et je confesse encore mon enthousiasme pour le Crime de l'Orient Express et la terrible première scène des Rois maudits (que je cite assez souvent quand j'essaie d'illustrer à quelqu'un une théorie qui m'est chère  et qui se résume à " dans la vie, tout se paie ma bonne dame" #LeBonSensPrèsDeChezVous).

Et puis finalement quand on arrive à l'âge de la maturité (oui j'en suis là je pense...en toute humilité bien sûr), on apprend, dans ce jardin secret qu'on alimente d'encre et de papier depuis si longtemps, alors que nous sommes tous quelques parts Des personnages en quête d'auteur, que finalement dans la vie, tout est un peu plus compliqué que le mal, le bien, le beau et le moche, le temps de saisir Le silence de la mer, et de se souvenir que personne n'est infaillible, ni ici ni ailleurs, ni nous ni les autres, et de savoir le reconnaître .... Confiteor.

Comment mes petits camarades ont-ils interpréter ce thème ? (m'est avis qu'ils auront été plus concis que moi).

MyLittleRoad, Xoliv', Mon Album Photo, Lavandine, Mirovinben, Voyager en photo, Gilsoub, KK-huète En Bretannie, Cara, magda627, François le Niçois, Krn, Autour de Cia, Philae, Josette, Christophe, Koalisa, E, Blogoth67, Marie, Aude, MauriceMonAmour, Julie, Eva INside-EXpat, CécileP, Cocazzz, Philisine Cave, Renepaulhenry, Lavandine83, Nicky, Alban, DelphineF, Sinuaisons, Champagne, Galéa, Laulinea, Loulou, Pixeline, Carole en Australie, Akaieric, Brindille, Suki, J'habite à Waterford, Morgane Byloos Photography, Lyonelk, Mireille, Visites et voyages, Alexinparis, Mimireliton, Laurent Nicolas, Mamysoren, Danièle.B, Dom-Aufildesvues, Tambour Major, Tuxana, Chiffons and Co, Dame Skarlette, Les bonheurs d'Anne & Alex, Guillaume, Cécile, AF News, Giselle 43, Sous mon arbre, Chat bleu, Pat, Nanouk, Céline in Paris, Frédéric, Angélique, Pilisi, Chloé, Testinaute, Homeos-tasie, Woocares, Milla la galerie, Cricriyom from Paris, Noz & 'Lo, Lau* des montagnes, Rythme Indigo, Luckasetmoi, Les Bazos en Goguette, Canaghanette, Estelle, BiGBuGS, La Fille de l'Air, Kenza, Calamonique, El Padawan, Thalie.

56 commentaires:

  1. Dans cette belle pile, il y a trois ou quatre ouvrages qui sont des jardins secrets pour moi dans la mesure où je ne les pas lus.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si ta photo est ton jardin secret représentatif du thème du mois (du coup, tu me donnes envie d'aller voir les autres jardins !) mais en tout cas je trouve ton billet excellent !!!! Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Enitram ;-) j'avais joint les deux thèmes du coup (la photo et les bouquins)

      Supprimer
  3. Ben finalement, tu nous en dis beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai tendance à me répandre même quand j'assure le contraire.

      Supprimer
  4. Je kiffe ce portrait en titres de livres ! (Aïe, j'ai bien dit "je kiffe" ? Ça suffit pour me cataloguer en apprentie "vieille" moi aussi hinhin)

    RépondreSupprimer
  5. Oui, j'en ai vu 2 je crois de tes camarades et ils ont été plus concis. Mais ton texte est touchant et second degré à la fois, c'est ta marque de fabrique et moi j'adore ça. Tu dis donc mystérieuse, inaccessible et sacrificielle...rhoooo...toi tu sais charmer les hommes :D :D :D . Oui je sais tu vas dire que je suis bête !! La maturité c'est pas encore pour moi je crois....
    Bises et j'espère que tu nous laisseras pas trop en février même si tu auras d'autres priorités...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comment ? Tu ne me trouves pas concise comme blogueuse ?????
      Alors là vraiment, tu me fais de la peine (ah ah ah, la fille qui n'a aucun recul sur elle même)
      J'essaie de tenir le cap en février, pour garder le contact ;-)

      Supprimer
  6. Tu es peut-etre ennuyeuse pour certains mais je t'admire, la question qui me vient à l'esprit, as-tu fais le texte après avoir choisi les livres ou avant? Bel exercice !

    RépondreSupprimer
  7. Les secrets sont numérotés par des pages ?

    RépondreSupprimer
  8. Je te laisse Simone de Beauvoir qui, pour moi, est l'équivalent d'un somnifère très efficace !

    RépondreSupprimer
  9. Comme d'habitude ....qu'est ce qu'on est bien chez toi et avec toi !!
    Merci
    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Yvonne sous les Galais ? Tu nous avais caché ta parenté ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Tu sais quand même que la Rue des Boutiques Obscures existe "pour de bon" à Rome ?! :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, toutes les adresses de Modiano existent, il n'en invente pas (même si elles ne sont pas toujours situées où il le dit).

      Supprimer
  12. Super billet Galea ! Bise, lulu

    RépondreSupprimer
  13. J'adore les photos de PAL.Et encore plus quand j'y retrouve des titres chers à mon coeur.

    RépondreSupprimer
  14. Dans ton jardin de livres, j'irai bien voir (lire) 'la grande course' et 'danse, danse, danse', es t-il gros ce secret de papier ?

    RépondreSupprimer
  15. J'aime beaucoup ce portrait de toi par livres interposés :)

    RépondreSupprimer
  16. J'aime beaucoup ton interprétation du thème et ton texte. Tu as livré de nombreux secrets quand même !

    RépondreSupprimer
  17. Et ba bravo, il ya du beau londe dans ce jardin secret et surtout des lots pudiques mais touchants pour en parler, tu vois bien que tu as un coeur :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais avec les hormones, j'ai beaucoup changé Tiph, mais je vais me reprendre.

      Supprimer
  18. Beau texte pour une très belle interprétation du theme :)

    RépondreSupprimer
  19. Il n'est pas mal du tout ton jardin secret et en plus tu t'es creusé la cervelle, ce qui dans ton état (pardon hein !!) est méritoire.

    RépondreSupprimer
  20. Une pile secrète bien diversifiée !
    Et vraiment bravo pour le texte, je me suis régalée.

    RépondreSupprimer
  21. Whaou, quelle super idée d'interpretation, j'adore !

    RépondreSupprimer
  22. Elle est très jolie et elle donne envie cette photo!

    RépondreSupprimer
  23. Je m'installais tranquillement et jubilante, croyant venir assister à l'étrillage de LGL encore et bien non, pour une fois, ça me change, c'est plus personnel, même si j'y redécouvre que c'est probablement à toi que je dois l'acquisition du livre de Dina :( d'autres titres sont aussi mes références.
    Bises

    RépondreSupprimer
  24. Réponses
    1. en latin ça signifie : je reconnais, je confesse d'une certaine manière. on le comprend bien à la lecture de ce roman magistral.

      Supprimer
  25. Mais que voilà une belle présentation dans cet article qui te ressemble tant de quelques titres de livres bien placés, m'ont fait sourire et aussi, je me dois de dire aujourd'hui que dans cette photo, une certaine prémonition t'a guidée pour y avoir mis Alain Fournier. Un auteur que j'ai lu adolescente et que j'avais adoré. Merci pour confiteor, je devrais me rendre sur sa piste aussi. :)
    Une photo dont la présentation est supérieure à la photo :)

    RépondreSupprimer
  26. Oups, j'ai mélangé Alain Fournier et Michel Tournier. Il est tard, et je viens de m'en rendre compte. :(
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça y est je comprends ce que tu voulais dire avec la prémonition ;-)

      Supprimer
  27. Pas mal de grands classiques :). Tu arrives à l'âge de la maturité? Tu me raconteras? Parce que je crois que je n'ai même pas encore atteint l'âge de raison :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il n'y a pas tant de classiques...mais tout dépend ce qu'on met derrière ce terme.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)