lundi 29 décembre 2014

Our 2014

J'avais renoncé à faire un bilan de 2014  qui aura gardé un peu de ma légèreté (mais faut bien grandir un jour non ?). Mais Val tenait à faire le sien, et vu qu'il n'aura échapper à personne qu'elle est maintenant sans blog fixe, nous avons finalement décidé de le faire ensemble. Je voulais échapper au palmarès littéraires (depuis que j'ai quitté l'enseignement c'est un exercice qui ne m'enthousiasme plus), alors j'ai proposé au leader de suivre le principe du délicieux rendez-vous chez Moka, en essayant de faire aussi bien qu'elle quand elle met en mots et en livres son "Moi après mois" (ce qui donnerait aujourd'hui un "nous après an" , qui ne serait pas très heureux).

Bref, on n'allait pas manquer une bonne occasion de s'étaler et de se plaindre non ? Surtout dans un interminable billet fleuve qui mêle littérature, événements personnels, météo, amitié, famille...bref la vraie vie quoi...

Alors, de 2014, on garde quoi ?

(honneur à l'invitée, c'est Val qui commence)

Go leader !


Le pire mois de ma vie : Amiens et les blouses blanches, des larmes, beaucoup, des trajets rythmés par A la recherche du temps perdu et la colère après la lecture d’Eddy Bellegueule, une confidente qui sait trouver les mots qui apaisent et des liens familiaux forts, souhaiter une bonne année à mon élève syrien et espérer de toutes mes forces la paix en Syrie, l’apparition de son sourire en même tant que celle de sa confiance/ Le diagnostic qui nous assomme, les blouses blanches, toujours, les vraies et celles de Réparer les vivants, la claque des mots et du sujet, ne pas le finir trop vite- son retour, enfin- poser pendant des heures pour un photographe italien- préparer son colis d’anniversaire et stresser- se diviser autour de Passion Arabe de Kepel et d’Esprit d’hiver dans le jury Elle/ De l’émotion autour Du parfum de ces livres que nous avons aimés, des moments de partages, des larmes, encore, être à fleur de peau puis aller mieux- une inspection qui fait beaucoup de bien, première rencontre avec le jury du Prix Elle, le sérieux, l’érudition de Gilles Kepel et mes élèves et collègues ravies de leur premier salon du livre/ Retrouver Au revoir-là haut, mon coup de coeur audio, vivre un championnat un peu particulier à distance et se sentir l’âme d’un supporter / Londres, cette capitale que j’aime tant, le studio Harry Potter et lecture du premier tome avec Galéa, Hermione et ses mimiques dans le film- découvrir Mon ami Dahmer envoyé par Laure et en faire mon coup de cœur BD/ Envie de me lancer un défi, le commencer avec Edith Wharton et savourer Le temps de l’innocence, Valentine Goby lisant Kinderzimmer au festival Terres de Paroles, moment délicieux partagé avec Martine- la déception devant les résultats du Prix Elle, ne pas y être mais tout suivre grâce à Marjorie, recevoir le carnet Elle et retrouver Zelda- faire passer des oraux de bac dans une chambre d’internat mal rangée/ 

Wharton encore et toujours, apprécier les moments présents, le bac, la mention et mon ado amoureux, un mois joyeux, dire au revoir mais pas adieu à ma classe chouchou, être ravie de leurs résultats/ La Bulgarie et les restes du communisme, une excellente nouvelle liée au travail  et un immense cri de joie, les grands espaces et Philip Meyer/ Blues de rentrée sans mon fils pour m’accompagner, la chance incroyable d’avoir des classes toutes sympas, le Festival America, prendre le temps de découvrir Laure et Marjorie, sentir qu’une amitié est en train de naître avec Philip Meyer en toile de fond, être touchée par Edouard Louis, si fragile, un très beau colis swap ponctué de Waow ! à n’en plus finir et être très gâtée par mes copines blogueuses pour mon anniversaire/ Un colis d’anniversaire en retard mais si généreux avec une pépite, Meursault contre-enquête, noté grâce à Marilyne, écriture sublime et quel courage ! - Remise des prix Audiolib, papoter des heures avec Sylire, trinquer avec Leiloona et complètement se planter sur le nom du gagnant/ facebook, mon portable et moi, une blouse blanche et un bureau – « On s’était dit des choses, que l’on ne tiendrait pas » - un rendez-vous de dernière minute avec Marjorie, toujours le même plaisir, sa sollicitude, son sourire, savourer Le puits grâce au billet de Jérôme, le garder grâce à Nathalie, et avoir envie de l’offrir/ rideau mais pas fin, pas encore- « On me veut forfait du combat, moi je veux me battre avec toi », se surprendre soi-même et en éprouver du plaisir – ma maladresse et mon portable les fous rires de Noël autour des livres, de l’Albanie et d’un stylo – des chouettes- finir l’année avec une lecture commune avec Marjorie- Et ne pas savoir du tout de quoi l’année 2015 sera faite.

Et avoir partagé presque tout ça avec Elle.  


Et dans un registre tout aussi joyeux, 2014 sous les galets:

Dépression littéraire de janvier/ Les jurées et le leader ELLE: mon beau cadeau de 2014/ Une maison qui porte malheur/ Mais vendez-là punaise!/ En même temps toute la terre et tout le ciel: mon lauréat du Prix ELLE/ Une amitié de 10 ans qui s'éteint : "On ne devient pas tous adulte de la même manière tu sais"/ Remise du prix Elle : le triomphe du K. / Plus humble que Manook tu meurs!/ Marjo : notre envoyée spéciale / L'affaire Edouard Louis, la colère de Val et le rejet picard/ "En finir avec Eddy Bellegueule"la claque qui fait mal, le bord de la nausée / Quelque part entre Bourdieu et Winterson  finalement/

Sale année pour les blogueurs que j'aime/ Solomons, Aifelle et moi/ Le mois anglais et la découverte tardive de Jane Austen (grâce à ma libraire de l'ombre)/ Mon classique étranger chez Miss Léo/ Juin où le mois de l'incontournable sociabilité/ Galas de danse, gouters d'école, anniversaires en pagaille / Le Confident ou le débat d'une clique/ Attila, MTG, Mior, Malika et Val: les sales gosses de la blogo (je vous aime les amis)/ Marlboro-Despérados-tapenade: des valeurs sûres en ces temps sombres / "Du pancréas? tu es sûre, c'est le pire de tous non?"/ Une réconciliation qui n'aura jamais lieu / Au revoir la-haut  sous les grêlons de juillet avec l'Homme/ "Il est touchant le père Péricourt, tu ne trouves pas?"/ Perdus en foret sous un orage violent/ "Mais maman, appelle Papy pour qu'il vienne nous chercher, sinon on va se prendre la foudre" / La Reine des neiges: en sortirons-nous indemnes? / Une rentrée des classes éprouvante / Blogueuses-coureuses : un moment de concorde bloguesque / Courir au bord de la mer, ça change tout/ Miossec, Biolay, Muse et Pink/ Passer (parfois) sous les 5'40 le Km/
"Tu as fait de la loose ton image de marque finalement"/ En anglais ça ne veut pas dire ça, mais la "perditude" ça n'existe pas en français non plus, si ?! / Le mois américain avec Mailman  offert par Jérôme/ Le portrait d'un looser qui me fait penser à un certain Barnabé qui me poursuit depuis 6 mois / Les Bibliomaniacs: 10h de train, deux jours avec moi/ Elles m'ont fait lire Beigbeder!/ Mais Zenatti aussi/ Et ça c'est chouette/ Quel titre quand même, "surtout pour nous" rajoute l'Homme/ La générosité des blogueurs dont je ne me sens pas toujours à la hauteur/ Val évidemment mais aussi Marjo, MTG, Clémence, Miss Léo, Jérôme, Aifelle, Aliénor, Alphonsine, ma Mirabette, Dominique.../Je suis une chanceuse-chouineuse/ Des blogs qui baissent le rideau/ Des blogueurs qui partent en claquant la porte / Des pauses qui s'éternisent/ Parfois j'ai peur de me retrouver toute seule / "That's life", dixit ICB / Décider d'arrêter les billets polémiques/ Thé à la menthe et tartines au beurre salé/ Peiner à rédiger des billets littéraires/Un vingtaine de livres non chroniqués/  Parler des poux/ Et si c'était ça mon créneau ? /
Réparer les vivants: une lecture magistrale et  deux nuits d'insomnie /  Qu'aurais-je fait, moi , du corps de celles qui sont sorties du mien? / "Tu ne voudrais pas lire du plus léger quand même, déjà que Noël approche, c'est pas la peine d'en rajouter..."/ Ce n'est pas toi que j'attendais/ Une autre vision de la paternité / "Mais c'est qui ce Jérôme au juste ?" / L'Homme converti à la blogo / J'espère assurer autant que ma mère dans 25 ans / Mon père, ce héros / Je nierai avoir écrit ça (car je tiens à mon rôle de psychorigide-râleuse de ma famille) / Le Nobel de Modiano / L'impression pendant 12h d'être quelqu'un d'important/ Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier: un testament épuré / Ma petite soeur quitte le continent/ Dans une fratrie, ce n'est pas celui qu'on pense qui soutient l'autre / Les Légendaires colonisent la famille/ Pointé-dégagé-chassé / Echec et mat / multiplications à trous / Rendez-vous avec la maîtresse qui fait peur / contrôle technique de la voiture /  La fin de l'année aux forceps / C'est dur d'être une grande personne /


Ne pas appartenir vraiment à la blogo littéraire, mais avoir trouvé sa place quand même / Etre terriblement proche de gens qu'on n'a jamais vus / "Tu deviens flippante avec ton Iphone"/ Réflexions existentielles sur Facebook / Addiction aux réseaux sociaux / Renoncer à l'anonymat total / 30 heures de travail sur le costume de Jadina / L'antivol sur une bouteille de champagne et un pneu crevé le 24 décembre / "Tu vois je l'avais dit"/ Mettre en scène les petits soucis pour ne pas parler des grands / Mes filles et leurs grands yeux bleus "nous on a passé une année merveilleuse tu sais maman"/ Arrêter de se regarder le nombril en 2015? / En suis-je vraiment capable? / Prendre de la hauteur et se mettre au vert  / Avec Confiteor dans ma valise...et Messenger dans ma poche.

Que cette fin d'année vous soit douce amis blogueurs et visiteurs
(il paraîtrait que la conjonction astrale de 2015 est prometteuse #jdcjdr)

91 commentaires:

  1. vos bilans sont superbes, je ne serai certainement pas capable d'en faire autant, même si ça me donne envie ;-)
    la blogo a changé en effet, en un an... mais bon, les choses sont toujours amenées à évoluer. je rêve de lire Confiteor, j'ai hâte de voir ton avis sur ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un roman vraiment magistral, je suis vraiment heureuse de m'y être finalement collée.
      Merci de ton passage Valou.

      Supprimer
  2. Magnifique billet ! Que les lectures continuent de vous accompagner à travers les aléas des années. Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. Super bilan miss, c'est fait de manière originale même si tout n'est pas toujours simple à suivre ! Cela me donne envie d'en faire un aussi mais comment faire pas chiant?? A voir !
    Belle fin d'année et l'année prochaine débrouille toi pour aller en vacances d"hiver dans une montage où les réseaux ne passent pas...si si ça existe !! Warf !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai MTG que sous ce format;, il y a plus d'allusions que de véritables phrases, je ne pense pas que je recommencerai l'exercice de toutes manières, là c'était l'occasion d'être avec Val...

      Supprimer
  4. Eh bé !! quel bilan magistral ! Le mien est plus sobre et j'y ai mis un lien vers le tien, of course ;) Gros bisous à toi et... on continue en 2015 !!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas pu publier mon commentaire sous mon pseudo habituel, donc c'est Sandrion, de "d'autres vies que la mienne", bien sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avais reconnue tu sais ;-)
      Une belle année pour toi chère Sandrion

      Supprimer
  6. Extra les filles , bravo et merci !!

    RépondreSupprimer
  7. #jdcjdr ?????????????

    plus de loose rigolote en 2015 ????
    ah, flûte alors !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dis ça je dis rien Lystig ....mais la vraie loose c'est de dire qu'il y a une super conjonction astrale et 2015 et de relire ça après le 7 janvier.

      Supprimer
  8. Merci de m'avoir fait une (grande) place chez toi. Nos deux textes se font souvent échos et je me retrouve presque autant dans le tien quand dans le mien, d'ailleurs j'aurais pu aussi écrire "Etre terriblement proche de gens qu'on n'a jamais vus / "Tu deviens flippante avec ton Iphone" ". J'aime beaucoup la partie sur tes parents, la photo du costume de Jardina et puis tout, quoi. Cette année n'aura pas été aussi pourrie que je le dis parfois puisque tu étais là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon blog t'est ouvert quand tu veux Val tu le sais, je t'ai même créé un libellé, mais là tu as autre chose à faire de plus important . Moi aussi j'ai de la chance de t'avoir mais bon je ne m'étale pas trop, ça ne va pas avec ma personnalité et ça nuit à ma réputation.
      Des bises

      Supprimer
  9. Bravo, c'est excellent. Vous innovez sur un exercice sempiternellement redondant.
    Bonne année littéraire, familiale, personnelle à toutes les deux !

    RépondreSupprimer
  10. Merci les filles d'avoir croisé vos impressions, une année littéraire et personnelle défile, on se souvient de certains billets plus que d'autres/le plaisir de ne pas avoir perdu Valérie corps et biens et de la suivre à droite à gauche/Galéa, pertitude est un bien joli mot, tellement plus joli que looseuse. Bises à vous deux et belle année 2015;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Aifelle, nouss ommes chanceuses de savoir que tu es toujours plus ou moins dans les parages, j'aime cette proximité. Et oui perditude est un joli mot finalement.
      Je te souhaite une belle année aussi.

      Supprimer
  11. Beaux bilans pour une année qui ne semble pas avoir été de tout repos. J'espère que tu aimeras Confiteor Galea!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Karine, oui je suis emballée....c'est un livre magistral.

      Supprimer
  12. Comme vos deux bilans sont beaux et drôles !
    Val, je me retrouve dans beaucoup des titres que tu cites :)
    Galéa : "libérée, délivrée..." moi aussi je suis fan de la Reine des neiges, comme tes filles. Tu ne m'en veux pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute j'aime l'idée que tu les trouves drôles, parce que personnellement, je me trouve assez sinistre sur ce coup, mais évidemment que je te pardonne Fleur voyons, tu es extrêmement raccord avec mes filles, "Let it go, Let it go...."

      Supprimer
  13. Ah là là les antivols laissés sur ce qu'on achète. ça m'agaaaaaaaaace. D'autant plus quand ça ne sonne pas et que l'on rentre chez soi avec des culottes encore bardées de leur antivol et que l'on retourne à MOnop avec la culotte en question.....ça m'est aussi arrivé sur deux chemises achetées ( des Torrente, classiques, que j'aime beaucoup). Je suis sortie sans que ça bip et en revenant dans le magasin quelques jours après, là, ça a sonné ! Va comprendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais j'aime ce comm Ribambelle, et je me sens beaucoup moins seule ;-)

      Supprimer
  14. @Céline: merci. Oui, les lectures nous accompagnent dans les hautes et les bas et jouent leur rôle; d'ailleurs.
    @Aifelle: oh mais tu ne peux pas me perdre, je suis tout près de toi. On se reverra, c'est sûr.
    @Fleur: c'est parce que nous sommes deux filles de bon goût.

    RépondreSupprimer
  15. Ils sont beaux vos bilans. Touchants surtout. Et c'est tellement vous finalement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement nous ? Heuuuuu, si tu lis attentivement, non pas vraiment, ce n'est pas spécialement la ligne habituelle surtout pour Valérie. Mais je comprends que vu la longueur du billet, tu sois passé en diagonale....;-)

      Supprimer
  16. Un beau billet et un joli bilan aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'il y en a deux de bilans pour le coup...

      Supprimer
  17. Chez vous aussi, les Légendaires ont colonisés les enfants !

    RépondreSupprimer
  18. Vous m'avez touchée... je me retrouve (indirectement) dans l'angoisse subie à l'hôpital,s de questionnements, de la peur. La vie nous réserve du bon et du moins bon. 2014 aura été plus qu'une année en demi-teinte ( grise même) mais sans effacer les événements douloureux , je me concentre sur le moments de bonheur ! 2015 : je continue de positiver !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, c'est ce qu'il faut faire, positiver. Et tu le fais très bien.

      Supprimer
  19. 2014 aura été une année de m..de pour moi aussi, espérons que 2015 nous réserve plus de bonheur et de sérénité... Allez, on va se le dire ;0) J'adore vos bilans à toutes les deux (Val a t'elle fermé son blog définitivement ??) les blogs finalement sont comme la vie, parfois on rit, parfois beaucoup moins :0) Bisous à toutes les deux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai fait comme toi, L'or rouge. Je te souhaite une bien meilleure santé pour 2015 et je t'embrasse aussi.

      Supprimer
    2. Merci Valérie, je te souhaite moi aussi une bien meilleure santé pour 2015... C'est quand elle ne va pas bien fort qu'on se rend compte qu'il n'y a pas grand chose d'autre qui compte dans la vie finalement... Et celles de nos proches tout autant... Vas tu abandonner définitivement ton blog ?? Je t'embrasse encore une fois ;0)

      Supprimer
    3. Merci de ton passage et de ton gentil comm Lor, et je crois que Val ne réouvrira pas son blog -(

      Supprimer
  20. J'ose passer la tête dans la porte pour vous souhaiter à toutes les deux une années 2015 heureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Enna. Que la tienne le soit aussi.

      Val.

      Supprimer
    2. Et tu as raison d'oser Enna, car tu as largement fait partie de notre année 2014. Je te fais de grosses bises.

      Supprimer
  21. Deux bilans en un, quelle chance !!
    Je vous souhaite une année pétillante les filles... avec plein de pépites, de coups de coeur... et quelques coups de gueule aussi sinon ça ne serait pas drôle ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2 bilans en un, donc 2 fois plus de lecture.....
      on va dire ça oui Noukette, bonne année à toi aussi

      Supprimer
  22. Chapeau bas les filles pour ces bilans très touchants... Je vous embrasse et vous souhaite de belles choses pour 2015. Val reviendras-tu?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne crois pas que Val revienne Comète ....

      Supprimer
  23. Deux bien beaux textes, bravo à toutes les deux!
    En vous souhaitant une belle année 2015!

    RépondreSupprimer
  24. "Mettre en scène les petits soucis pour ne pas parler des grands" et tu le fais si bien ! Ne change rien ! Qu'on continue à s'amuser à la lecture de ton blog !
    Bonne année à toutes les deux, riches de lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Krol de ta fidélité et de ton attention.
      Bises et très bonne année à toi aussi.

      Supprimer
  25. Y a qu'une seule année qui sera riche (pas de s) ! mais vous êtes riches toutes les deux de mots qui nous comblent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh tu sais, je fais tellement de fautes que je ne vois pas celles des autres.

      Supprimer
  26. Haha bilan très orginal, j'ai bien aimé ton clin d'oeil aux "interminable billet fleuve qui mêle littérature, événements personnels, météo, amitié, famille...bref la vraie vie quoi..".et ooooh nous avons encore un roman chouchou en commun (lu sur 2013 pour moi celui-là), En même temps toute la terre et tout le ciel, pfffr, rhaaaaa, je VEUX un plaisir de lecture comme ça en 2015 !!
    Bonne fin d'année et à 2015 riche en lecture et échanges livresques j'espère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons pas mal de points communs dis donc a girl ....
      Très bonne année à toi aussi

      Supprimer
  27. « Bref, on n'allait pas manquer une bonne occasion de s'étaler et de se plaindre non ? » = Totalement d’accord !!! XD

    "Etre terriblement proche de gens qu'on n'a jamais vus" = ça résume bien assez bien mon année.

    Je te souhaite de passer une chouette année 2015, Galéa, et je nous souhaite, à nous tes lecteurs, que tu continues d'écrire ici comme tu le fais parce que j'apprécie énormément de te lire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie beaucoup de ce beau compliquement Caro ;-)
      Une belle année pour toi aussi

      Supprimer
  28. Ah, certains points mériteraient d'être développés !!! Non, je ne suis pas curieuse (en plus d'être une sale gosse, ça ferait beaucoup quand même !!), non je m'intéresse, c'est tout !!!
    Je vous souhaite à toutes les deux une belle rencontre IRL en 2015 !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est tout l'intérêt de ce format, ça fonctionne par allusion, du coup on raconte sa vie en pointillé (il faut vraiment que je sois moins égocentrique en 2015).
      Une belle année à toi aussi Malika

      Supprimer
  29. Emue d'être citée dans ce magnifique billet ! Un moment inoubliable Valérie, une rencontre hors du temps avec Valentine Goby et son chef d'œuvre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il paraît vraiment que c'était un très beau moment ;-)
      (pourquoi ton lien blog ne fonctionne-t-il pas Martine ?)

      Supprimer
  30. Val : nous aussi on en peux plus des blouses blanches. Espérons que 2015 va les éloigner.
    Galéa : mais quel beau costume !! Ta fille est magnifique !
    Toutes les deux : Il est joli ce bilan, surtout pour ce qu'il symbolise :) (et j'ai un smartphone depuis deux semaines. Je vais essayer de ne pas devenir accroc, mais si je comprends bien, cela va être difficile)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Estelle...il est drôlement gentil ton comm
      Je te parie une addiction rapide au smartphone ;-)

      Supprimer
  31. C'est cool de continuer à lire Val! Merci à toutes les deux pour ces beaux bilans! Alors il a plu le costume de jadina? Je vous souhaite une très belle année à toutes les deux et vos familles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiiii! Nuémrobis l'a adoré....et c'était ça mon vrai cadeau de Noël, sinon je ne suis pas certaine qu'on lise beaucoup Val dans les jours à venir mais je ne désespère pas qu'elle revienne ensuite de temps à autre.
      Des bises Tiphanie

      Supprimer
  32. Je n'ai pas tout compris dans vos bilans respectifs mais je trouve qu'ils se ressemblent un peu : joies et peines mélangées et cette fichu blogo qui nous a joué de drôles de tours cette année.
    Je partage deux des coups de coeur de Valérie : au revoir là-haut et réparer les vivants. Je compte bien lire les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que moi je suis restée et que Val en est partie ;-)
      Moi aussi j'ai beaucoup aimé ces deux livres.

      Supprimer
  33. Bonne année Galéa : je te souhaite une année 2015 avec un 2e Nobel pour Modiano ;-)
    Sinon, je n'ai pas tout compris non plus... pourquoi Sylire parle-t-elle de "cette fichue blogo qui vous a joué de drôles de tours cette année" ? J'ai loupé un vilain épisode ? Je devais être près de mes bois ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La blogo a perdu pas mal de ses membres cette année quand même: beaucoup de blogs qui comptaient ont baissé le rideau, et ça fait mal au coeur.
      Merci pour Modiano Margotte, je crois qu'un seul lui suffit.

      Supprimer
  34. Je suis impressionnée par le costume de Jadina. Très beau travail (je n'aurais pas eu la patience -> fort heureusement, Miss Minerve, bien que fan des Légendaires (nous avons toute la collection nous aussi ! ) a passé l'âge des déguisements ! )
    Très belle année à toi, Galéa, je te souhaite plein de découvertes littéraires marquantes, et plein d'épisodes de cette loose sublime que tu ne manqueras pas de nous relater avec talent, pour notre plus grand plaisir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Aliénor...je t'embrasse avec les embruns qui nous manquent à toutes les deux

      Supprimer
  35. Deux beaux bilans comme la vie, ça va, ça vient, ça fait mal et parfois c'est plein de douceur... Je vous souhaite une belle année 2015

    RépondreSupprimer
  36. Je souhaite une magnifique année 2015 à toi, Galéa et à toi, Valérie ainsi qu'à vos proches. Bisous à toutes les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci du fond du coeur ma chère et douce Phili.
      Je te fais plein de bises

      Supprimer
  37. Un très beau billet une fois encore. Une fin d'année aux forceps / C'est dur d'être une grande personne...quel écho!
    Je ne vous adresse pas mes meilleurs voeux (pas en ces termes disons), je ne supporte plus...le prochain qui me souhaite une bonne année je l'emplâtre!
    Mais le coeur y est bien évidemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais oui Anne, moi aussi j'ai failli en venir aux mains tellement que je n'en pouvais plus des "bonnes années" hystériques, automatiques et hypocrites de ce début d'année...Quelle foi dans le genre humain nous avons ...
      Mais le coeur y est aussi , of course.

      Supprimer
  38. Belle année 2015 les filles ! Et de belles découvertes livresques aussi !

    RépondreSupprimer
  39. @Val : ravie d'avoir de tes nouvelles ici. J'ai eu peur quand j'ai essayé d'aller sur ton blog.

    @ vous deux : Très bonne année 2015 : la santé surtout. Et moins de moments d'angoisse. Merci pour ces bilans si touchants.

    RépondreSupprimer
  40. Ce "nous après an" est original et sympathique et touchant même si je n'ai pas tout suivi ( ouf je ne suis pas la seule) j'aime ton style de looseuse , tes coups de colère....ne change rien pour 2015 et tu peux regarder ton nombril il est plein d'humour.bref puisqu'on est dans les voeux plein de bonnes choses pour toi et ta famille pour cette nouvelle année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein de mercis Evalire, c'est un commentaire qui me va droit au coeur, je te souhaite une belle année aussi.

      Supprimer
  41. Je suis contente de vous voir vous prêter à "l'exercice de style". Un rendez-vous bilan que j'ai aimé lire ici !
    Je vous souhaite le meilleur pour 2015.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te tire mon chapeau si tu as tout lu jusqu'au bout, je ne pense pas que ce soit le cas de tout le monde.
      Bonne année Moka

      Supprimer
  42. S'te plait, t'arrête surtout pas de te regarder le nombril Ok ? 2015 bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vais essayer Sophie...L'un dans l'autre c'est ma nature profonde alors tu sais....
      Plein de bises ma copine

      Supprimer
  43. J'ai pris des notes ! ;-)
    Belle année à vous deux !!!!

    RépondreSupprimer
  44. Claire / ex MrsB22 janvier 2015 à 06:04

    Quel touchant billet Valérie, Je te souhaite ainsi qu'à Galéa de doux bonheurs pour 2015, des livres et de l'amitié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon je ne suis pas sûre que Val repasse par ici (elle est entre deux blogs amis en ce moment), mais merci Claire, je lui transmets, et j'en prends un peu pour moi aussi ;-) ..Je te souhaite une belle année 2015, avec ou sans blog, mais de belles courses, de belles lectures et de bons moments avec les siens.
      Des bises

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)