mardi 22 octobre 2013

365 jours

365 jours

365 jours, 80 billets, une cinquantaine de livres...bref une année quoi. A un an, un blog, comme un enfant, n'est plus vraiment un bébé.

10-10 à 10h10
(photo prise pour ma copine Enna
....ça commençait mal!!)

Vu que je ne suis pas très anniversaire, j'hésitais entre un billet sur le blogueur-schizophrène  et un article dégoulinant de bons sentiments sur mes blogo-copains et sur tout ce qui se passe en dehors du blog (sur la boîte mail, dans la vraie boite aux lettres, et même dans la vraie vie...)

Mais ça, c'était avant de me souvenir que la loose-attitude était mon fond de commerce.


Ce n'est pas pour rien que j'ai ouvert un blog en octobre . Je n'aime pas ce mois ; il me le rend bien et depuis longtemps; et cette année, il s'est dépassé.

"Une force de la nature" , c'est ce que mon père répète à mon sujet depuis plus de trois décennies à ses collègues, amis, frères, sœurs (qui n'en demandent pas tant mais qui hochent la tête, lassés et circonspects). Ces derniers temps, c'est une coquetterie que le paternel ne se permet plus.

Le mois d'octobre a commencé le 10 pour moi, lorsque j'ai pris la photo du jeu d'Enna. Le 10-10 à 10h10, j'avais une terrible migraine. Je ne savais pas ce que c'était qu'une migraine et j'ai dégusté. Deux jours à 40 de fièvre, à délirer, à me promettre d'arrêter de fumer, à me demander si je vais guérir un jour. Bon, une petite grippe quoi, rien de grave, c'est banal.

Mais ça ce n'était que le début.


Quand ma température est enfin descendue, j'ai eu une rage de dent terrible, une dent de sagesse bien sûr que depuis 10 ans je suis sensée me faire enlever. Une douleur à se taper la tête contre les murs, des médicaments qui ne servent à rien, des nuits sinistres, seule avec ma gencive qui a doublé de volume. Je sais, là encore, c'est très commun.


Quand les antibiotiques ont enfin résorbé cette terrible infection, je me suis entaillée le pouce le dimanche matin en faisant la vaisselle. Suffisamment pour faire un séjour aux urgences, me faire suturer de quatre points, subir le rappel du Tétanos. Une étudiante en médecine de 10 ans ma cadette me tenait la main pendant que je pleurais. La loose oui, mais la honte aussi. Oui, bon, l'un dans l'autre qui ne s'est pas coupé dans sa vie?

Sauf qu'une fois encore, j'ai mesuré pendant ses 10 jours merveilleux d'intense ultra-loose, le soutien que peut constituer la blogo. Des mails, des textos, des petits messages, une solidarité Facebook. Rien qui sort de l'ordinaire, mais un vrai réconfort.

Et je me suis dit que finalement, à part un accouchement qu'il a fallu déclencher, je n'avais aucune idée de ce qu'était la douleur, je ne savais pas à quel point on pouvait être prisonnier de son propre corps. Pendant des années, le mien a été mon meilleur ami. Hormis quelques gueules de bois quand vraiment j'abusais, mon corps était mon allié et faisait exactement ce que je lui demandais: courir, danser, manger, dormir, allaiter, travailler, boire, fumer, manger gras et salé, conduire 7h d'affilée, manquer de sommeil. Soumis à tous mes caprices, c'était un instrument docile.
dimanche 9h04 sortie des urgences: au top!
pas maquillée, pas coiffée, pas lavée


Et j'ai découvert que ce n'était pas toujours le cas. Parfois, on ne maîtrise pas ses réactions, ni ce qu'il fait, ni ce qu'il crée. Parfois, c'est une prison de douleurs. Et surtout, parfois, cela dure un peu plus que dix jours au mois d'octobre. Et parmi les copinautes que je fréquente depuis un an, il y a en plus d'une qui a régulièrement rendez-vous avec les médecins.



Alors vu que je ne suis pas très anniversaire, je dédis avec beaucoup de tendresse et d'empathie ce billet aux blogueurs qui luttent contre des corps parfois récalcitrants, à ceux qui apprivoisent la douleur tous les jours, à ceux dont les antalgiques font partie du quotidien. 


J'ai découvert dans les mots d'encouragement que certaines maladies peinent à être identifiées, que certaines pathologies tardent à être convenablement soignées, qu'il n'y a pas une solution miracle pour tout ce qui fait mal, que la panacée n'est pas toujours de mise. 

Et puis il y a aussi celles qui ont à faire face à des maladies un peu plus dangereuses qu'une grippe, un peu plus douloureuses qu'une rage de dent, et bien plus effrayantes qu'un point de suture. Certaines connaissent le découragement, la solitude d'avoir mal et d'avoir peur. Elles ont tous les âges, tous les profils, et elles tiennent le cap.

oui je sais la loi Evin...
On fait avec ce qu'on a...
Ce sont d'ailleurs les mêmes qui tiennent leur blog à jour et qui se baladent sur la toile sans se plaindre  (contrairement à moi, qu'une rage de dent a laissé sur le carreau). Alors 365 jours de blog...mais pas que...de l'échange virtuel oui, mais un peu plus que cela aussi.

Un peu de plomb de la tête de Galéa!

Ce billet est donc dédié aux loosers (blogueurs,  non-blogueurs, ou ex-blogueurs) mais aussi et surtout aux courageuses, aux valeureuses de la blogo à qui j'envoie toute ma tendresse, toute mon empathie et toute mon amitié...ce billet de non-anniversaire est pour elles (ou pour eux, mais bon pardon les gars vous êtes drôlement moins nombreux...et d'ailleurs quitte à faire une parenthèse, j'offre aussi ce billet aux gauchers. Avec mon invalidité de la main droite, je découvre que rien dans ce monde n'est fait pour la main gauche...).


...vous aurez quand même le droit au blogueur-schizophrène au mois de novembre...(on ne se refait pas)
Après, il faut être honnête, j'ai quand même un vrai problème avec les anniversaires...quels qu'ils soient...pas mon truc (c'est mon côté bout-en-train, optimiste et rigolard...
Ne me remerciez pas , c'est cadeau!)

80 commentaires:

  1. Hé bé, tu ne fais rien comme tout le monde, même pas les anniversaires de blog! (bon anniversaire quand même, d'ailleurs la météo est plus estivale qu'automnale, donc on peut y aller)
    Oui, il y a des gens qui chopent de sales trucs dans leur corps, parfois même pas de traitements efficaces. Parfois très jeunes.
    Alors STP ne maltraite pas ton corps (maintenant qu'il est tout beau tout neuf ou presque) et profite de la vie!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Keisha merci, je suis à deux doigts d'arrêter de fumer!!!

      Supprimer
  2. Galéa tu es formidable ! la loose n'a pas la vie facile avec toi, tu lui tiens la dragée haute .. Surtout continue tes billets qui me font régulièrement sourire, même (surtout) quand tu racontes des horreurs. Bonne première année, tu fais tes dents, normal .. mais les accidents ça suffit maintenant, on te veut entière et pas abîmée. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rhoo, Aifelle j'aurais aimé la trouver celle-là: les dents de la première année. Merci Aifelle pour ce comm et ceux en off aussi!!

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup ton billet qui dit beaucoup de belles choses sur toi et sur les autres et aussi sur la blogosphère mine de rien!
    Bon anniversaire de blog (moi j'adooooore les anniversaire ;-) et je suis bien contente de t'avoir rencontrée virtuellement (pour l'instant!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Enna; j'ai bon espoir pour une rencontre au mois de mai je dois dire (en tous les cas j'y travaille)

      Supprimer
  4. Même si tu n'aimes pas les anniversaires, bon anniversaire à ton blog! Et surtout longue vie à ces pages qui me réjouissent, à ce que tu nous laisses découvrir de toi, à tes super conseils de lecture (si seulement ma bibliothèque les achetait en même temps que toi ;-))
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Féli, mon blog est touché de ces gentilles attentions et moi de tes beaux compliments. Des bises

      Supprimer
  5. Bon anniversaire à ton blog. Je n'étais pas prévenue, je n'ai pas prévu de cadeau, désolée ! Mais je suis là, à te lire, toujours avec le même bonheur depuis un an !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton comm' me touche d'autant plus ALphonsine que je pense que tu étais parmi mes toutes premières blogo-copines. Merci merci

      Supprimer
  6. 1 an et je ne peux déjà plus me passer de toi! He oui, pour un anniversaire on a le droit de dire ce qu'on veut, même du guimauvesque:)
    Tu es bien entourée oui ma Galinette...tu récoltes ce que tu sèmes. "C'est comme ça la vie" comme dirait l'une de mes bouclées:)
    je t'embrasse, bon courage et fais attention à toi maintenant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh ma Mirabette, que j'aime ton sens de la mesure! Tu es un coeur. Bon j'ai tellement décidé de faire attention à moi que je suis partie loin du monde civilisé (je chercher juste quelqu'un pour m'enlever mes points maintenant).
      Des bises
      (en union de soucis dentaires)

      Supprimer
  7. Vivement novembre, qu'octobre te fiche la paix ! Je repars avec plaisir pour une nouvelle année à te suivre ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas mécontente qu'octobre se termine enfin je dois dire...sachant que novembre peut toujours être pire. Des bises Petit Bonheur, et merci

      Supprimer
  8. Bon bah même si tu n'aimes pas ça, bon bloganniversaire quand même ;)
    J'ai découvert ton blog il y a quelques semaines, mais j'aime bien le ton que tu y mets et je t'avoue me reconnaitre pas mal quand tu te plains. Je suis ce genre là aussi, alors je te comprends :D (et pour la série noire, au bout d'un moment, ça finit toujours par s'arrêter quand même)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Estelle, c'est rassurant ce que tu me dis; d'autant qu'il y a série noire et série noire, pour l'instant, ça fait mal et c'est pénible, mais bon rien de grave non plus...pour l'instant. BOn dimanche

      Supprimer
  9. Pour moi octobre c'est le mois des vacances de la Toussaints, les pires, celles qui durent maintenant deux semaines, celles qui te cassent ton élan à peine entamé et celles qui te découragent de tous tes bons voeux de rentrée. J'inclus alors juste pour moi dans tes voeux de non anniversaire mon amie L qui fait en ce moment même le bilan de son année rongée par le crabe et qui saura demain, à 30 ans et des brouettes si la vie est une pourriture ou un miracle. Bisous qui guérit tout ma chère Galéa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Styliste (tu es un peu ma marraine de blog tu sais!), et tu sais que je garde L. dans mes pensées...

      Supprimer
  10. Bisou qui guérit - Ou bisous qui guérissent tout ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais même pas remarqué...tout fiche le camp!!

      Supprimer
  11. Joyeux anniversaire à ton blog, à qui je souhaite une longue et heureuse vie, chère co-jurée du mois de Décembre!
    Eva

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eva, j'espère que nous n'avons pas fini de ne pas être d'accord sur la sélection!!

      Supprimer
  12. J'ai expérimenté la loose-attitude samedi pour la remise des prix de mon concours, alors encore une fois ne te sens pas seule, ne t'excuse pas d'être en pleine forme quand d'autres souffrent à longueur d'année, ne t'excuse pas d'être ce que tu es : une fille formidable ! Même si je n'ai pas toujours le temps de mailer avec toutes celles que je voudrais, le coeur y est, tu fais partie de mes blogs chouchous parce qu'il y a des accents de sincérité qui ne trompent pas ! Alors bon non-anniversaire, on s'en fiche, mais surtout continue de nous régaler de ta prose ! Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aspho, tu me touches tu sais...j'adore les non-anniversaires surtout souhaités comme ça. Des bises chère lauréate !!

      Supprimer
  13. De temps en temps, un p'tit coup de mou ça rend la blogo moins parfaite et plus humaine! Bon anniversaire, bises et rebises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cathulu, les petits coups de mou font partie de mon quotidien et j'aime tellement me plaindre que j'aurais tort de m'en priver. Un bon dimanche à toi et merci encore

      Supprimer
  14. Je te souhaite un bel anniversaire de blog, même si tu n'aimes pas ça... Je lui souhaite longue vie car il fait vraiment partie pour moi (et bien d'autres) des indispensables... A toi ma Galéa je souhaite un mois de novembre un peu moins mouvementé côté santé que ce fichu mois d'octobre et je t'embrasse fort :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais ma Comète que je mise tout sur novembre ...pourtant j'ai envie de dire que ce n'est pas gagné; ce n'est pas le mois le plus joyeux de l'année (à part la Saint Patrick peut être). Prends soin de toi

      Supprimer
  15. Tu as raison, la santé c'est l'essentiel ! Et rien de tel qu'une bonne migraine ou autre rage de dents pour remettre les choses à leur place... pour quelques jours seulement hélas... Mais merci pour la piqure de rappel et longue vie à ton blog, que j'apprécie beaucoup moi aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci SYlire, d'autant que je sais que parfois les migraines te mènent la vie dure!!

      Supprimer
  16. Joyeux anniversaire (quand-même), ce fut un des plaisirs de l'année que de t'avoir découverte et ce sera un plaisir de continuer à te lire une année de plus. Et puis... bonne santé pour les douze mois qui viennent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Albane, je vais me concentrer sur une vie saine et zen...Bon dimanche

      Supprimer
  17. Bravo pour cette première année de blog et je t'en souhaite une deuxième plein de santé et d'échanges. En même temps, je sors en ce moment d'un lumbago qui m'a clouée au lit, et du coup j'ai eu bien plus de temps à consacrer à la lecture et à la blogo. Comme quoi, on trouve toujours des petits bonheurs, même dans les grosses tuiles ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zarline, tu as raison, il faut toujours voir le verre à moitié plein (ma nouvelle philosophie). Merci beaucoup, et un beau week-end à toi!

      Supprimer
  18. Bravi pour cette première année de blog ! Je suis toute émue à te lire ( j'ai les larme yeux... c'ets main) parce que c'est tellement rare que dans un billet spontané, on parle des personnes "coprsdoccasion.com" et à ce que nous traversons. La top looseuse que je suis t'embrasse très fort!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis rouge d'émotion Clara. Merci mille fois.

      Supprimer
  19. Joyeux est le mot qu'il faut vraiment te souhaiter pour l'avenir.
    tes souffrances sont du passé et tournée vers ta deuxième année de blog tu vas prendre du plaisir et nous en donner avec le charme de tes billets .quelques bisoux pour aider à passer ce mois anniversaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Evalire, oui,tu as raison je vais regardé vers l'avenir...des bises à toi

      Supprimer
  20. Quatre points de suture en faisant la vaisselle, mince alors ! Bon, tu as eu ta dose de poisse pour les dix ans à venir, à toi le meilleur, maintenant...
    Un très bel anniversaire, et de grosses grosses bises... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons que tu aies raison chère ZAP, merci de tes voeux, et une grosse bise montagnarde!

      Supprimer
  21. Joyeux non-anniversaire Galéa. Prends soin de toi. Te lire est tellement agréable, c'est fluide, c'est torturé, c'est sincère, c'est top.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stiop...je n'en mérite pas tant mais merci!!

      Supprimer
  22. Quel post ! Des mots qui traversent. Joyeux anniversaire.

    RépondreSupprimer
  23. Un bien beau billet, bravo pour cette année et bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  24. Bon anniversaire Galea! Et que le fin d'année te permettre d'oublier ces mauvais moments d'octobre.

    RépondreSupprimer
  25. Bouh il m'a foutu le bourdon ton billet. Il fait prendre conscience de tellement de choses et d'une terriblement importante: quand la santé va tout va! C'est un poncif que je me répète souvent ces derniers mois, qui permet de relativiser un tas de choses. Bon anniversaire quand même Galéa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on peine à se souvenir que la santé est vraiment importante, mais on ne s'en rend compte que quand on a des petits soucis...Merci de tes voeux Anne

      Supprimer
  26. Même avec un mois d'octobre loin d'être folichon, tu nous fais sourire et rire avec ton non-anniversaire que je te souhaite quand même, moi qui n'ai pas fêter le mien!!! Je veux parler de mon blog, bien sûr c'est vrai aussi que je n'ai pas soufflé mes bougies, cette année...
    Tes petites misères sont de fichus moments à passer mais tu as aussi le don de prendre du recul et ça c'est top !!!
    Bonne année de blog et bonne santé, Galéa !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Enitram, toi non plus tu n'es pas fan des anniversaires alors?! Youpi!
      Joyeux anni-blog à toi aussi alors

      Supprimer
  27. Je me reconnais tout à fait là-dedans ayant eu plusieurs années toutes pourries, et depuis que la santé est revenue, il n'y a pas un jour sans que je profite avec émotion de ma tranquillité. Ton billet est très beau et bon n-anniversaire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Coralie, je te souhaite une belle santé aussi alors (ce qui fait de nous de jeunes vieilles ringardes en fait)

      Supprimer
  28. Bon anniblog !!!!
    Je ne suis pas du tout looseuse alors ton post ne m'est dédié. Mais je le trouve génial
    Biz

    RépondreSupprimer
  29. Hello chère co-jurée
    Conjurons le sort ,et toi, prends quand même le temps de souffler ta première bougie !
    Nous sommes nées à peu près en même temps, côté blog, et pour moi , ça a été une vraie fierté de le faire
    'Pis t'as vu , quand tu te plains , le nombre de gens qui t'envoient des fleurs ??
    Mior

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mior, c'est étonnant combien de gens se sentent concernés par mes gémissements, mais c'est aussi parce que la blogo a quelque chose de gratuitement solidaire je pense. Je te souhaite à toi aussi un bon anni-blog alors (moi aussi c'est ma grande fierté secrète)
      Des bises Mior

      Supprimer
  30. Je n'ose te souhaiter un joyeux blog-anniversaire…. Vivement le printemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord, en attendant, vivons heureux, vivons au calme!

      Supprimer
  31. Chouchoutons notre corps, chouchoutons notre blog, chouchoutons nous les uns les autres et notre monde sera plus moelleux et plus tendre!
    Pas de culpabilité à avoir, on a tous le droit de crier Aïïïeee quand ça fait mal! Consultons les oracles et voyons si la fin d'octobre ne te serait pas favorable?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fransoaz j'adore vraiment tes comm': "chouchoutons nous les uns les autres", oui oui oui...
      N'ayant pas d'oracle à disposition je suis montée loin de la ville, et je dois dire que c'est un peu plus favorable.
      Un beau dimanche à toi!!

      Supprimer
  32. Joyeux non-anniversaire alors ;0) Et reste comme tu es, j'ai toujours plaisir à venir par ici, ta sincérité, ton côté piquant et doux en même temps j'aime ça ;0) Et oui, le corps nous en fait voir de toutes les couleurs, il fait un peu ce qu'il veut... Certaines ont la main ferme et le maîtrisent parfaitement, pour d'autres c'est le corps qui commande... Tout ça pour finalement se rendre parfaitement compte que tout vient de l'âme, de nos souvenirs, de nos fêlures et de nos douleurs... Le corps finalement n'est que de la chair... Un peu encombrante parfois oui, mais on fait avec...
    Gros gros bisous Galéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu as raison...dans quelle série stupide j'entendais que l'esprit est supérieur à la matière? Je ne sais plus, mais je m'accroche à ça quand quelque chose coince. Merci chère Lor rouge, je te fais des bises aussi

      Supprimer
  33. Bon anniversaire de blog !!!!!!
    La blogosphère permet de belles rencontres virtuelles, mais aussi réelles ! j'ai hâte de toutes vous rencontrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais à Enna, je nourris beaucoup d'espoir pour le mois de mai!! Merci Awa, une belle journée à toi

      Supprimer
  34. Oh ! Toi aussi tu as la loose ??? Ça va passer... On va finir par avoir notre compte !!! Un très joyeux (oui oui!!) anniversaire de blog !!! Ton billet m'a émue de bon matin... Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons Bene que la loose est mon fond de commerce, et je dois dire que çe me convient comme ça (point de vue pression, c'est très supportable), un beau dimanche Bene (enfin aussi bon qu'il puisse être pour les looseuses que nous sommes)

      Supprimer
  35. Bonjour Galea, bravo pour ce billet, pour ton blog et son anniversaire. Et oui, rien n'est fait pour les gauchers mais on fait avec (je suis gauchère depuis ma naissance). Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compatis Dasola, avec ma seule main gauche valide, je me rends compte que tout est compliqué quand on se sert de la main gauche. Une bise de droitière contrariée pour toi!

      Supprimer
  36. Tu cumules les mandats, dis-donc! ;-) Il reste quelques jours avant de changer de mois alors courage et surtout sois prudente! ;-) Bravo pour ce blog qui a déjà tout d'un grand!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gwenaelle, espérons que novembre soit moins sévère qu'octobre!! et merci pour ce beau compliment!!

      Supprimer
  37. Mais c'est que tu es toute jeune !!!!! Alors oui bien sûr très bon anniversaire à ce super blog que je lis toujours le sourire aux lèvres !!! Merci pour ta belle générosité et longue vie à "Sous les galets" !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que mon blog est tout jeune, parce que moi je suis très âgée dans ma tête...merci Malika

      Supprimer
  38. Oh zut alors j'ai presque une semaine de retard! J'ai découvert ton blog assez tardivement mais c'est maintenant un plaisir de te lire, donc pourvu que tu continues :) C'est un très bel hommage aux blogueuses que tu nous fais!!

    RépondreSupprimer
  39. Chère Galéa, c'est avec un retard plus trop respectable que je te souhaite un magnifique blog anniv : je fais partie des gauchers blogueurs qui souffrent du dos (je me remets de ce mal qui court depuis deux mois et maintenant que cela va mieux, je t'assure que la vie est plus belle : mon silence sur la blogo ces derniers temps était lié au fait que la position assise m'était insupportable). Voilà même chez toi, j'arrive à parler de moi (quelle narcissique, je fais !). Donc, magnifique premier anniversaire à toi qui manie si bien la prose : j'aimerais tellement posséder ton talent littéraire. Je t'embrasse en espérant que ce mois de novembre bien entamé te soit plus doux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philisine, ne t'inquiète pas je ne suis pas anniversaire, donc même en retard pour moi c'est du bonus...Quant à ton dos je compatis, et pour le reste, un blogueur est nécessairement narcissique, sinon nous aurions choisi un autre hobbie chronophage...merci de tous tes compliments que je ne mérite pas forcément d'ailleurs.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)