lundi 20 mai 2013

Le roman idéal

Je vais mal.

Je me suis rendue compte que je n'ai pas eu de coups de cœur depuis très longtemps. En tous cas, pas depuis l'ouverture de ce blog (je ne compte pas mes relectures modianesques, ce serait malhonnête).
Attention, je ne dis pas que j'ai détesté tous les livres que j'ai lus, j'en ai apprécié la plupart, et même un peu plus, mais pas de coup de cœur  de vrais. Pas de livre que je compulse même en faisant à manger (compte tenu de mes talents de base en cuisine, c'est peut être mieux pour les enfants cela dit), pas de roman dont je repense encore plusieurs jours après, pas d'histoire dont je saoule ma meilleure amie qui préférerait qu'on parle mode, pas de livre que je lis le plus lentement possible pour ne pas le terminer trop vite, pas de petit objet que je garde sur la table de chevet longtemps après l'achèvement.

Pas de Disparus qui aggravent ma névrose, plus d'Aurélien qui me fait relire Racine et Drieu La Rochelle en parallèle, pas d'Elégance du Hérisson qui me fait pleurer comme une madeleine dans mon lit, pas de Belle du Seigneur que j'ai relu deux fois tellement j'avais aimé (j'étais jeune et inexpérimentée), pas de Rien ne s'oppose à la nuit qui me défonce le moral pendant une semaine, pas de Rue des boutiques...que je garde comme un talisman, pas de Secret qui me force à fouiller dans les histoires familiales enfouies; pas de Tache qui me fait prendre conscience de le virtuosité littéraire d'un auteur, ou même le populaire Ombre du vent avec son cimetière des livres oubliés, tellement poétique et efficace que j'étais passée outre des choses qui me gêneraient maintenant...


Pas de coup de cœur et je m'interroge sur moi-même en tant que lectrice. Je cherche des explications (je suis comme ça moi, j'aime comprendre).

Hypothèse 1: j'ai fréquenté trop longtemps des gens imbus de leur culture et qui se prenaient pour l'élite de la nation, ça a déteint sur moi. Si c'est cela, vu que je ne les vois plus, ça devrait s'arranger.

Hypothèse 2: le blog me porte la poisse, c'est un signe supérieur qui vise à me faire comprendre que la lecture est trop intime pour être étalée sur la toile (mouai!!!!)

Hypothèse 3 (la pire): je suis devenue trop difficile, j'ai perdu ma fraîcheur de lectrice,  je traque les petits détails qui me dérangent, je deviens trop exigeante.

J'ai bien conscience que le coup de cœur  c'est la rencontre d'un auteur et d'un lecteur à un moment donné. Alors c'est sûr, ça ne marche pas à tous les coups. Combien peut-on espérer en avoir? Certains blogueuses ont la chance d'en avoir un ou plusieurs par mois; mais moi j'en suis injustement privée.

Peut-être que c'est une question de moment après tout...


Mais quand même, tout cela me pousse à réfléchir à mon roman idéal :
- l'histoire doit évoquer quelque chose qui me touche, sinon, ça ne prend pas (c'est le problème des lecteurs égocentriques)
- à partir de 250 pages, j'ai l'impression qu'à moins, je ne peux pas suffisamment m'en imprégner
- de préférence en langue française, je suis trop nulle dans les autres langues (bac A3, la loose), et les traductions ne sont pas toujours aussi puissantes que le texte original (mais je peux faire des entorses, parce que je suis quelqu'un d'ouvert)
- l'écriture doit être belle, le style soigné, la phrase efficace...je hais les phrases alambiquées tout autant que les morceaux hachés d'écriture, qui se veulent minimalistes et que je trouve arides. Je déteste les descriptions à n'en plus finir, n'est pas Balzac qui veut et les copies sont toujours moins bien que l'original. Je me passe bien des jurons, insultes et gros mots qui visent à provoquer et qui sont, parfois (pas toujours) totalement gratuits.
- je n'aime pas spécialement les histoires d'amour (c'est mon côté mec), mais j'aime l'histoire dans l'histoire, le livre dans le livre, je vénère les romanciers qui parlent du roman en général et de quelques autres en particulier...
- je n'aime pas avoir un cours magistral en même temps qu'une histoire, je ne lis pas pour apprendre, je lis pour me faire plaisir, c'est un acte gratuit me concernant, je n'ai pas besoin d'autre chose
- j'aime quand la fin est réussie, bien bouclée, parce que j'aime relire le livre et y découvrir une nouvelle cohérence en me disant "punaise, comme il est brillant cet auteur"
- je dois détester, aimer, prendre en pitié ou vouloir du mal aux personnages...sinon je m'ennuie.
- j'aime quand il y a plusieurs niveaux de lecture (oui c'est mon côté second degré en toute chose...)

...J'ai sûrement plein d'autres critères que j'ai oubliés; mais surtout ne vous gênez pas pour m'aiguiller vers un coup de coeur, je suis tout oeil (bah oui, toute ouïe sur un blog, je risque le contresens).


Je file chez mon libraire cet après-midi (en admettant qu'il soit ouvert un lundi de Pentecôte) pour y prendre Un écrivain, un vrai, Les heures silencieuses et deux ou trois poches qui me feront de l'oeil...

PS: billet écrit un peu à la va-vite avant de sortir les enfants survoltés après une semaine de météo pourrie qui les a tenus enfermés, ne retenez que le fond (je veux un coups de cœur ), la forme (mes arguments) doit laisser à désirer.

72 commentaires:

  1. Les jardins statuaires de Jacques Abeille. existe en poche. c'est mon dernier mot!
    anonyme n°2

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui oui....j'ai peur de ne pas être à la hauteur des "Jardins statuaires", ça m'a l'air très pointu comme ouvrage (peut-être que je me sous-estime)...

      Supprimer
    2. pas pointu mais onirique, envoutant, merveilleux! fonce

      Supprimer
    3. Je te fais confiance "Anonyme n°2"

      Supprimer
  2. J'adore ton billet, j'aurais aimé l'écrire! ^_^
    Mais nous sommes tous différents, ma pauvre Lucette! J'ai adoré Les disparus, mais peiné sur Belle du Seigneur (pas à cause de l'écriture, mais j'ai mal accroché à l'héroïne, à claquer)
    Je n'ose pas te donner de conseils... Mais ne t'inquiète pas, les livres ont un bel instinct qui les pousse dans les mains des lecteurs! Tu vas en trouver un qui t'emporte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Keisha
      Ariane est clairement une tête à claques, mais j'avais moins de vingt ans, elle était belle, SOlal sublime, leur amour parfait...bref, ça m'avait parlé. Peut-être qu'après dix ans de mariage serais-je moins indulgente avec elle;-)
      Tu as raison, j'attends qu'un coup de coeur me trouve...

      Supprimer
  3. Le malheur des unes fait le bonheur des autres car j'ai eu un "coup de coeur" pour ton billet ;-)
    Difficile de te conseiller un livre après cette lecture... mais ce matin, j'ai entendu parler sur France Musique une écrivaine que je vais découvrir dès mardi (je me refuse à aller dans les magasins les jours fériés, c'est mon côté militante - tenace en plus, malgré l'âge...). Elle vient d'écrire un roman sur Hildegarde de Bingen, La clôture des merveilles. Le côté complètement hors de notre temps m'enthousiasme (c'est dire si je suis adaptée à notre époque).
    En attendant le coup de coeur, tu peux toujours t'autoriser l'extase, oubli de tout le reste garanti, c'est ici :
    http://www.youtube.com/watch?v=IjCDp782DoI&list=PL7EA42DA645CE7564
    Bonne journée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUiiii, moi aussi je suis inadaptée à la modernité, je le note dans mon petit carnet, le titre est plein de promesses
      Finalement je ne suis même pas allée voir si mon libraire était ouvert (pas assez convaincue pour être une vraie militante, c'est mon côté tiède).
      Merci pour le lien Youtube, je vais aller voir ça (si j'y arrive, mon ordi me déteste)
      Belle semaine Margotte

      Supprimer
  4. J'aime ton article Galéa! je ne te conseille pas de coups de coeur, je pense que les livres, c'est comme l'amour, ça vient quand ça doit, c'est tout! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu as raison Sophie, je crois que je suis en désamour littéraire alors...Je vais faire contre mauvaise fortune bon coeur, et attendre qu'un livre vienne à moi
      Des bises

      Supprimer
  5. Ah difficile d'avoir des coups de coeur ! J'ai aussi l'impression d'en avoir de moins en moins... et parfois, si, une illumination... et alors tout reprend sens...
    J'ai énormément aimé Un écrivain, un vrai, j'espère qu'il te plaira !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette pour le Petersen, je vais le chercher cet après-midi, je m'en vais lire ton billet de ce pas.
      Merci de ton passage Liliba(et de ton soutien face à la rareté des coups de coeur)
      Hauts les coeurs

      Supprimer
  6. Mon dernier coup de cœur est sur mon chevet, dans ma tête, dans mes yeux, dans mon cœur, c'est "Nuit tombée" d'Antoine Choplin. Se glisserait-il dans ta pile de critères je ne sais pas mais dans ta pile de bons livres à lire je l'espère.
    Je souhaite au galet que tu es de trouver la vague qui t'emportera et te laissera pantelante sur le rivage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout Choplin, je le note (et je vais guetter ton billet)
      Tu sais que tu es de plus en plus poétique dans tes commentaires Fransoaz ;-)J'aime
      PS: je me rends compte qu'aucun de mes coups de coeur des 10 dernières années ne répond à mes critères (incohérence quand tu nous tiens)

      Supprimer
  7. Merci pour ce si bel article... Ne lisant que trop peu à mon gout, voici quleques livres à côté desquels je ne dois pas passer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Armelle de votre passage et de ce très gentil commentaire.
      Belle journée (enfin...on va essayer...avec ce temps ce n'est pas gagné)

      Supprimer
  8. Tiens j'écoutais France Musique en même temps que Margotte, c'était Lorette Nobecourt dont j'ai beaucoup apprécié récemment "en nous la vie des morts", mais je ne me garderai bien de te le recommander en coup de cœur, c'est assez particulier. Mais je te recommande chaudement Maine de J. Courtney Sullivan, pas encore en poche puisqu'il vient de sortir, ou "Bernadette a disparu".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Maine" est déjà noté (avec les fiancées d'Odessa), et je me souviens très bien de ta chronique sur "Bernadette..." je l'avais mis de côté, mon libraire ne l'avait pas, et j'étais passée à autre chose. Tu fais bien de le rappeler à mon bon souvenir, le sujet me tentait et ta critique était réjouissante.
      Belle journée Aifelle

      Supprimer
  9. J'ai le même problème que toi miss Galéa ! Et ça me bouffe le moral... Pas de coup de coeur depuis... pfff... un certain temps. (trop longtemps...)
    Où sont les coups de coeur? Hein? Où sont-ils??????
    Purée j'en ai marre.
    Bon lundi de Pentecôte sans coups de coeur mais avec de la pluie pour tout arranger :-/
    Et des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca c'est du comm plein d'entrain comme je les aime, toi et moi , ma Comète, on fait un binôme d'enfer...;-)

      Supprimer
  10. Nos pleines lunes, La source cachée et mon dernier La femme de l'Allemand ;)
    J'ai souvent des coups de coeur en ce moment mais je crois que j'arrive bien à cibler ce que je peux aimer et on m'a bien conseillé aussi. Ou bien j'ai juste une bonne étoile littéraire actuellement :) Quoique je lis aussi des choses qui me parlent moins... en ce moment j'en ai laissé un de coté... j'avais aussi eu une énorme déception aussi...
    Je te souhaite de pouvoir enfin en avoir un, et un magnifique ;)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te visais Laure quand je parlais des blogueuses aux multiples coups de coeur, à part la femme de l'Allemand (tu l'as déjà chroniqué?) j'avais déjà noté les deux autres
      Bisous

      Supprimer
    2. J'a l'ai chroniqué hier http://madansedumonde.wordpress.com/2013/05/20/marie-sizun-la-femme-de-lallemand/
      Et Marie Sizun écrit formidablement bien !
      Je pense que les choses de la vie c'est souvent par série. J'espère juste que si je n'ai plus de coup de coeur pendant une période, j'apprécié au moins tout de même mes lectures. Là je suis en train de lire un livre, j'y suis depuis un bon bout de temps, j'ai d'ailleurs coupé ma lecture avec La femme de l'allemand car ça me parle pas et j'ai du mal à avancer du coup... pourtant c'est bien écrit, l'histoire est originale, mais non je rentre pas dedans... bisous :)

      Supprimer
    3. oui, ça y est je viens de te voir dans ma liste de favoris (tu sais que pour moi, tout est compliqué quand il s'agit d'informatique), ça me fait le même effet avec Mme Hemingway ...je le finis vraiment par principe

      Supprimer
  11. Je te propose un livre qui m'a fait passer du bon temps. Certes, il ne fait que 96 pages, mais il est plaisant, il contient même des photos. Tu peux le lire en une soirée, même en cuisinant parce que sa reliure lui permet de rester ouvert sans montage de boîtes de conserves. Il s'agit de "Je veux des poules" de Patricia Beucher aux éditions Larousse. A lire également si tu ne veux pas de poules. Tu y apprendras une foultitude de choses passionnantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alphonsine, tu es irremplaçable...je me demande si P. Beucher n'a pas été évoquée sur France INter , ça me dit quelque chose ce titre improbable.
      Merci Alphonsine

      Supprimer
  12. Bonsoir, Madame Galéa
    Connaissez-vous : "Dieu voyage toujours incognito" de Laurent Gounelle ?
    Même si je n'ai pas adhéré à toute la "philosophie" de ce livre, ce fut pour moi un vrai coup de coeur.
    Je vous le conseille vivement.
    Et actuellement, je lis "L'étrangleur de Cater Street" d'Anne Perry. Une découverte !!
    Des idées de lecture dont vous ferez ce que bon vous semble..........
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Mme Anonyme, A. Perry fleurit un peu partout sur la blogo, je l'ai dans un coin de la tête. Je ne me suis pas encore penchée sur le Gounelle (je l'ai vu chez ma maman), le titre me laisse perplexe, je vais aller y voir de plus près.
      Belle journée (quelque soit votre rive actuelle;-)

      Supprimer
    2. Permettez-moi de vous dire que son titre me laissait également......
      Même si pour le coup, je crois que votre perplexité et la mienne sont d'une nature bien différente l'une de l'autre.
      Ne vous arrêtez surtout pas au titre, qui à mon sens n'a pas toute sa raison d'être.
      Avec ce livre, on apprend à dire non, lorsque la bienséante apparence, vous pousse à dire oui, à faire croire que.... J'ai le sentiment qu'il peut vous intéresser !?
      Je relis rarement un livre, mais celui-à pourrait bien finir dans mes références et Dieu sait qu'il y en a peu ;-) .
      En ce qui concerne A. Perry, je suis tombée dessus chez mon médecin, au milieu d'autres livres à disposition.........
      Je vous souhaite une excellente journée.

      Supprimer
    3. Ha!!! la foi et Dieu (qu'il soit incognito ou pas...)quel vaste sujet littéraire, mais pas seulement n'est ce pas? Je vais m'occuper de ce titre Mme Anonyme.
      Belle journée à vous

      Supprimer
  13. "Et puis Paulette" tu l'as lu ? C'était mon coup de coeur de l'été dernier. En plus il met du baume au coeur. Pas certaine que ce soit exactement ta tasse de thé, mais on ne sait jamais !
    Sinon, dans un tout autre genre, "Lettre à Laurence" de Jacques de Bourbon Busset, une très belle reflexion sur le couple, son couple en l'occurence, très bien écrit, un régal en plus d'être un profond et beau témoignage de vie de couple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit Bonheur, je dois avouer que les livres sur le couple et l'amour me laisse souvent de marbre, sauf quand c'est hyper tragique comme chez Cohen; en revanche j'adore le titre "Et puis Paulette", si c'est un coup de coeur qui remonte à presqu'un an, je pense qu'il doit valoir le détour.
      Des bises

      Supprimer
  14. Ne désespère pas. J'ai traversé une très longue période sans coup de coeur l'an dernier et je me suis demandé si c'était dû à une certaine lassitude. Et cette année, je les cumule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cet optimisme Valérie, je vais attendre que mon heure vienne alors!

      Supprimer
  15. Je retrouve plusieurs de mes coups de coeur parmi les tiens. Aussi, je serais curieuse d'avoir ton avis sur "auprès de moi toujours" de Kazuo Ishiguro. Il n'est pas très récent, par contre, et peut-être pas très facile à trouver. D'ailleurs, peut-être l'as-tu déjà lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nonnnn, je ne connais pas Ishiguro, un japonais en plus. Vu que nous avons souvent les mêmes goûts toi et moi, je vais évidemment me le procurer. Merci copinette.

      Supprimer
  16. Rien ne s'oppose à la nuit fût mon GROS coup de cœur de l'an passé. Mon dernier coup de cœur est "rue des voleurs" de Mathias Enard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire qu'il est assez magistral ce Vigan là, il m'avait bouleversée (j'avais mis une bonne semaine à a digérer, lu en janvier pluvieux en plus)
      J'ai déjà entendu parler du Enard ...je vais aller lire ton billet de plus près
      Merci de ton passage Sylire

      Supprimer
  17. Très beau billet... Patience et longueur de temps... Je te souhaite de belles lectures à venir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de ces encouragements qui sont très à propos et bienvenue ici Sophie

      Supprimer
  18. on se retrouve... belle fin, phrases alambiquées, jurons, etc.
    et comme toi, je n'ai pas beaucoup de coup de coeur !
    je deviens difficile avec l'âge !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait c'est ça...on vieillit ma bonne dame!

      Supprimer
  19. Je penche pour la troisième hypothèse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie Alex, tu me regonfles le moral ;-)

      Supprimer
  20. tu leur fais quoi aux Sophie pour qu'on soit si nombreuses à te visiter?
    je sais, rien à voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien à voir mais je me faisais la même réflexion...La sagesse m'entoure donc...

      Supprimer
  21. Je crois que plus on lit et plus on devient inconsciemment plus exigeant. Et sur un thème déjà lu, notre regard est plus critique. Mais ce ne sont qu des hypothèses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense Clara que tu as complètement raison, j'espère que ça veut dire aussi que nous savourons d'autant plus les très bons livres...

      Supprimer
  22. Mes derniers coups de cœur sont pour des BD mais parce que je suis novice dans ce genre. Clara a raison; pour les romans, je suis souvent déçue en ce moment sauf avec celui que je viens de commencer qui sent le vrai frémissement de plaisir: "les débutantes" de J Courtney Sullivan. "Maine"" viendra ensuite. Je pourrais signer les yeux fermés les critères que tu as retenus pour un bon livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais noté "Maine" aussi chez Aifelle ...en revanche je peux me tromper mais je me demande si je n'avais pas lu une chronique assez moyenne sur les débutantes. Je vais attendre ton billet. Ca ne m'étonne pas tant que ça que nous ayons les mêmes critères:-)

      Supprimer
  23. Ecoute Galéa, tu me fais bien de la peine. Alors je vais noter tous ces critères et je vais aller en écrire un de livre, d'accord ? Tu vas pleurer toutes les larmes de ton corps et me remercier ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te prends au mot Ys. Ravie que la pitié que je suscite fasse sortir la romancière qui sommeille en toi. Je t'attends, j'ai hâte de pleurer et de te remercier (en plus l'air malouin est parfait je pense pour l'inspiration.

      Supprimer
  24. Tout d'abord as-tu lu "Le coeur cousu" ?? Je te le conseille et j'insiste :0) J'ai, pour ma part, assez souvent des coups de coeur mais je crois que je sais de plus en plus ce que je vais aimer ou pas... Plus je lis et plus je commence à savoir qu'elles sont les choses que j'aime trouver dans un livre... Tout d'abord j'aime être ému, remué... Et je recherche par dessus tout la sincérité... Si l'histoire est bancale mais que l'écriture vient du fond du coeur ça va fonctionner quand même !! Je me retrouve assez sur tes critères du livre idéal, à la différence près que j'aime les histoires d'amour (et oui, je suis une romantique :0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non L'or je n'ai pas lu le coeur cousu (de Martinez je crois), j'entends beaucoup de bien de cet auteur (surtout avec le domaine des murmures), mais je ne m'y suis pas encore mise. Je te remercie pour ce conseil (je me soigne tu sais pour les histoires d'amour, mais franchement je n'accroche pas ;-)

      Supprimer
  25. Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui vais m'en choquer (vu le nombres de fautes que je laisse ...)

      Supprimer
  26. Il y a une phrase que j'aime assez qui dit "Lire de bons livres empêche d'apprécier les mauvais" !! Alors oui forcément plus on lit et plus nos exigences sont grandes mais c'est une bonne chose !!!!
    Je ne vois qu'un seul remède au mal qui te ronge (... on ne va quand même pas te laisser dans cet état !!!) : te procurer de toute urgence "A l'est d'Eden" de John Steinbeck, en lire 50 pages 2 fois par jour, et tout devrait rentrer dans l'ordre !!!

    NB : il y aura bien sûr des risques d'effets secondaires, le premier étant l'impossibilité de lire autre chose pendant plusieurs jours après .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens des" souris et des hommes" lu assez jeune (trop je pense), qui m'avait laissée dans un certain malaise...mais maintenant que je suis une adulte responsable qui maîtrise ses émotions, je vais le tenter. Merci de ce traitement Dr. Malika (je te tiens au courant évidemment)

      Supprimer
  27. J'aime beaucoup ton approche. Si je peux me permettre, tu devrais lire "Le Choix de Sophie" de William Styron. J'ai relu ce roman trois fois tant il me touche. Dedans, il y a tout : tous tes critères et tout ce que nous recherchons dans la littérature... Et je vois que tu as aimé "Les Disparus" ! Fonce chez ton libraire ! ;) "La Femme de l'Allemand" de Marie Sizun est de ceux qui te laissent totalement hagard à la dernière page. Mais il est plus court. Enfin, l'intensité dramatique y est telle qu'on peut presque te le garantir ce gros coup de coeur ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue ici Heide, j'ai noté la "femme de l'Allemand" chez Laure, et le "choix de SOphie" me tourne autour depuis un bon moment, je tergiverse, j'hésite.... J'ai enfin digéré "les Disparus" et stabilisé ma névrose, donc je peux l'attaquer.
      Merci beaucoup de me rappeler certains fondamentaux.
      A bientôt

      Supprimer
  28. Mais justement tu as peut-être trop de critères ??? A une époque, je classifiais tout comme ça, trop de ci pas assez de ça et pouet-pouet bref j'entrais dans un livre armée jusqu'aux dents !! Maintenant, certes, je sais ce que je ne veux pas ou voire pas du tout (faut pas exagérer non plus^^), mais je ne te conseillerai pas mes coups de coeur car je pense que c'est subjectif un coup de coeur, on peut aimer mais moins que la copine pour qui il y a eu coup de coeur, bref pas facile tout ça... Depuis fin 2012 je découvre Gaudé et Philippe Claudel, je n'ai pas un coup de coeur à chaque livre mais presque, déjà je me régale, je ne soupire pas, je ne regarde pas l'heure (je l'oublie même) et mes critères s'arrêtent là... C'est comme le printemps, il finira bien par revenir... et tu auras ton coup de coeur quand tu ne t'y attendras pas ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je souscris à tout (même au trop plein de critères); comme toi j'adore découvrir un auteur dont on a hâte de lire le reste de l'oeuvre!

      Supprimer
  29. P.S. : en revanche, toi, tu as tout pour être l'écrivain de la blogo !!! J'dis ça, j'dis rien... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pfff, coquine va! (si ça devait arriver, je te tiendrais au courant)

      Supprimer
  30. J'ai beaucoup du William Boyd naguère, je te suggère "Comme neige au soleil" ou "Un anglais sous les Tropiques".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je note immédiatement, un conseil littéraire de toi m'intéresse beaucoup. Merci

      Supprimer
  31. Je me garde bien de te conseiller quelque livre que ce soit... visiblement, tu es simplement dans une période "sans" (visiblement, je suis dans la même car je ressens les mêmes choses que toi en ce moment mais j'ai un petit espoir car je viens de commencer un livre qui m'accroche bien -espoir !-) ! Pas de quoi stresser donc, tache de t'occuper autrement (ou de lire du très mauvais, après on est tout de suite moins critiques !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Yanou...il se trouve que moi aussi j'ai commencé un livre pas mal du tout, je suis pleine d'espoir tu te doutes bien! Merci de ta visite

      Supprimer
  32. "Rien ne s'oppose à la nuit" a été aussi pour moi un vrai coup de coeur. J'avais beaucoup aimé "le canapé rouge" de Michèle Lesbre, que j'ai rencontrée cet après midi à Caen. D'ailleurs j'aime tous ses écrits et c'est ainsi qu'elle m'a dédicacé "sous la pluie" que je vais me précipiter à lire ce soir !
    Tout de suite je n'en vois pas d'autres mais je n'ai pas dit mon dernier mot!!!!
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Enitram...le moins qu'on puisse dire c'est que l'air malouin t'a réussi
      J'ai déjà vu Michèle Lesbre à droite à gauche avec des critiques élogieuses, je vais creuser cette histoire...beau lundi

      Supprimer
  33. Bravo pour ce blog que j'ai découvert il y a peu ! Quelques suggestions qui me viennent:
    -Marcia Davenport, "Les frères Holt"
    -Jim Harrison, notamment "Dalva" suivi de "La route du retour", mais aussi "L'été où il faillit mourir", "Les jeux de la nuit" et bien d'autres (je suis une fan absolue
    -Daniel Keyes, "Les mille et une vies de Billy Milligan"
    -Emmanue Carrère, "d'autres vies que la mienne"
    -Richard Yates, "La fenêtre panoramique", "Easter parade"
    je suis aussi une grande fan de John Irving, de Richard Ford ; beaucoup d'étrangers certes, mais j'ai aussi lu récemment de victor Hugo ("L'homme qui rit" et "Les travailleurs de la mer", avec grand bonheur, quelle langue !
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fabienne de tous ces conseils, je les note avidement, d'autant que certains étaient déjà sur ma liste. Bienvenue ici.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)