lundi 15 avril 2013

6 mois, une place dans la blogosphère

Voilà.
Comme chaque mois je fais mon bilan virtuel comme d'autres font le compte de leurs lectures mensuelles. La ce sera un peu en vrac...je cours, je cours...
Six mois que je tente de poster un billet par semaine et je n'ai plus l'impression d'être infiltrée, j'ai à présent le sentiment d'avoir une petite place sur la blogo.


Le blog a changé beaucoup de choses. D'abord ma manière de lire. Je suis devenue plus exigeante avec moi même. Je ne consomme plus les romans, je les termine en me posant vraiment la question de savoir si je les ai aimés, et pourquoi. Avant j'étais consumériste, à peine achevé, je rangeai le livre dans ma bibliothèque avec la date sur la page de garde. Avant j’enchaînais les livres, mais ça c'était avant (comme dirait l'autre). Maintenant, le billet que je rédige m'oblige à m'interroger. Non seulement, je lis différemment, mais je lis en interaction avec d'autres blogueurs, j'échange, je partage, je défends le roman que j'ai aimé, j'écoute les arguments des autres. Parfois même, je révise mon jugement, je m'imprègne de diverses sensibilités. 


Le livre voyageur auquel m'a initiée Fransoaz a réveillé chez moi une curiosité, un désir d'échange et de débat. La découverte de Gaëlle Josse a été une expérience émouvante. Le jeu de la PAL qu'a lancé Théoma m'a obligée à me creuser la tête pour mettre en scène les livres qui m'attendent sur ma table de chevet. Un petit jeu, certes sans prétention, mais qui stimule l'imagination et pose une certaine manière d'être ensemble.

J'ai aussi compris (grâce à Facebook essentiellement) que quand je vois fleurir la même semaine une dizaine de critiques positives sur un livre dont j'ignore tout de l'auteur, c'est en général parce qu'une maison d'édition a envoyé en rafale le même roman a plusieurs blogueurs dont certains ensuite jouent le jeu d'en faire un billet élogieux. Les blogs: des relais marketing? L'un dans l'autre... si Gallimard m'envoie le dernier Modiano dans deux ans, je pense que moi aussi j'en ferais une critique positive. Quoiqu'il existe aussi des lecteurs purs et durs, qui assassinent courageusement un roman qu'on leur a offert. Ceux-là ont tout mon respect! Parce qu'en tant que lecteurs, on aime, on admire, on adule les écrivains, alors quand l'un d'entre eux s'intéresse à nous, forcément on est plus complaisant.

Au delà des livres qui occupent une grande partie de ma vie, la blogo m'a été, je dois le dire,d'un grand secours dans une période de profonde incertitude professionnelle. Je me suis lamentablement mise à la couture et au crochet, Fanny m'avait écris un jour que sans son blog elle n'aurait jamais rien fait de ses dix doigts... mais surtout je me suis imprégnée des univers des autres, des talentueuses et des créatrices. Et je traque encore mon romancier-blogueur....en suivant en particulier les plumes d'Asphodèle et autres ateliers d'écriture de la toile.

Enfin, ma place sur la blogo, j'y tiens à cause de tout ce qui se passe en dehors du blog. Je n'aurais pas conservé longtemps mon anonymat puisque une bonne douzaine de blogueuses connaissent mon vrai prénom (le plus donné depuis 2000 ans) et mon adresse. Les liens off qui se tissent entre blogueurs n'ont d'une certaine manière pas de prix, et m'ont apporté un grand réconfort ces dernières semaines; elles se reconnaîtront, je n'ai pas besoin de les citer. Et je n'oublie pas Mme Anonyme qui fidèlement me fait un clin d'oeil à chaque billet et que je remercie de sa fidélité.

Pour conclure sur la blogo: j'y suis, j'y reste...et je mesure ma chance d'avoir cet espace virtuel rien qu'à moi.

52 commentaires:

  1. "J'y suis j'y reste"... :D
    Je lis très peu de romans d'une manière générale. Pourtant, depuis quelques semaines, à travers justement ce que je découvre sur les blogs, je me rends compte, tout comme toi, de ce que ces lectures peuvent m'apporter, AU-DELÀ du simple plaisir de se laisser porter par une histoire...

    RépondreSupprimer
  2. Gare aux addictions, j'en connais qui ont essayé de décrocher de la blogosphère et puis... Je parle, évidemment, de l'addiction de tes lecteurs à ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi Stiop, moi aussi je connais un ou deux blogueurs qui ont eu la bonne idée de réviser leur jugement, pour le plus grand plaisir de leur lectorat ;-)

      Supprimer
  3. continue comme cela !
    (et je n'aime pas les devinettes, donc je ne chercherai même pas ton vrai prénom !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lystig...ne cherche pas c'est d'une effrayante banalité!

      Supprimer
  4. J'aime bien tes analyses bloguesques toujours très fines ! Effectivement, il y a un moment où l'anonymat ne fonctionne plus ! ;)
    Moi aussi j'ai fait des critiques de livres mais sur un sujet bien particulier (pas sur mon blog perso mais sur un autre) et lorsque le bouquin a été offert par l'auteur, c'est vraiment difficile de rester objectif. A chaque fois, j'ose espérer que mon enthousiasme ou pas se lit entre les lignes pour que personne ne soit dupé. Tout est dans les nuances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr j'imagine, mais entre blogueurs on se doit un peu d'honnêteté...parce que justement c'est un espace de liberté théoriquement indépendant du marketing. Après tu as raison, tout est une question de nuances et de manière d'écrire. J'aimerais bien connaître ton deuxième blog n'empêche...

      Supprimer
  5. Ravie de te voir élire domicile dans la blogo :) Et au fait : Un verre av de F ou pas ? -Question à double sens : Ta décision ?-
    …Et moi je suis bien silencieuse en ce moment : Le résultat du travail, fruit des liens tissés grâce à la blogo entre autres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi j'ai vu que tu étais très occupée...victime de ses talents la styliste!!

      Supprimer
  6. Bien vue pour les services de presse, je ne m'en suis rendue compte qu'au bout d'un an....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est essentiellement grâce à Ys et ses coups de gueule sur Facebook et aux éclairages d'Asphodèle...Sinon je serais restée un moment dans cette ignorance!

      Supprimer
  7. J'adore ce billet et je suis ravie de d'avoir découvert ton blog et surtout toi du coup, depuis peu finalement mais j'espère bien que tout ça va continuer ;)
    bisous :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laure, toujours si chaleureuse...le paquet vient de partir! Enfin

      Supprimer
  8. Une fois de plus, j'aime bien ton billet qui décortique la vie de la blogosphère.
    On peut décortiquer de deux manières : soit on dissèque, et il ne reste qu'une infâme bouillie, soit on ouvre délicatement l'huître, et on découvre une perle.
    C'est bien ça la blogosphère : les perles apparaissent sous les galets !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable Alphonsine...comme toujours! des bises

      Supprimer
  9. Tu as un vrai talent pour décrire le monde des blogs et de leurs auteurs ! La blogosphère a ceci d'extraordinaire que toute personnalité et toute sensibilité peut y trouver sa place. Je te souhaite le même bonheur dans le monde professionnel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là pour le coup ce n'est pas gagné! je pense avoir pris exactement le chemin inverse.

      Supprimer
  10. Tu fais carrément partie des indispensables. J'ai l'impression que tu es là depuis super longtemps...
    Continue surtout ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les filles, je ne suis plus rouge, je suis écarlate! Merci ma chère comète!

      Supprimer
  11. Difficile de se passer de son blog quand on a commencé mais il faut que ça reste un plaisir. je vois que pour toi aussi le pli est pris et bien pris!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, il faut que ça reste un plaisir...mais on ne peut empêcher qu'il empiète sur le reste:-)

      Supprimer
  12. Pour les auteurs c'est aussi une façon de se faire connaître. Certes les lecteurs diminuent mais la "blogo" permet de frapper plus directement aux portes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi Jean-mi, mais c'est très désagréable en tant que lecteur de blog de lire un billet complaisant; on se croirait dans les émissions littéraires où l'animateur appartient à la même maison d'édition que l'auteur dont il présente le roman. C'est très désagréable. Par contre, oui à la blogo qui permet de découvrir des auteurs ignorés par les critiques traditionnelles, du moment que c'est transparent!

      Supprimer
  13. je crois que beaucoup de tes lectrices (dont moi) ont été frappées par un coup de foudre virtuel dès tes premiers billets....il ne nous aura pas fallu 6 mois pour être galetaddict!
    une vraie séductrice...:)
    merci à toi pour ces billets, de t'être lancée....en espérant que tu garderas très longtemps cette envie de partager avec nous!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mme Mirabeau, plaisir réciproque! Comment ne pas avoir envie de partager ses coups de coeur avec quelqu'un d'aussi généreux que toi. J'ai décidément beaucoup de chance sur ce billet avec mes copinautes.

      Supprimer
  14. La blogo, les réseaux sociaux, ça a changé nos vies à tous. Même en restant chez soi, on a plus de relations, de liens, d'envies, de partages... rien à voir avec le virtuel. Mais bon, ceci dit, ça n'est pas demain que je me mets au tricot ou quoi que ce soit qui se construit avec les mains : les miennes sont pleines de doigts récalcitrants à tous travaux manuels.
    Ah au fait, Léa ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi les réseaux sociaux, je ne suis pas toujours fan mais je dois dire que tout ce qui tourne autour de la blogo et des bouquins me fait beaucoup de bien. Le travail manuel m'a un peu changé la vie, c'est chouette de faire des trucs avec ses mains!

      Supprimer
  15. Un billet très sympa qui me permet de découvrir ton blog par la même occasion. Ma façon de lire a aussi changé depuis que je blogue et parfois, j'aimerais revenir en arrière, lire juste pour le plaisir, sans trop me poser de questions et sur-analyser le contenu. Du coup, j'essaie de ne pas me mettre la pression de tout chroniquer, pour garder le plaisir de lire et d'écrire. En tous cas, garde la spontanéité de tes billets, service de presse ou pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi c'est vrai parfois on aimerait lire juste pour lire, et puis l'envie de dire ce qu'on en pense prend le dessus (pour l'instant). Merci de ce gentil message et de ton passage ici Zarline.

      Supprimer
  16. Madame Galéa, je suis flattée de voir mon ombre apparaître dans l'un de vos billets.
    Madame Anonyme..... Ca a quelque chose de Fantomatique. Je vous assure.
    Et quand un fantôme laisse des traces, c'est particulièrement grisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne voyais pas comment vous appeler autrement, ceci dit je commence à deviner deux ou trois choses; en recoupant les infos...bien sûr. Les non blogueurs laissent rarement de commentaire, ce qui fait qu'on connait nos lecteurs à travers leur propre blog.

      Supprimer
    2. J'aime beaucoup ce pseudonyme de "Madame Anonyme".
      Surfer incognito............. Ce que je ne suis pas toujours, d'ailleurs !
      Qu'avez-vous donc deviné ?
      Je dissémine de temps en temps quelques indices.
      A ma guise !
      Voyez-vous, Madame Galéa, j'ai tenté mais ne parviens pas à me livrer sur un blog.......
      Ce n'est pas l'envie qui me manque mais........
      Je vous souhaite une bonne soirée.

      Supprimer
    3. Peut-être que ça vaudrait le coup de persévérer...non ?! Mme Anonyme pour un pseudo de blogueuse, ça claque!! Moi, je dis ça je dis rien (comme toujours)

      Supprimer
  17. Un vrai plaisir la lecture de ce billet ! quand la blogosphère apporte des choses positives... J'y reviens mais je dois dire que je me suis passée très bien de mon blog pendant 3 mois, cela m'a même fait du bien. Enfin, partir pour mieux revenir, c'est un grand classique ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais préféré que tu reviennes plus tard, mais contente de te retrouver. "La Vagabonde" attendait dans ma pal ton retour ;-)

      Supprimer
  18. Je suis bien d'accord, cet espace d'expression, de liberté et d'échange est une vraie chance !!
    Et pas question pour ma part de faire le travail des maisones de presse ou d'édition, je refuse tout récepton de livres envoyés par les éditeurs ou les auteurs eux-même ... Je veux être libre de lire ce que je veux et d'en parler sans aucune retenue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es ce que j'appelle une lectrice pure et dure...ceci dit, en se faisant l'avocat du diable , découvrir de nouveaux auteurs pas forcément édités dans les grandes maisons, c'est tentant...mais ça biaise son regard sur un roman, c'est sûr!

      Supprimer
  19. J'ai été séduite par la qualité de tes billets dès le départ, tu as une place de...qualité !!!^^ Pour ce qui est des partenariats, je te rassure : j'ai descendu des livres en flamme bien qu'ils m'aient été offerts ! Cela ne change rien pour moi, j'essaie le plus possible de choisir mes livres, je perds moins de temps à lire un livre qui ne me plaît pas (et d'une) et je préviens les auteurs (inconnus) que je ne fais pas de cadeau, donc ils envoient...ou pas ! J'ose espérer qu'il n'y a pas de chronique de complaisance, je serais choquée !
    Et tu vas voir, ce n'est que le début ! Surtout reste !!! :)
    Merci pour les Plumes...^^...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant, ça ne m'étonne pas de toi...je ne t'imagine pas du tout en chroniqueuse de complaisance. Je me rends compte que j'ai été un peu malhonnête sur ce coup là, il y a eu un livre que j'ai vu absolument partout pendant une dizaine de jours comme le coup de coeur du mois, et ce n'est qu'après que j'ai compris qu'il avait été offert aux blogueurs par l'auteur. J'en ai fait une généralité. Shame on me. J'adore tes plumes. Je les suis avec attention, même quand je en commente pas!

      Supprimer
  20. Mais bien sûr que tu as ta place parmi nous!!!! Oh combien !!!! J'aime tes résumés de bouquins et la preuve, j'en ai déjà lu deux dont tu avais fait l'éloge !!!!
    Et j'apprécie le "look" de ton blog, c'est aussi important et ton humour (very important) !!!! !!!!
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me flattes Enitram...que le look te plaise, à toi la pro de la photo, quel compliment. J'aurais aimé que les livres dont je fais l'éloge t'emballent autant que moi...mais c'est bien aussi d'avoir des avis divergents! Beau week-end à toi

      Supprimer
  21. j'aime ton blog car j'y retrouve la fraicheur que d'autres ont perdue......ou alors c'est moi qui me suis habituée et qui, comme parfois en amour, aime moins. ... tu mets le doigt sur un point important : les commentateurs sont presque toujours des blogueurs. ...et c'est dommage car il existe une sorte de reciprocite tacite qui n'est pas favorable à la pertinence des coms. ....une sorte de renvoi d'ascenceur ou d'encensoir. ...si les chroniques sont parfois peu objectives, les coms suivent parfois le meme chemin : "tu me laisses un com sir mon blog et je t'en laisse un aussi" ..."tu descends ma chronique....je descends la tienne ou alors je ne visite plus ton blog " ......souvent dommage. ...
    attila sans blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Attila, je suis lucide, je sais que je bénéficie de l'attrait de la nouveauté. Au bout d'un moment, il ne restera que les copinautes; ceux qui viennent pour les bonnes raisons. L'un dans l'autre, j'essaie de ne pas être complaisante dans les comm' chez les blogs amis, je défends les livres que j'aime, et je me permets de m'étonner de certains éloges; mais c'est quand même agréable parfois la bienveillance entre blogueurs. Tu es un peu la lectrice sans complaisance qui ne laisse rien passer...et quelque part ça me convient bien.
      PS: je suis presque sûre que c'était toi l'Anonyme inhabituelle du billet sur le romancier de la blogo qui disait que l'auteur ne le dira jamais. Merci de ce comm' de non blogueuse ;-)

      Supprimer
  22. je me suis mal exprimée : tu ne beneficie pas de l'attrait de la nouveaute mais ta fraicheur est attrayante car tu n'es pas tombee dans le travers de certains blogs qui, au fil du temps, se "professionnalisent" et perdent un peu de leur âme...
    ps : j'ignore totalement de quel anonyme tu parles. ....
    attila

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, je pensais que c'était toi. Je ne sais pas quelque chose dans le ton sûrement ;-)
      J'espère conserver cette fraîcheur que tu évoques...Disons que tout m'enthousiasme encore sur la blogo: le livre voyageur, les petits jeux, les plumes que je lis en sous-marin...
      Un bon week-end à toi Attila

      Supprimer
  23. J'ai bien aimé lire votre billet. Les blogs ont des côtés positifs qu'il faut maintenir ; en fait, il est important d'être vigilant, comme pour toute consommation !
    A bientôt. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis complètement d'accord avec vous ! Il faut rester vigilant et exigeant avec soi-même . Merci de votre passage et de cette remarque.

      Supprimer
  24. Je ne savais pas que ton blog était si jeune! Je te souhaite de continuer à prendre du plaisir dans la blogosphère. Je me reconnais dans celles qui assassinent les livres même lorsqu'ils sont envoyés par l'auteur. Ce n'est pas que j'aime dire du mal des romans mais je les aime trop pour les mettre tous sur un pied d'égalité. Alors quand je n'aime pas, je le dis avec parfois quelques états d'ame quand-même mais je les garde pour moi. Je ne suis pas de pierre non plus ;) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est précisément ce qui m'avait agréablement surprise sur ton blog...

      Supprimer
  25. Tu as un bien joli blog, que je découvre. Pour ce qui est de faire un billet enthousiaste parce qu'on a reçu le livre en "service de presse", je ne pense pas que ce soit le cas de la majorité des blogueurs. Ceci dit, on peut dire qu'on a pas aimé un livre sans l'assassiner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue, bien entendu Sylire, je sais que ce n'est pas une généralité, mais il y a eu des billets carrément dithyrambiques à quelques jours d'intervalle sur des livres qui n'en méritaient pas tant... Merci de ton passage.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)