mercredi 15 avril 2015

Signe du déclin industriel : photo du mois #4

Oui, vous avez bien lu, ce mois ci le thème de la photo du mois c'est Signe du déclin industriel choisi par Alban. Un truc simple et optimiste, de quoi avoir la forme jusqu'au mois prochain (à titre personnel, j'aurais préféré "les grandes pandémies en zone tempérée"). Et j'ai bien cru devoir jeter l'éponge et me faire mettre en quarantaine.

Mais c'était sans compter le fait que je suis le taxi officiel de mes enfants qui, entre anniversaires, rendez-vous médicaux  et rencontres sportives,  me font arpenter la ville de tous côtés.

 Et je suis tombée sur ça.



Et là je vous le dis, le gros coup de chance (du coup je joue à l'Euromillion, tant qu'à faire).

Ce bâtiment néo-gothique du début du XXe siècle était la manufacture de Fratelli Branca, une société milanaise qui produisait des tonnes et des tonnes de liqueur-potion magique qui guérissait du choléra. La société Branca-Fernet a fermé ce bâtiment en 1918, et c'est dans les archives du CFR, grâce à un article très pointu d'une certaine Léna Thorsen,  que j'ai découvert ce qu'il advient de ce bâtiment.

Il se trouve qu'un jeune étudiant en Hypokhagnes s'y était caché à partir de 1943, recherché à cause d'un grand père juif, d'un nom de famille très connoté et de participations sporadiques mais réelles à quelques activités de résistance. Il y rencontra à plusieurs reprises Jean Moulin (qui malheureusement ne peut plus le confirmer) qui lui-même avait une galerie de peinture pour couverture. C'est dans cette distillerie désaffectée (mais dans un meilleur état qu'aujourd'hui), que reclus et recherché, cet homme (dont je préfère taire le nom pour ne pas briser l'omerta) aurait écrit un roman considérable et génial, dont le manuscrit circulerait encore dans un milieu d'avertis.

Arrêté en août 1944, juste avant le départ des Allemand, on ne sait ce qu'il advient de lui, mais un corps retrouvé parmi d'autres noyés dans la rade de Villefranche au mois de septembre, pourrait être le sien. Il se murmure qu'un romancier, devenu célèbre depuis, mais qui à l'époque avait peur d'être dans son ombre, l'aurait éliminé pour lui voler son manuscrit, en profitant des jours troublés de fin août 1944. Heureusement, le manuscrit était en sécurité chez une tenancière de maison close (qui échappa de justesse à l'Epuration). Nommé "dossier Branca" par un petit groupe de fidèles, il a été depuis mis en lieu sûr. Toujours est-il, qu'à l'heure actuelle,  aucun éditeur ne souhaite publier ce roman (trop ambitieux, trop humaniste, trop travaillé),  par peur de décourager tous les romanciers du monde et pour éviter d'entraîner un cataclysme dans le milieu éditorial. Chaque 16 septembre, des extraits sont publiés dans des revues confidentielles, en hommage à ce génie parti trop tôt. 

Allons voir comment les autres participants à la photo du mois ont réagi au signe du déclin industriel. 

Nanouk, Frédéric, Giselle 43, Bestofava, Brindille, El Padawan, Suki, Homeos-tasie, MyLittleRoad, Les bonheurs d'Anne & Alex, Journal d'une Niçoise, Rosa, Lavandine, Krn, Philisine Cave, BiGBuGS, KK-huète En Bretannie, MauriceMonAmour, Lyonelk, Céline, Yvette la Chouette, Kenza, Tambour Major, Autour de Cia, Chat bleu, MissCarole, Utopique-Lily, Luckasetmoi, Testinaute, La Fille de l'Air, Pilisi, Eurydice, Estelle, Cara, Dom-Aufildesvues, Dame Skarlette, Chloé, Julia, Alban, Lavandine83, Rythme Indigo, Laurent Nicolas, Noz & 'Lo, Philae, Memories from anywhere, magda627, Ava, Akaieric, Milla la galerie, princesse Emalia, Nicky, Josette, Les Filles du Web, Guillaume, Claire's Blog, Renepaulhenry, Christophe, Aude, Céline in Paris, CetO, Woocares, Fanfan Raccoon, Pixeline, Gilsoub, Sinuaisons, Alice Wonderland, Thalie, CécileP, Lau* des montagnes, Salon de Thé, A'icha, Josiane, Sandrine, Blogoth67, Calamonique, Koalisa, Isaquarel, Laulinea, Tuxana, Morgane Byloos Photography, Arwen, J'habite à Waterford, Iris, Xoliv', Champagne, Mamysoren, DelphineF, François le Niçois, My Little Reflex, Loulou, Alexinparis, Galéa, Eva INside-EXpat, Amy.

71 commentaires:

  1. GE-NIAL ! L'hommage ( appuyé ;-) est tout simplement magnifique , bravo Galéa
    Bon, je me souviens que le Fernet Brancard c'était fort mauvais mais je ne pensais pas que cela prétendait soigner le choléra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais j'ai trouvé ça dans de vieux trucs publicitaires....Merci de ce beau compliment ;-)

      Supprimer
  2. bravo pour la photo et le texte. Bisous

    RépondreSupprimer
  3. La bâtisse est vraiment jolie, refaite elle ferait une magnifique demeure..., beau travail sur le bandeau, les fenêtres..;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je suis d'accord, toutes les corniches, mêmes les gouttières sont travaillées, cette maison est vide depuis si longtemps que je ne suis pas sûre qu'un jour elle sit restaurée....
      Merci Dom

      Supprimer
  4. Magnifique ! J'attends toujours tes articles-photos avec impatience !

    RépondreSupprimer
  5. Très belle photographie, j'adore ^^

    RépondreSupprimer
  6. Une belle photo et une histoire incroyable ! Quel dommage de voir un tel bâtiment à l'abandon ... A l'inverse, j'ai découvert aujourd'hui ce qu'était devenue la villa du poète Maurice Maeterlinck (au Cap Nice) et...elle s'est transformée en 18 appartements très très chers du mètre carré !!! Qui a parlé d'euromillions ??? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je t'ai envoyé la photo quand je suis passée devant, c'est superbe ce qu'ils en ont fait ...mais totalement éloigné de l'idée du poète, c'est plutôt pour Nouveau Riche Vulgaire mais bon...
      (l'Histoire incroyable, j'espère que tu as compris que c'était un coup du CFR?)

      Supprimer
  7. Bravo pour la photo et surtout les explications qui l'accompagnent !!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Ce type de bâtiment est vraiment symptomatique (de déclin)et sympathique. Beau choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas Luckas ?! Le déclin en 1910 ça a quand même une autre allure ;-)

      Supprimer
  9. Belle histoire pour décrire ce bâtiment qui espérons-le sera un jour restauré.

    RépondreSupprimer
  10. La photo est géniale ! Modiano serait-il passé par là ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est là que je vois qu'on se connaît drôlement bien entre blogueurs...non là c'est Bello qui a fait un petit tour, mais effectivement, tout le monde y a vu du Modiano. Mais je ne vais pas m'en plaindre Athalie ;-)
      Des bises

      Supprimer
  11. C'est vrai qu'elle est vraiment très efficace cette Léna quand il s'agit de sources... ;-)

    Belle photo pour un bâtiment qui reste beau, même désaffecté. Pour avoir photographié récemment des friches industrielles du côté de Lille, j'ai eu un sentiment beaucoup plus net de désolation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sans doute parce qu'il s'agit de friches récentes Balabolka (le débit XXè siècle reste une valeur sûre en matière de ruines)
      Merci de ton passage ;-)

      Supprimer
  12. Quelle bâtisse! Je vous imaginerais bien à La Havane!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'y pensez pas (je ne prends jamais 'lavions)
      Mais merci
      (si vous avez un blog, le lien ne se fait pas à partir de votre adresse)

      Supprimer
  13. Si la potions magique guérissait le choléra, j'imagine que certains en faisaient un usage immodéré, pas de raison de se priver ! Hallucinante l'histoire, tu l'as un peu arrangée à ta sauce ?? (je me méfie avec toi et ta folie modianesque).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement arrangé à ma sauce, la première partie est vraie, la seconde est totalement inventée tu te doutes bien Aifelle....

      Supprimer
  14. Je n'ai pas été inspirée par le thème ce mois-ci, j'admire d'autant plus ta photo et ton texte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute finalement, je m'étais vraiment bien amusée...

      Supprimer
  15. Le CFR qui influe jusque dans ton blog ! Extra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était un clin d'oeil aux bellosiennes, ça me fait plaisir sur tu l'aies vu ma Clémence ;-)
      Je te fais plein de bises

      Supprimer
  16. C'est une chouette façade j'espère qu'elle sera restaurée pour en faire un chouette endroit...

    RépondreSupprimer
  17. Hé Galéa, c'était pas la peine...tu sais qu'ils ont repris le travail à France Culture ! ! ! :D :D :D déclin industriel, je sais pas tu aurais pu mettre une photo de Madonna....bon ok je sors ça fait tâche non ?? :D :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan mais toi tu es vraiment gravis hein, tu n'oses même plus mettre ton nom en entier du coup...

      Supprimer
  18. une photografie bien belle, un choix super !! pour la photo d'avril
    rosa

    RépondreSupprimer
  19. J'aime aussi cette façade qui a besoin d'être restaurée, merci pour le précis historique très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas que du vrai Ava dans tout ce que je raconte ;-)

      Supprimer
  20. Bonjour Galéa, tiens, j'ai terminé hier les producteurs, le dernier Antoine Bello qui traite beaucoup des Mayas (moi qui revient du Guatemala) et j'ai le plaisir de retrouver Sliv et Lena du CFR. A part ça, le bâtiment sur la photo est beau malgré sa décrépitude. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dasola, je vais aller voir si tu as publié ta chronique ...

      Supprimer
  21. Alors là bravo ! parce qu'avec un sujet comme ça, fallait oser se lancer... Belle bâtisse par ailleurs. Bon we à toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais qu'il y a des fois, je me dis que ce doit être assez incompréhensible certains de mes billets.
      Merci Margotte
      Kenavo

      Supprimer
  22. Excellent ! tu devrais en faire un roman. Ou au moins une nouvelle. S'te plait, Galéa...
    Sinon c'est vrai qu'on parle peu du talent de Jean Moulin en tant qu'illustrateur, et l'imaginer dans sa galerie d'art a quelque chose de savoureux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as raison pour Jean Moulin, et pour le roman, je me suis lâchement inspirée d'un livre déjà écrit, tu vois comme je suis...Lena Thorsen existe déjà sur trois tomes.
      Des bises Aliénor

      Supprimer
  23. Jolie photo, je trouve ça dommage de laisser ce genre de bâtiment à l'abandon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec les questions de succession tu sais, ça peut rester une génération, voire plus, à l'abandon ce genre de bâtisse qui fait rêver ...
      Merci Tiphanie

      Supprimer
  24. 24 .....désolée ...toujours et encore trop .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis déçue, tu es arrivée trop tard, et tu étais la principale destinataire de ce billet à énigme. Notre amitié va en prendre un coup ADH....

      Supprimer
  25. 24 .....désolée ...toujours et encore trop .....

    RépondreSupprimer
  26. La photo est très réussie mais j'adore vraiment beaucoup le texte!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, c'est un comm qui me touche beaucoup

      Supprimer
  27. Ton texte est excellent (la photo aussi !). J'ignore si tu vas gagner à l'euro million, mais niveau plume, tu es toujours au taquet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es trop complaisante avec moi Petit Bonheur

      Supprimer
  28. eh bien dis donc...ça c'est une histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon c'était la photo qui devait avoir la première place théoriquement...

      Supprimer
  29. bravo pour la photo et pour toute l'histoire qui l'accompagne

    RépondreSupprimer
  30. C'est fou cette histoire ! Le bâtiment est magnifique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il l'est resté malgré sa décrépitude ;-)

      Supprimer
  31. J'adore ton sens de la mesure :) et ton histoire me rappelle quelque chose. Il va falloir que je le lise tant tu en parles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui, après on pourrait en discuter...je suis heureuse que tu aies saisi l'allusion...

      Supprimer
  32. Incroyable bâtiment! On se croirait devant un théâtre... au moins! Avec un texte qui va avec...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ce que tu dis, il y a un côté théâtre dans ce bâtiment, je n'y avais pas pensé.
      Merci ;-)

      Supprimer
  33. Ce bâtiment est impressionnant ! C'est juste magnifique. Mais je n'ai pas saisi toutes les allusions de ton texte, il faudrait probablement que je lise le roman que je troue en tapant "Lena Thorsen" sur Google :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu Cara, je suis flattée que tu aies fait ta petite recherche.
      Merci

      Supprimer
  34. Magnifique bâtiment à faire renaître de ses cendres ! Et on apprend des choses avec toi, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de cet enthousiasme Sev
      et bienvenu ici ;-)

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)