mardi 3 décembre 2013

Non-challenge - le point de décembre

Pour moi, qui ne suis pas capable d'organiser une journée d'anniversaire  sans l'aide de l'Homme, de ma mère et de mon armée de copines (aussi efficaces que lucides sur mon cas), ce non-challenge en est un (en terme d'organisation et de capacité de synthèse).

Donc d'abord un grand merci aux blogueurs qui participent, ceux que je connaissais et ceux je ne connaissais pas (malgré leur notoriété). De mon côté, avec ce non-challenge j'ai quand même tout gagné : des lecteurs délicieux, des billets savoureux et des envies subites (je sens mon âme de gamine capricieuse poindre sous la blogueuse...ce qui est un excellent signe littérairement parlant).

Je suis heureuse.

L’objectif de ce challenge n'était pas la quantité mais bien la qualité des livres référencés, je n'en attendais pas tant, et je suis comblée par ces pépites qui donnent un sens à notre vie de lecteur.

KinderzimmerD'abord, le livre qui a bouleversé notre communauté de lecteurs-geek reste très clairement Kinderzimmer de Valentine Goby chez Actes Sud.
Personnellement, c'est LE livre que je ne voulais pas lire cette année. Comment dire...disons que camp de concentration et grossesse traités ensemble, j'ai vaguement la tête qui tourne, les doigts qui me piquent et la crise de spasmo qui rôde (ceci n'est pas de l'humour).

Mais cela c'était avant d'avoir lu des billets vraiment magnifiques :
- Chez Jérôme d'abord qui m'a donnée la chair de poule en insistant sur la langue "magnifique, crue et limpide, elle résonne avec force, c'est très impressionnant". 
- Chez Philisine aussi qui a bien failli me faire pleurer avec "un immense roman comme il est rare d'en trouver actuellement"
- Chez  Sandrine ensuite qui m'émeut quand elle écrit "je ne trouve pas les mots que j'aimerais pour rendre hommage à un si beau livre" )
- Chez Athalie   qui conclut sa lecture de Goby en me faisant un peu tressaillir quand même:  "j'en finis par comprendre que le poids de leur véracité, l'écho qu'ils me renvoient, je le comprends, oui, je le comprends, et je ne comprends rien à ce que sont réellement ces mots-là, cette réalité-là".

En ce qui me concerne, je programmerai la lecture de ce livre pour une période de grande forme. Toujours est-il qu' il est maintenant prouvé qu'un très beau livre génère de très beaux billets. Et même ceux qui n'y ont pas perçu une pépite, ont quand même salué un livre fort et poignant. 

Je pense donc que nous pouvons nous étonner ensemble de l'étonnante discrétion de ce livre chez les professionnels de la littérature qui invitent, commentent et décernent des prix...(suivez mon regard).



Ensuite La Lettre à Helga de  Bergveinn Birgisson chez Zulma a rencontré ses lecteurs et a été ovationné par Philisine et Jérome (son plus gros coup de cœur); ainsi que par Sophie-Sylvana (qui a fait un non-billet et qui ne participe pas à ce non-challenge, mais que je me permets de citer).
Cette lettre qu'un agriculteur islandais écrit pour un amour perdu, n'a pas enthousiasmé tout le monde, et certains y ont même émis quelques réserves. Mais ceux qui l'ont aimé, l'ont aimé complètement. Phili ne "pensait pas qu'il était aussi formidable de découvrir un homme qui se cherche" alors que Jérôme nous parle d'un Bjanri qui observe ses occasions manquées "avec tellement de détachement, d'humour et d'autodérision que c'est un régal"
J'ai personnellement la chance qu'une jurée du prix Elle (qui souhaite conserver son anonymat et qu'on appellera Dominique L.) me l'ait très gentiment offert.


Le Quatrième mur de Sorj Chalandon chez Grasset. Je précise que c'est un auteur au sujet duquel nous avons consacré beaucoup de temps à élucider le mystère de son prénom.  Le Quatrième mur donc a également ses adeptes...et pas que chez les lycéens qui participent au Goncourt.

Il faut dire qu'il met en mots l'histoire d'une pièce de théâtre (et pas n'importe laquelle -Antigone d'Anouilh qui a bouleversée il y a 15 ans la jeune étudiante que j'étais) dans le Liban en guerre des années 1980. Dit comme ça, tout de suite ça fait frémir. Surtout quand Eva  note qu'"Antigone, c'est le choix ironique d'une pièce où presque tout le monde meurt, jouée dans un contexte où presque tout le monde meurt" . Et quand  Tiphanie ajoute que Sorj confirme   "son talent de conteur des situations extrêmes" , moi il ne m'en faut pas davantage. Elles ont su trouver les mots pour me faire saliver. 
Du coup, je me suis fixée de découvrir Chalandon avant 2014.

Malika a eu l'excellente initiative d'avoir un gros coup de coeur pour Confiteor de Jeaume Cabré chez Actes Sud  (que Valérie et moi attendons en vain d'être sélectionné pour Elle). Elle rejoint l'intransigeante Attila que je ne présente plus pour ceux qui sont sur Facebook.
Visiblement résumer cette histoire est partie impossible, mais d'après ce que j'ai compris, il est question de tout ce que j'aime: l'Histoire et ses douleurs, les enfants écrasés par leur intelligence, le rôle d'un violon dans une vie...
Il paraîtrait qu'il faille un peu de temps pour rentrer dans l'histoire, il semblerait qu'il s'agisse d'un gros pavé, il se murmure que c'est un livre exigeant.
Pour Malika, c'est "une prouesse littéraire, un récit hors-norme, un roman à part"...qui hésite encore? Pas moi en tous les cas...

De notre côté, Eva et moi lui avons décerné le prix de la plus belle première de couverture. J'espère que d'autres liens-et le mien surtout- viendront s'ajouter à celui de Malika.


LES ROMANS DISCRETS

Ensuite viennent les romans que je n'ai pas vu sur beaucoup de blogs (mais peut-être est-ce parce que je ne connais pas TOUS les blogs ou que j'ai manqué certains billets) mais qui ont trouvé des lecteurs enthousiastes et heureux.


Coralie a absolument tenu à défendre American Prophet de Paul Betty chez Passage du Nord-Ouest (et pas seulement parce qu'elle connait bien la traductrice). Je dois dire qu'un livre américain dans ce palmarès me semble très bienvenu. Il s'agit donc d'un certain Gunnar, leader de la communauté afro-américaine, que le lecteur suit depuis sa prime jeunesse. Coralie est rarement enthousiaste à ce point. Je relève donc quand elle s'emballe: "Souvent acide sur la positions des Noirs et des minorités dans la société américaine, la plupart du temps hilarant, le roman ne se refuse rien, aucune excentricité, avec, à chaque fois, des tirs à trois points pile dans le panier"

Je connais certains fans de littérature outre-atlantique que ça devrait intéresser.Je ne vise personne et surtout pas Sophie.


La Comète a fondu de plaisir à la lecture du dernier Yasmina Khadra, Les Anges meurent de nos blessures chez Julliard. C'est, dit-elle, l'histoire d'un enfant pauvre de l'Algérie de l'entre deux guerres, qui quitte son bidonville pour Oran. Étrangement, si on ne présente plus cet auteur bien connu en France, j'ai l'impression de ne le voir nulle part sur la blogo depuis la rentrée littéraire, je ne savais même pas qu'il avait sorti un livre. Heureusement que la Comète existe et qu'elle nous rappelle que "c'est aussi un roman historique qui rappelle très justement et sans détours le passé bien peu glorieux d'une France colonisatrice. Un roman qui comporte aussi une bonne part de suspens, même s'il commence par la fin".  

Athalie a été enthousiasmée par Faillir être flingué de Céline Minard, chez Payot & Rivages un western pur-jus avec un Zébulon qu'elle a quitté à regret. J'ai davantage entendu parler de ce roman à la radio et dans les Inrock's que sur les blogs, mais je connais au moins deux autres blogueuses qui lui ont rédigé un billet très élogieux et qui ne doivent pas être loin d'Athalie quand elle écrit qu'on "en arriverait à rêver d'une suite". 


LES ROMANS QUI NE PLAISENT PAS A TOUT LE MONDE

 Jérôme s'est complètement emballé pour Monde sans oiseaux de Karin Serres qui divise largement le lectorat sur la Toile, certains l'ont abandonné en cours de route alors que d'autres ne cessent de le recommander. L'histoire semble se dérouler dans un village au bord d'un lac, et c'est sur la fille du pasteur que se concentre la narration (de ce que j'en ai compris). En tous les cas, pour Jérôme, ce livre reste "un premier roman magique. Une bulle hors du temps et des modes. Karine Serres vous prend par la main et vous emmène dans un univers étrange, à la fois improbable et tellement réel. Elle raconte une histoire d'amour et de mort(s), la fin d'un monde".



Pareillement, ma collègue jurée, Fleur, a été enthousiasmée par Une Part de Ciel de Claudie Gallay chez Actes Sud. Nous sommes nombreux à l'avoir lu dans le cadre de l'opération Price Minister. Pour ma part je l'ai aimé sans y voir une pépite, d'autres s'y sont ennuyés, certains l'ont adoré. Il y a ceux qui retrouvent toujours Gallay avec plaisir et ceux qui s'en sont déjà fait leur idée. Mais je rejoins en partie Fleur quand elle écrit que "sa richesse vient de la diversité des thèmes abordés, ou chacun saura se retrouver: les relations entre soeurs, époux, mère-fille. C'est un magnifique roman sur l'espoir, sur la vie". 


LES ROMANS QUI DIVISENT

Je terminerai  ce point de décembre avec une affaire qui divise et qui crée des clans sur la blogo : Lady Hunt d'Hélène Frappat chez Actes Sud contre Esprit d'hiver de Laura Kasischke chez Bourgeois.

Il semblerait qu'il soit impossible d'aimer ou de détester les deux à la fois. 
Pour l'équipe Lady Hunt, c'est Valérie qui ouvre le bal "il y a dans ce roman l'idée forte qu'on appartient à l'un de nos deux parents, mais pas aux deux et ce n'est pas un choix délibéré". 

Pour le clan Esprit d'hiver, c'est Mrs B. qui sera chef de file : "l'auteur a su me tenir en haleine dès la premières pages, et la fin est explosive. Bravo!"


Mon devoir de réserve d'organisatrice de ce non-challenge m'oblige à une certaine neutralité mais ceux qui me connaissent savent de quel côté mon cœur penche. Je resterai impartiale quoiqu'il en soit, tout en me demandant ce qu'en pense Olivier Moss.

Ici s'achève ma récap de décembre; merci à tous, je me réjouis d'avance de la suite des événements, de vos réactions, de vos prochains coups de coeur. On se retrouve en janvier, pour voir si le panorama a évolué.

PS: je remarque - tout à fait  innocemment- qu'hormis le Goncourt des lycéens, nos avis ne rejoignent pas trop ceux des prix....Etonnant non?

C'était Galéa, en direct du non-challenge des pépites (je pense me reconvertir à court-terme dans l'élaboration des bandeaux...).

PS: je pense qu'il me manque des liens, certains ont oublié de venir me les mettre ici, de mon côté je lis la plupart des billets de mon téléphone, je ne peux pas prendre les liens...n'oubliez pas que je suis un boulet sur l'organisation ...de toutes manières nous avons jusqu'à juillet...
.
Lire ne sert à rien mais rend la vie plus belle. 
(C'est ma nouvelle devise que je rôde avant 2014)

60 commentaires:

  1. Ah, " Monde sans oiseaux " est également l'une de mes plus belles lectures de la rentrée. J'attends aussi " Confiteor " et la disponibilité pour m'y plonger. Très sympathique billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très partagée sur "Monde dans oiseaux", j'ai été refroidie par pas mal de billets pour être honnête. Mais il est noté quand même. Merci Marilyne

      Supprimer
  2. Une part de ciel a failli être un coup de coeur! J'ai hâte d'en avoir un d’ailleurs! Bravo pour ce magnifique recap'!Tu es une super non-organisatrice!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, pour la "Part de Ciel" mais le style a vraiment été rédhibitoire pour moi...merci de tes encouragements Enna...

      Supprimer
  3. Cool, j'ai emprunté au hasard "Faillir être flingué" à la biblio, je suis impatiente de m'y plonger!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais guetter son avis avec beaucoup d'attention. A la base, les westerns ne sont pas trop ma tasse de thé, mais je commence à changer d'avis. Bon mercredi Féli

      Supprimer
  4. "Monde sans oiseaux" yes ! yes ! yes ! Et si j'avais participé, je t'aurais collé "il pleuvait des oiseaux" et "les mutilés". Je lorgne aussi sur "confiteor" depuis le billet de Cuné. Pour une mauvaise organisatrice, tu te débrouilles drôlement bien dans la récap. c'est d'une clarté lumineuse .. Je te rejoins sur la discrétion des medias officiels à propos du roman de Valentine Goby. Je le lirai, comme toi, quand je me sentirais en pleine forme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi Aifelle, je savais que ça te ferait plaisir, ton billet était très enthousiaste dans mon souvenir, et je savais qu'il y avait deux livres de cette rentrée qui avaient des oiseaux dans le titre ;-)...POur Confiteor, il commence à faire enfler les envies bloguesques...et ça c'est chouette. POur Goby, je trouve effectivement très surprenant qu'il ne soit pas plus visible...
      Belle journée à toi

      Supprimer
  5. Bonjour Galéa, bravo pour cette synthèse (ce n'était pas une tâche facile). Sinon, Confiteor, Confiteor, Confiteor: à lire et à offrir. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dasola de conforter nos envies ;-) Bonne journée

      Supprimer
  6. Super cette synthèse !!! Bravo pour l'organisation, et dire que ce n'est pas ton point fort !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très honnêtement Malika, j'en ai vraiment bavé...heureusement que ce n'est qu'une fois par mois, ça m'a pris tout mon dimanche. Tu resteras la première blogueuse a avoir référencé confiteor dans ce non challenge...je lui prévois un beau destin de pépites (sans l'avoir lu jusqu'à présent ;-)

      Supprimer
  7. Bonjour Galéa, merci de ce récap très sympa à lire, à l'image des billets que tu publies. J'avoue ne plus trop me souvenir si je t'ai dit que je participais ou non à ton non-challenge. Toujours est-il que je suis assez surprise de ne pas voir un titre qui a pourtant fait beaucoup parler de lui: Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre (prix Goncourt, je le rappelle car je n'en reviens pas d'en avoir aimé un). Pour moi c'est clairement le coup de coeur de cette rentrée littéraire. Lien vers mon billet:
    http://monpetitchapitre.over-blog.com/article-au-revoir-la-haut-pierre-lemaitre-120279893.html

    Pour ce qui est de Kinderzimmer, c'est un très bon livre, avec tous les attributs décrits dans ton billet. Ce n'est pourtant pas un coup de coeur car j'ai eu parfois du mal avec l'écriture. Mais c'était sur le fil.

    A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun besoin de s'inscrire Anne, il suffit juste de déposer ton billet. Je suis contente de Lemaître fasse son entrée ici, j'en ai lu que du bien (à part Sandrine) et pour une fois qu'un Goncourt fait presque l'enthousiasme de la majorité, c'est une très bonne chose...Noté!!
      Merci de ton passage

      Supprimer
  8. Je précise juste la provenance du Lemaitre: le seul achat de cette rentrée littéraire, à la librairie Arthaud de Grenoble. Qui fait partie du groupe Chapitre, placé en liquidation judiciaire. Cette librairie du centre-ville, qui appartient presque au patrimoine de la ville, est menacée de fermeture si un repreneur ne s'est pas manifesté d'ici début janvier.
    Ca me désole rien que d'y penser.
    Pardon Galéa de cet aparté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rêve éveillée de reprendre une librairie. je regarde les annonces toutes les semaines Ca me fait tellement de peine ces fermetures

      Supprimer
    2. Les aparté sur les librairies qui marchent ou qui déclinent seront toujours les bienvenues ici ! Merci Anne et Coralie

      Supprimer
  9. C'est drôle comme tu me fais souvent penser que je suis rabat-joie sur les livres! Alors que j'ai la réputation de m'enthousiasmer comme une folasse sur à peu près tout.
    Merci pour le non-challenge, super idée!! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais que ce n'est pas dépréciatif dans mes doigts d'être considéré comme exigeant sur les livres...;)
      Merci de tes encouragements Coralie

      Supprimer
  10. Bravo pour cette récap' très réussie ! J'avais espéré y voir Pietra Viva (j'aurais pu m'arranger pour qu'il y soit, mais on ne force pas un coup de cœur, et le mien n'y est pas (le froid peut-être)), dont je m'étonne du manque de visibilité dans la presse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis étonnée aussi Mina, j'ai lu des billets vraiment très enthousiastes qui saluent un livre remarquable. Après, ce non-challenge n'est pas forcément représentatif de l'ensemble des blogueurs non plus...mais peut-être va-t-il surgir à un moment ici. Quant à la presse, je suis dans une phase de totale incompréhension...

      Supprimer
  11. Merci pour ce récapitulatif, c'est absolument passionnant !
    Je fais partie de ceux qui n'ont pas apprécié "Un monde sans oiseaux" mais qui ont adoré "Esprit d'hiver". Pour "Kinderzimmer", je suis plus partagée ... Je lorgne vers "Confiteor" mais j'hésite encore à me lancer ...
    J'achève le Goncourt pour lequel je n'ai pas eu le coup de cœur absolu mais que j'ai énormément apprécié et que je recommandais chaudement à tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je te pardonne d'aimer "Esprit d'hiver " car je suis quelqu'un d'ouvert d'esprit...Je crois que nous sommes quelques uns à lorgner Confiteor...merci de ton passage et de tes compliments...

      Supprimer
  12. Il est super ce billet synthèse, quel boulot !
    Et sinon c'est chouette, tu vas lire La lettre à Helga. Je veux pas te mettre la pression mais si t'aime pas je boude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jérôme, du coup je me sens totalement libre de le lire...d'autant que l'amie qui me l'a offert ne l'a pas aimé; donc je sens que je vais devoir choisir un camp!!

      Supprimer
  13. Le challenge Pépites ou... la mort de la PAL étouffée par les nouveautés ;-) Pétard, moi qui ne voulais plus acheter aucun bouquin, je fais comment, maintenant ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai...bon l'un dans l'autre, on a beau faire, on a beau dire, les nouveautés nous titillent quoi qu'il en soit non ?
      Des bises Liliba

      Supprimer
  14. Quel boulot, pour quelqu'un qui ne sais pas organiser, selon ton précédent billet, tu t'y prends fort bien.
    J'ai posté mes pierres à ton édifice et, oui je sais, il y en a beaucoup... mais quand on aime, on ne compte pas... J'en avais d'autres mais j'ai eu peur de paraître goinfre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zazy...tu plaisantes, je ne vais me plaindre que des lecteurs enthousiastes et passionnés nous fassent partager leur coup de coeur quand même...Je file voir tes liens. Merci de ton passage

      Supprimer
  15. De cette liste je n'ai lu que "la lettre à Elga" que j'ai bien aimé. Toujours cet incroyable dilemme entre la ville et la campagne et son écriture directe de "mec" et la poésie de ce bout du monde inconnu...
    Toi tu es toujours autant dévoreuse de livres !!! Bravo !!!
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enitram, je n'en ai lu pratiquement aucun de toute cette liste, je lis comme un escargot en ce moment et je suis un peu submergée par Elle...mais je note et je lis les copains...je note que tu as aimé la lettre à Helga alors ;-)
      Merci de ton passage ENitram

      Supprimer
  16. Je voulais te proposer les Evaporés, mais le temps passant, je ne suis plus sure qu'il soit mon coup de coeur absolu alors je me suis abstenue :)
    Pour autant, cette sélection est très éclectique et donne des idées. Je suis d'accord pour l'opposition Lady Hunt et Esprit d'hiver et je ne sais pas ce que donnera mon billet sur Kinderzimmer, mais c'est effectivement un très bon livre (beau me semble inapproprié ici).
    Je note en tout cas le Kadra qui me tente pas mal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que maintenant que tu le dis Estelle, les Evaporés avait enthousiasmé plus d'un blogueurs à sa sortie, et maintenant, on en entend moins parler. Ce que tu me dis de Kinderzimmer m'effraie un peu quand même...

      Supprimer
  17. Joli billet ( comme d'hab') . J'ai très envie de lire Kinderzimmer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de voir ce que tu en penses Mrs B chef de clan ;-)

      Supprimer
  18. Confiteor me tente terriblement, même s 'il ne me semble pas tellement simple d'accès... Quand à Lady Hunt tu sais ce que j'en ai pensé ;0) Faut juste maintenant trouver le temps d'en parler ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte hâte Lor, et pourtant, j'ai du mal à allumer l'ordi en ce moment, mais je te guette tu sais

      Supprimer
  19. American prophet me tente du coup, je n'avais pas vu le thème.
    C'est vrai, je n'avais pas remarqué qu'on ne pouvait pas aimer Lady Hunt et Esprit d'hiver. Il faut choisir son camp, le nôtre est clair.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument leader!!! (même si j'ai un devoir de réserve), oserai-je dire que je n'avais jamais entendu parler d'American Prophet avant Coralie (shame on me?)

      Supprimer
  20. Quelle belle devise!
    Lady Hunt partage tellement la blogosphère que je l'ai retiré de ma LAL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, remets le vite dans ta LAL pour te faire ton propre avis.

      Supprimer
    2. C'est clair Fleur, il se lit vite et bien, il vaut mieux que tu te fasses ta propre idée!! et personne ne l'influencera, j'y veillerai

      Supprimer
  21. Je ne rebondis que sur une phrase - anecdotique de surcroît -
    "Comment dire...disons que camp de concentration et grossesse traités ensemble, j'ai vaguement la tête qui tourne, les doigts qui me piquent et la crise de spasmo qui rôde"
    Je comprends. Quand je lis "choix de Sophie", c'est carrément la crise d'angoisse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est notre côté boulet je pense. Des bises ma ZAP

      Supprimer
  22. Ben... pas encore de coup de coeur en ce qui me concerne sur les parutions de la rentrée littéraire lues depuis août.... mais une grosse déception, pas la peine de te rappeler laquelle ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est inutile MArgotte effectivement, je suis assez abattue comme ça tu sais ;-)

      Supprimer
  23. Je prévois de lire le premier, quand je serai prête....

    RépondreSupprimer
  24. Super synthèse!! ça fait une belle liste de lecture :-) ce non-challenge est vraiment une excellente idée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma co-jurée...j’intégrerai ton billet de confiteor pour le point de janvier, je l'ai eu trop tard
      Des bises et j'espère que tu as un peu récupéré

      Supprimer
  25. Que du bonheur ton billet ... Je ne regrette pas ma "non-participation", aucune autre pépite en vue pour l'instant mais deux quasiment à suivre, c'était déjà inespéré ... Pas mal de titres que je compte bien lire et qui vont me rendre shyzophrène, pourrais je aimer à la fois "Esprit d'hiver" (j'adore cette auteure dont je sais jamais écrire le nom et là, j'ai la flemme de sortir de mon fauteuil)et "Lady Hunt" ( que j'ai noté chez toi et lu de profondes réserves ailleurs après, m'en fiche, le lirai quand même) ??? Par contre, "Confiteor", jamais enttendu parler, donc, je note en plus des déjà notés. Je le disais, que du bonheur. A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Athalie, il faut dire que tu fais partie de ceux qui ont envoyé du lourd quand même!!!
      Je ne pense pas qu'on puisse aimer K. et LAdy Hunt...mais ce n'est qu'une théorie
      Bises

      Supprimer
  26. Je suis toujours en recherche mais ma foi est puissante!
    Kindzimmer est aussi pour moi trois pas en avant quatre en arrière mais pour un chef d’œuvre on est capable d'aller jusqu'à la torture!

    RépondreSupprimer
  27. Il est vraiment très bien ce billet recap! Je suis contente de t'avoir donné envie de découvrir Sorj Chalandon. Pour ma part je n'avais pas du tout envie de lire le roman de Valentine Goby mais j'ai changé d'avis avec les billets de plusieurs lectrices! Le Yasmina Khadra me fait de l'oeil aussi depuis sa sortie, je l'achèterai peut-être demain pendant mon shopping de Noël (ba oui quoi on peut bien s'offrir un petit cadeau à soi-même non?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais carrément, moi je me suis déjà fait une liste longue comme le bras...et vu qu'on ne me les offrira pas tous, je complèterai moi-même. OUi le Goby me paraît incontournable
      Merci pour SOrj, j'ai super hâte!

      Supprimer
  28. Comme tu le sais déjà, je partage ton avis sur Lady Hunt et suis triste de sa descente aux enfers auprès de certains lecteurs mais bon, il a le mérite de faire parler de lui! Et puis parmi ces lectures qui paraissent très belles, je choisirai d'abord "La lettre à Helga" qui semble faire l'unanimité. Ta synthèse est parfaite, et je découvre encore de nouveaux blogs youh ouh :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable Laeti merci beaucoup. Contente de te compter dans le camp de Val (oui je garde ma neutralité), j'ai la Lettre à Helga et j'ai hâte moi aussi de l'attaquer, mais elle a été apprécié diversement...

      Supprimer
  29. Un coup de coeur qui sort en janvier mais que j'ai lu en VO (avec une couverture bien plus jolie) en juin 2013. En cas de forte chaleur (même le titre me plaît davantage en VO) de magie O'Farrell:
    http://vallit.canalblog.com/archives/2013/06/08/26746677.html#c56228671

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon Val...je ne lis ton comm que maintenant (je suis un peu dépassée...) Noté

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)