samedi 13 juin 2015

Pourquoi la série Dowton Abbey devrait-elle être remboursée par la Sécu.

Comment faire un mois anglais sans parler de Downton Abbey ?

Le château au fond , la famille Crowley à droite, les domestiques à gauche.
C'est tout bonnement impossible, c'est pourquoi aujourd'hui, je dégaine l'article de fond (Bernard de La Villardière n'a qu'à bien se tenir) et je pose LA question qui brûle à Marie-Sol Touraine notre ministre de la santé: Pourquoi la série Downton Abbey n'est-elle pas prise en charge par la Sécurité Sociale?

Car oui Downton Abbey devrait être reconnu d'utilité publique, et en voici les 5 raisons essentielles (en direct de mon canapé devant mon lecteur de DVD, Galéa reporter de l'extrême: pour vous servir)

Raison 1: l'indéniable effet anti-dépresseur

Qu'y a-t-il de plus efficace que Dowton Abbey quand on a eu une semaine pourrie, une déception sentimentale, une dispute sans retour avec une amie chère, quand on a eu la lâcheté de dire oui à la vendeuse de Sephora,  quand on a eu la faiblesse de visionner un reportage de chez M6 sur la drogue, la prostitution et tous ces restaurants qui arnaquent le client?

Je pose la question : qu'y a-t-il de plus efficace qu'un épisode de Dowton Abbey?  Hormis une énorme cuite, 2 Lexomyl ou 400g de chocolats industriels, la réponse est : RIEN.

Les Anglais tapent direct dans le costume, le château, le domaine. Nous, en France, le seul château célèbre qui ait fait l'objet d'un suivi attentif du public c'est celui de Dammarie les Lys pour les Star Ac' (dont le même registre de langue n'est pas exactement le même que celui de Dowton Abbey).

Lady Grantham, Lord Grantham,
Lady Edith, Lady Sybil et Lady Mary
Soyons clairs, dans tous ces cas de figure de perditude, déprime, grosse gaffe, faillite, rupture, Downton Abbey est LA solution. Une étude scientifique sérieuse (réalisée par le CFR l'an dernier) a montré que de se plonger dans l'Angleterre des années 1920 et de suivre la chiquissime famille Crowley, avec à sa tête l'emblématique comte de Grantham entouré de sa mère, sa femme et ses trois filles, diminuait le taux de dépression, permettait de mieux dormir et améliorait la qualité des relations sociales et professionnelles.

Cette même étude atteste que c'est particulièrement efficace le dimanche soir, surtout quand il pleut. On a d'ailleurs remarqué que certaines passages concernant  la vie et les amours des domestiques rendaient le sourire aux plus sombres d'entre nous (le désormais célèbre dialogue entre la gouvernante et le majordome à la fin de la saison 5 a sauvé récemment deux personnes du suicide).

Et surtout qu'y-a-t-il plus rassurant que de constater que dans la vie personne n'est noir ou blanc?

Raison n°2: l'effet d'identification à l'aristocratie (excellent pour soigner les blessures d'égo, selon le Pr. Dranem, ancien interne des hôpitaux de Marseille)

Mrs Patmor
Et pour cela les filles Crowley restent quand même des valeurs sûres. A part Lady Sybil (bouhhhhhhhhh la plus belle, la plus franche, la plus altruiste de toutes.... ), aucun personnage n'a le coeur vraiment pur, et du coup ça laisse à la téléspectatrice un boulevard de possibilités pour savoir à laquelle s'attachera-t-elle.

Mr Carson, Mrs Hugues, Miss O'Brien
 De Lady Mary (vénale mais sensible) à Lady Edith (envieuse mais avant-gardiste) en passant par Cora (l'Américaine devenue comtesse et dont la beauté se fane avec bienveillance), on a un peu toutes les figures possibles et inimaginable sur toutes les classes sociales. Si l'on préfère moins de chichi, de rubans et de protocole, il y a aussi la bouillonnante et généreuse cuisinière Mrs Patmor, ou bien la loyale et rigide gouvernante Mrs Hugues. Et si vraiment on veut de l'amour et du drame, il y aura toujours Anna, une femme de chambre indéfectiblement amoureuse de son valet de mari et intrinsèquement attachée aux ladies de la maison. Mais quand on veut de la nuance de gris, il y aura encore la comploteuse au grand coeur (si si) Miss O'Brien. Et pour celles qui auraient un petit complexe intellectuel (genre celles qui se sont toujours vues comme la nouille de la famille) pas de panique, il y a Daisy, l'aide cuisinière,  qu'on croit un peu simplette alors que non, pas tant que ça (mais il faut attendre la saison 5)...

Evidemment pour n'importe qui d'à peu près mon âge, l'idole entre toutes est  l'incomparable Lady Violet, de très loin la figure la plus moderne, la plus digne, la plus lucide et la plus drôle de la série. 

Matthiew Crowley
Mais dans Dowton, il y a de l'Homme, du vrai. Bien sûr, il y a le comte de Grantham qui nous offrira un personnage paternaliste, bienveillant, réactionnaire mais rassurant, j'ai envie de dire de la valeur sûre dans le style.  Mais bien sûr, il faut un beau gosse, le héros gagné au mérite, j'ai nommé Matthew (qui perso me laisse froide par tant de perfection et à cause d'une couleur de cheveux totalement improbable qui semble être subventionnée par Gifrer).  Mais, il reste le futur lord Grantham (enfin je me comprends parce que bon...paie ta fin de saison 4..oh my god), amoureux de Lady Mary, héros de guerre, qui cumule à peu près toutes les qualités du gendre idéal (donc globalement ce qui me fait fuir).

Mr & Mrs Bates
Avec Mr Bates, la valet de pied sombre mais droit, on aura enfin l'exemple du type estropié, au physique moyennement avenant,  mais qui fait tomber les coeurs (il n'y a que les Anglais qui peuvent se permettre ça quand même, depuis Charles et Diana), et dont on suppose qu'il aurait des ressources moyennement légales, si vraiment on le cherchait trop (mes origines populaires me le font apprécier avec une grande tendresse). Avec le valet Thomas par contre, on découvrira comment quelqu'un qui a souffert plus que de raison peut devenir fondamentalement tordu (et ça nous permettra de se souvenir qu'il y a 100 ans, dans des pays dits civilisés, l'homosexualité était non seulement un crime mais une pathologie qu'il fallait soigner, et peu d'entr'eux sortait indemne  de ce joug social). Avec Mr Carson, nous retrouverons The majordome emblématique , l'âme du château, le gardien de la demeure et du protocole.

Lady Sybil et Tom son mari (quand il était encore mince)
(Tom, si tu reviens j'annule tout
Oh ça va je rigole....)

Je ne peux pas ne pas parler de Tom et ses yeux bleus (avant sa légère prise de poids de la saison 4, marque ultime de son embrigadement dans la classe dominante). Tom, Irlandais, socialiste, chauffeur de la famille Grantham qui épouse Lady Sybil, et qui est le seul vrai personnage qui évolue de manière remarquable sur 5 saisons et qui dit à tous les spectateurs :
"I don't believe in types, I believe in people" 
(je ne vous ferai pas l'offense d'une traduction, à partir du moment où je comprends, je considère que le sens est à la portée de tous).

S'il se surveillait un petit peu plus et perdait cet embonpoint gênant pour une type qui travaille sur la lutte des classes, je dirai qu'il est de loin mon absolu chouchou, le personnage entre deux mondes, entre deux époques, en deux pays, et son comportement est une leçon de loyauté pour nous tous (je suis extrêmement sérieuse).

Raison 3: le souci du détail et le sens de l'auto-dérision (un aspect qui aidera grandement les fouineurs psychorigides et tous ceux qui manquent de recul sur eux-mêmes )

Car dans Downton, tous les personnages, les décors, les répliques sont remarquablement travaillés, les dialogues sont d'une grande intelligence. Rien est laissé au hasard, en série Tv comme en Marine et navigation, les Anglais travaillent tous les paramètres et ne laissent rien au hasard (pas souci de loyauté patriotique, je ne me prononcerai pas sur la comparaison avec nos séries françaises).

Mrs Levinson et Lady Violet
dans l'une de leur nombreuses joutes verbales
Mais surtout, dans Dowton, les Anglais se regardent droit dans les yeux, et se servent d'une certaine Mrs Levinson, américaine et mère de Lady Grantham, pour se moquer d'eux-mêmes. A chaque saison les dialogues entre les deux belle-mères que sont lady Violet et Mrs Levinson sont absolument délicieux, parce qu'ils parlent de la tradition, de la modernité, d'un monde qui change et qui société qui mute....et on sent bien que les Anglais sont critiques sur eux-mêmes (peu de nations peuvent en dire autant). L'auto-dérision étant pour moi la marque ultime du savoir-vivre , je plébiscite totalement les saillies de Mrs Levinson.

Raison 4: le règne de l'élégance (extrêmement important pour ceux qui sature du bling-bling, des motifs léopards, des gens qui parlent fort dans la rue, des sonneries de portable agressives). 

On a trop souvent tendance à l'oublier, l'élégance, ça fait tout passer : la boucherie de la première guerre mondiale, une femme qui meurt en couche, des mois d'emprisonnement, une femme abandonnée au pied de l'hôtel, un viol, un accident de voiture, une fausse couche, une bonne qui fait le trottoir, des russes qui meurent de faim, une société fondamentalement antisémites, un meurtre, une mort inavouable, des traitrises, des problèmes d'argent, des adultères.

L'élégance c'est ce qui maintient le monde supportable quand la situation ne l'est pas. C'est de mon point de vue ce que les britanniques auront toujours comme avantage sur nous. Dans Downton même pour se dire des choses affreuses, les femmes sont corsetés, le cheveux propres et coiffés, et avec un vocabulaire convenable. Et ça , c'est totalement rebelle à l'époque de la téléréalité, des politiciens qui jurent, des personnages publiques qui jouent à qui sera le plus déglingos.

Raison 5: Downton Abbey est moderne. 

Downton Abbey, c'est la série de la modernité (et c'est ça qui est fort quand même pour un film en costume) car c'est l'histoire d'une société qui change parce que le monde change. Dans Downton Abbey on rentre dans la période qui précède la plus grande crise économique du XXè siècle, le crash de 29, cet événement historique et sans précédent qui a secoué toutes la planète, qui a redistribué l'ordre social du monde, qui a donné le pire et le meilleur...Downton, c'est un regard sur un monde qui change fondamentalement, dont chacun essaie de sauver ce qu'il pense être acquis, quand les plus conservateurs comprennent qu'il faut sortir d'un certain entre-soi pour rester dans la course.... 

Il est possible qu'on ait beaucoup à réfléchir là-dessus, car sans doute vivons-nous aussi une période de grande mutation aussi. 

Alors chère Marie-Sol, soyez un ministre responsable, et rendez Downton Abbey accessible à tous.


De mon point de vue, la prescription de base consisterait en cures régulières (de 2 épisodes par soir pendant 15 jours) avec un traitement de fond (le visionnage d'une saison par an plus un suivi sur IG me paraît suffisant).

Luttons contre la dépression, la vulgarité et la sinistrose ambiante.
Militons pour la généralisation de Downton Abbey (au delà de TMC).

C'est ma troisième participation au mois anglais (certes totalement foutraque mais j'ai de bonnes raisons de partir dans tous les sens) et c'est un billet commun avec my dear Tiphanie et Natiora.



80 commentaires:

  1. Galéa, je vais te faire un aveu : je n'ai jamais visionné cette série (m'en vais vérifier si elle est à la médiathèque)
    Autre aveu : j'ai ma came perso, qui elle aussi devrait être remboursée, j'ai nommé les opéras de Rossini et Offenbach (juste là j'écoute à FM ' j'aime les militaires', tu vois le niveau)
    Sur ce Enjoy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends Keisha, c'est chacun son antidote, et je trouve l'opéra classe et chic aussi ;-)
      Des bises la Castafiore

      Supprimer
  2. Quel billet croustillant !
    J'adore.
    Il m'a fait sourire et m'a convaincue.
    Alors, je cours m'acheter toute la série Dowton Abbey, pour demain soir, dimanche, qu'il pleuve ou non !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non? Alors là Yorlane si j'arrive à faire acheter DOwton Abbey, je vais vraiment croire que je suis influente ;-)
      Bienvenue ici en tous les cas et merci de ton commentaire enthousiaste.

      Supprimer
  3. Je suis en weekend avec ma belle-mère hmhm pas le temps ee lire ton billet tout de suite, je me le garde pour dimanche soir, to cbeer me up!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je pense qu'il est dispensable tu sais..d'autant que tu es déjà fan Tiph ;-)

      Supprimer
  4. Merci Galea pour ce beau billet . J'ajouterai que Dowtown sait aussi parfaitement bien decrire les interactions entre "maîtres" et " domestiques", aucune série française n'oserait parler ainsi des droits et devoirs partagés de chacun. Ce que chacun doit a l'autre, les " maîtres" n'étant pas en reste sur le sujet. Bref...un détail peut-être mais qui nous aide a comprendre ce que pouvait être la féodalité chez nous et ses aspects positifs rarement évoqués dans les livres d'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôlement vrai ce que tu dis mine de rien , je ne sais pas si en France on tenterait ce genre de rapports de force sans tomber dans la caricature, tu as raison. Et je partage ton avis, DA montre bien les droits et devoirs de chacun, même s'il reste une classe qui sert et une autre qui se fait servir.
      Merci de ton comm

      Supprimer
  5. J'adooore, même si j'ai arrêté la série en cours de saison 4 et que je ne compte pas la reprendre. Alors, moi je pense que c'est surtout à cause de Lady Violet que cette série devrait être remboursée par la sécu parce qu'elle est drôle et tendre à la fois.
    J'adore quand tu parles de Tom, ça me fait toujours rire (oui, je sais, tu es sérieuse). Moi j'ai beaucoup Matthew, c'est son côté amoureux transi je crois qui me plait.
    Ah bon, tu l'as achetée, la crème Sephora (matin et soir, je te rappelle)?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non finalement j'ai acheté l'Huile Tonique de Clarins, et tu sais pourquoi n'est ce pas?
      J'adore nos discussions de fond sur DA

      Supprimer
  6. Je n'ai pour l'instant regardé que le 1er épisode de la 1e saison et argh, il y a quelques spoilers dans ton billet ! Mais je n'ai pas pu m'empêcher de le lire ! J'attendrai d'en avoir vu une quantité respectable avant de me prononcer sur la remboursabilité de la série. Mais j'ai d'ores et déjà apprécié les décors et la splendide reconstitution d'une maison aristocratique du début du XXe et de ses habitants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant je t'assure, je me suis vraiment maîtrisée pour les spoilers, parce que j'ai évité de parler des choses les plus importantes. J'attends ton verdict Ellettres.

      Supprimer
  7. Que dire de ce traitement de choc sachant qu'il s'arrête à la prochaine saison. Le sevrage va piquer (le problème, c'est toujours les effets secondaires). Pour cela, je suggère de pallier avec l'autre anti-dépresseur british qui déride les frustrations : Doctor Who (je vais peut-être essayer de le caser dans tous les billets celui-là, tiens).
    PS : Bien vu pour l'embonpoint de Tom ! Je ne m'en étais pas aperçue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Doctor Who mais je ne connais pas dis donc...peu de séries me plaisent mais je vais lui laisser une chance puisque tu le présentes comme ça.
      Merci de ton passage Lili ;-)

      Supprimer
  8. Ton résumé très enthousiaste est parfait, je n'aurais pas su faire aussi bien si je m'étais lancée dans l'exercice. Moi aussi, je suis une grande fan et comme toi, je trouve que cette série rassemble tout : des intrigues amoureuses, des personnages exceptionnels et réalistes, un fond social et historique très justes... Merci pour ce très beau billet ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce dès gentil commentaire Fleur ;-)
      Et heureuse que nous partagions toutes les deux cette passion. belle journée.

      Supprimer
  9. Raaaa je suis obligée d'arrêter de lire parce que je me spoile trop :) mais j'approuve totalement ce message, et je m'en vais continuer la saison 2
    Merci pour cette "activité commune" en tout cas, grâce à toi je me suis éclatée (oui, on peut aussi regarder DA quand on n'est pas dépressif ;) ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je ne suis pas du tout dépressive Claire, mais ça aide beaucoup en cas de petite baisse de moral ;-)

      Supprimer
  10. Tu m'as convaincue du bien fondé de ton combat, je vais dès lundi communiquer ton projet à ma ministre Mme Touraine. Bon, il aurait quand même fallu préciser qu'un paquet de mouchoirs était nécessaire à la vision de la série, que l'on pleure de joie (comme à la fin de la saison 5) ou de tristesse pour les différents événements que tu as cités. Heureusement les saillies de Lady Violet seront toujours là pour nous redonner le sourire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout dit Titine, je pense qu'il n'y a rien à rajouter (mais la fin de sa saison 4 OMG)

      Supprimer
  11. Hier soir, drame familial ... J'avais oublié de télécharger en avance la saison deux ... On a frôlé la dépression collective ! Et puis, miracle des clés USB, on a passé un deal avec les voisins complètement addict. Sauvés. On a jusque la saison 5. On respire mieux.

    RépondreSupprimer
  12. Heureusement que je n'ai pas eu le temps de participer, j'aurais eu honte de tout ce que j'aurais pu écrire à côté de cet article formidable! J'adhère à 200% (sauf pour Matthew, moi je craque ;-)), et je ne vois pas comment Marisol pourrrait résister à tes arguments!
    Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marisol est restée sourde à mon appel, elle se concentre sur les paquets neutres de cigarettes.
      Merci ma Féli

      Supprimer
  13. Tu me fais regretter de ne pas avoir de télévision !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux toujours prendre un DVD et le regarder sur l'ordi ;-)

      Supprimer
  14. Je l'ai découverte il y a peu de temps et de suis déjà tellement accro que j'entame déjà la 5ème saison ! J'aime tout : les décors, les dialogues, les costumes, les personnages, les intrigues, l'atmosphère,... tout est excellent !

    RépondreSupprimer
  15. Diantre, très chère, vous allez m'en vouloir, car j'ai un peu arrêté la prescription lors de la saison 1... Non pas que je n'aimais pas, mais j'ai toujours dix casseroles sur le feu et commençant tout, je ne termine que peu de chose. Oui, le fouet, je le mérite et je le veux ! Pour ma punition, je me ferai l'intégrale de Julie Lescaut, de Poubelle la vie et des séries sur AB...

    M'en fiche, j'avais tout téléch... oups, sur le Net directos ! Je savais que ce serait grandiose et vu que les belges peuvent pomper autant qu'ils veulent, je ne me suis pas gênée. Le belge, en plus de frauder sur le Net a le sens de l'autodérision aussi... On est aware ;)

    Merci pour cet article qui m'a fait PDR !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'est ce que c'est que ce comm complètement bizarre...Tu ne serait pas une copine de Titine toi par hasard ?
      Au plaisir de t'accueillir chère Belette (c'est mal de télécharger tu sais ?)

      Supprimer
  16. Malgré certaines saisons décevantes, je ne peux jamais rester de marbre devant les yeux sur-cité de Tom et surtout le panache de Lady Violet ! Et aussi, je voudrais pouvoir porter les mêmes robes que les sœurs Crowley ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça c'est sûr qu'on en est toutes là Mrs Figg...les robes des soeurs Crowley.....

      Supprimer
  17. Est-ce que j'ose avouer que je n'ai jamais regardé ????

    RépondreSupprimer
  18. Ton billet aussi devrait être remboursé par la Sécu ! Hélas j'ai une TNT défaillante et je n'ai vu que les deux premières saisons, ce qui m'a déjà donné un bon aperçu et m'a rendu accro ! Il faut que je me la procure en DVD (on n'a pas fini d'en parler même quand elle sera finie). Il y a du rattrapage dans l'air ! Je suis d'accord : mes deux préférées dans le peu que j'ai vu étaient Lady Violet et Lady Sybil...mais il me manque des épisodes, indéniablement ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est raccord et ça ne m'étonne pas du tout, en plus Aspho, c'est à fond dans notre période dès la saison 3 ....
      Merci pour tes compliments ;-)

      Supprimer
  19. Euh.... c'est sur quelle chaîne ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur TMC mais il est disponible en DVD (si tu avais l'envie de le regarder en VO)

      Supprimer
  20. Je plussoie. L'élégance sauve de tout. C'est pour cela que j'adore les vieux films en noir et blanc car les hommes et les femmes sont tirés à quatre épingles : costumes en toute occasion, manteau chic, belle jupe et belle blouse, chaussures pointues à talon féminines.
    Alors moi j'en suis à la fin de la saison 3 (merci les dvd) et j'ai acheté la saison 4 donc j'ai de quoi tenir..
    Et puis je ne regarde jamais M6 ou 7/7. Je regarde La maison France 5 le mercredi soir et la grande librairie le jeudi soir et là aussi, ça fait du bien. Et puis je suis une fan de la cuisine de Julie ou de cuisine des terroirs sur Arte (et de bien d'autres reportages d'Arte)
    Si en plus Marisol pouvait rembourser les soins chez l'esthéticienne alors là, elle peut se présenter aux futures élections présidentielles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant elle en est au paquet neutre, et visiblement, ça lui prend tout son temps, donc faudrait pas trop en demander. (Merci de ton débrief télévisuel, j'ai à peu près le même).

      Supprimer
  21. Jamais vu pourtant j'en ai collectionné, des photos de tenues issues de cette série !... Je suis impardonnable ! Par contre, je connais la parodie (assez sympa) avec George Clooney et Joanna Lumley (facile à trouver sur youtube) : :-). Dernière chose : ton billet est extra, c'est une vitamine à lui tout seul !!! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es trop gentille avec moi FondantOchocolat...je vais chercher la parodie, ce doit être assez délicieux.

      Supprimer
  22. Je partage l'avis d'Asphodele! Ton billet devrait être remboursé par la sécu !

    RépondreSupprimer
  23. La "folie" Downton Abbey a sévi chez moi aussi : épisodes regardés par la famille au grand complet (même les Zados) dans un silence religieux, achat des produits dérivés chez M&S (repérés par Grande Zado ) , discussions acharnées pour élaborer le Top Chouchou (le mâle a participé, une première, il voue un culte à Maggie Smith !). Je suis le mouvement initié par Asphodèle, il faut parler de tes billets à Marisol Touraine ;-) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho ALbertine, j'adorerais regarder ça avec les enfants et qu'on commente tous ensemble derrière, elles sont encore trop petites mais je n'ai pas dit mon dernier mot ;-)`
      Merci beaucoup vraiment.

      Supprimer
  24. héhé voilà le billet que j'aurais voulu écrire!! je suis bien d'accord avec tous les points abordés bien sûr, je n'ai pas parlé de Mrs Levinson, mais c'est vrai que les dialogues qui l'oppose à Lady Violet, ou même son regard sur elle-même son tout à fait savoureux! Je n'avais même pas remarqué que Tom avait pris de l'embonpoint , et si tu veux savoir si j'suis dans la team Matthew ou dans la Team Tom, va falloir venir sur mon blog, niark niark! C'est bien en effet d'avoir souligné l'élégance parce que c'est un des points essentiels de la série, des dialogues, des vêtements, de tout quoi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais évidemment lu ton billet Tiph, on est bien peu à être dans team Tom, mais c'est pas grave ;-)
      Merci de m'avoir accompagnée dans cet hommage ;-)

      Supprimer
  25. Bon...je ne connais pas cette série, ni aucune autre d'ailleurs, enfin seulement les noms.
    Ton article est vraiment bien, mieux que beaucoup d'articles qu'on peut lire dans les magazines ou certains sites plus ou moins culturels, tu es douée pour écrire tes chroniques.
    J'adore les anglais, enfin le peu que je connaisse d'eux, justement pour l'élégance, l'auto-dérision mais aussi pour le coté ultra traditionnel et ultra moderne, ce qui donne au final parfois un joyeux mélange bordélique.
    Les motifs léopard sont à la mode ?? T'es sure...j'ai pas l'impression d'en voir tant que ça...
    J'aime beaucoup les psychorigides qui manquent de recul sur eux-mêmes...tiens d'ailleurs ça me rappelle quelqu'un qui commente ici souvent...oui je sais c'est moche mais avec des commentaires classes... ( élégance...ça me perdra).
    Merci pour cette épopée de grand reporter télévisuel.
    Plein de bisous à toi... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rho alors toi vraiment!!!
      Je te suis à fond les ballons pour les Anglais, je pense tout comme toi.
      Sinon je peux te dire que par chez moi, le léopard se fait encore beaucoup, et c'est arche déprimant en plus d'être vulgaire.
      Merci pour ta gentillesse l'ami

      Supprimer
  26. allez je me fais un petit plaisir , je relis ton billet découvert une première fois ce midi . Oui ce dialogue entre M.Carson et Mrs Hughes est quelque chose que j'appelais ardemment de mes voeux depuis le début !! Rajoute moi dans la liste des gens qui , voyant cela , se sont dit que peut-être, oui, on peut parfois obtenir ce qu'on mérite, et que l'amour reste une splendide possibilité , ever and ever...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cela...ça a commencé avec le faux cancer de Mrs Hugues et ça se termine par la scène du cottage, j'en garde vraiment un souvenir ému, et oui, c'est aussi croire que parfois on a ce qu'on mérite ;-) Hein, ça ferait presque bizarre les choses qui finissent bien.

      Supprimer
  27. Ca sent la préparation de thèse, tout ça.....

    RépondreSupprimer
  28. Il n'est pas du tout foutraque, ce billet, en fait. Il est drôlement bien et me donne envie de tout revoir depuis le début. Tu as vraiment tout saisi de ce que j'aime chez les anglais. Et comme toi mon préféré, c'est Tom.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Papillon, je n'en doutais pas du tout pour Tom, nous avons tellement de goûts en commun pour les hommes (hi hi hi)

      Supprimer
  29. Hihi je n'en suis qu'à la saison 3 mais j'ai hâte de découvrir la suite ! Personnellement aucun homme ne me fait de l'effet, ils sont tous trop british, mais cette série est magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien que j'aie du mal à comprendre comment Tom peut-il te laisser insensible, je te rejoins totalement sur cette série. Merci chère Céline.

      Supprimer
  30. Je n'ai jamais regardé un épisode mais l'envie vient de plus en plus. Reste à me la procurer...

    RépondreSupprimer
  31. Ah là là ! Downton ! Même mon homme ne supporte pas de rater un épisode !
    Moi j'adore les costumes. Chaque saison, j'aime découvrir toutes les nouvelles robes de filles de la maison (ma maman est couturière, ce doit être pour ça :D ). Et mon personnage préféré, c'est Lady Violet. Les hommes ne me font ni chaud ni froid, ils sont trop passifs, ou trop agressifs pour moi. Je préfère ces femmes qui essaient de se faire une place dans un monde où le ciel s'éclaircit tout en ne leur permettant pas toujours d'en profiter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah moi j'adore les hommes: Matthiew le bien propre sur lui, Tom le révolutionnaire au grand coeur, Carson le majordome intransigeant, Thomas le valet de pied trouble, Lord Grantham , le Dr Clarkson...je les trouve tous parfaits de chez parfait

      Supprimer
  32. Ce billet est un baume pour l'âme. Je ne regrette pas de m'être un peu dispersée. Merci.

    RépondreSupprimer
  33. Et moi je dis qu'il faudrait en plus pouvoir se faire prescrire des séances de Violet Attitude...
    J'adhère complètement à ton point de vue sur l'élégance, et déplore que le trivial soit devenu aussi tendance.
    Sinon, je n'avais jamais compris pourquoi Matthew m'exaspérait autant, mais j'ai maintenant un élément de réponse : sa coiffure/couleur de cheveux, sans doute, pour une part ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a quelque chose de bizarre avec sa coiffure (genre eau oxygénée de notre jeunesse)....je pense que c'est un début d'explication ;-)

      Supprimer
  34. Bonjour Galéa, désolé mais je fais partie des très rares personnes sur cette terre à n'avoir jamais vu Downtown Abbey et je m'en excuse. J'attends que la série se termine et je me mettrai à voir tous les épisodes (43 à ce jour). Une saison 6 va être diffusée et puis il y aura aussi peut-être une 7ème saison. C'est sans fin et cela qui est frustrant. Donc j'attends. Mais je suis d'accord pour dire que certaines séries devraient être remboursées par la sécu. Bonne fin d'après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement DAsola, la saison 6 sera sans doute la dernière , je le vis d'ailleurs assez mal. Je t'envie d'avoir encore l'occasion de découvrir DA ;-) Merci de ton comm

      Supprimer
  35. Comme Dasola, j'avoue humblement : jamais vu !! mais ton billet est archi convaincant ! Mon problème est : QUAND trouver le temps pour regarder des séries quand on bosse, on lit, on blogue, on s'occupe du gamin, de la cuisine, du linge, etc. etc. La télé est toujours le maillon faible chez moi qui a tendance à passer à la trappe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te comprendre, et c'est vrai que ce n'est pas une priorité. Pour être honnête, c'est par phases (genre les changements de saison) où je regarde un épisode par soir avec un plateau-repas fait par l'Homme. Ca me fait un bien fou je dois dire ;-)
      Mais oui, on a peu de temps, et la tv n'est pas une priorité.

      Supprimer
  36. excellent billet! j'adore cette série, même si j'ai décroché : je devais regarder le Xmas special puis j'ai oublié, et depuis, crois-le ou pas, pas eu le temps: j'ai visionné d'autres séries tout aussi addictives (genre Ripper street avec le beau mattheeeeeeew). Mais je ne désespère pas de me faire offrir l'intégrale de DA, histoire de 1. me rattraper, 2. de me faire régulièrement des petites cures!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement ça Choup...se faire régulièrement des petites cures histoire de se requinquer quoi ;-)
      Je te crois pour les autres séries addictives ;-)

      Supprimer
  37. Tout à fait d'accord avec toi ! Et mention spéciale à Lady Violet que j'adore :-)
    Signé Margotte qui ne peut plus publier de commentaire sur les blogs "G...gle" et ne sait plus comment faire :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est bonne celle-là quand même Margotte, en étant chez Blogger, c'est carrément punk de ne plus pouvoir commenter (heureusement que je connais par coeur l'adresse de ton blog)

      Supprimer
  38. Bonjour Galéa,
    Je suis tombée par hasard sur ton blog, en faisant des recherches sur la grande course de Flanagan que je venais de terminer. En lisant ton "billet", j'ai eu envie aussitôt ... de le relire. Et puis, là, je lis ton commentaire sur Downton Abbey et je me dis : "cette fille là, je ne la connais pas, mais c'est mon amie" !
    Merci pour ton énergie, ta passion, tes commentaires acérés et ton humour.
    J'ai passé, encore, un bon moment à te lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho la la LeelooGé, ne me flattes pas comme ça, j'ai déjà une sérieuse tendance à me la raconter...je file de ce pas sur ton blog ;-)
      Merci beaucoup

      Supprimer
    2. ah mais tu n'as pas de blog en fait ou il n'est pas accessible ?

      Supprimer
  39. Excellent billet Galéa, très complet ! J'aime particulièrement la partie sur l'élégance, tu as tout à fait raison ! Tu parles d'un billet foutraque mais je le trouve très bien structuré, et surtout, tu me donnes diablement envie de me relancer dans la série entière. C'est vrai qu'elle a un effet anti-dépresseur, quand je le regarde j'oublie tout ce qui m'entoure (comme avec un bon roman) et je me laisse glisser dans l'ambiance et la vie des personnages. Je pense que dès aujourd'hui je vais regarder le premier épisode, tiens ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho Natiora, mais quelle excellente idée !!!! mais bien sur tu veux dire "REVOIR" le premier épisode.
      Merci de m'avoir accompagnée dans ce billet commun.

      Supprimer
  40. Salut Galea, Je suis la série et je me suis régalé à la lecture de ton article. Merci :)
    Par contre, à la vue des jeunes anglaises mal fagotées et saoules que l'on croise à Londres et ailleurs, je ne dirais plus que les anglais sont toujours le comble de l'élégance ;-) Sinon, tout à fait d'accord. Vive cette série de qualité :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)