mardi 7 avril 2015

Very inspiring blog award

Quand Val parle littérature, elle se rend chez des blogueurs littéraires (normal quoi), mais quand Val parle d'autres choses, c'est-à-dire d'elle ou des gens qu'elle aime bien, c'est chez moi qu'elle s'installe,  un peu comme les stars le faisaient chez Mireille Dumas du temps de Bas les Masques (j'envisage sérieusement une bonne permanente pour être crédible). Il fallait un certain courage, alors qu'elle n'a plus de blog (personnel j'entends), pour en citer 10 qui comptent un peu plus que les autres. Je tiens à préciser que je n'ai influencé aucun de ses choix  (sauf bien sûr que j'ai exigé de m'y trouver, vous pensez bien) et je me suis retenue de tout commentaire ou remarque, parce que quand je prête ma machine à café, je laisse libre de prendre n'importe quelle capsule.

Je vous laisse donc avec Val et ses chouchous (Kathel, ne t'inquiète pas je reviens parler de livres tout bientôt avec L'Exception).

Very inspiring blog award

C’est Jérôme qui le premier, m’a décerné cette récompense et ce n’est vraiment pas de la fausse modestie de dire que ça m’a à la fois touchée et surprise. Merci à toi, Jérôme et à Mo’ qui m’a aussi nominée. Comme il me décrit comme cash et directe (et j’ai l’impression que je dois le prendre comme un compliment, ce qui le différencie de ma mère qui pense qu’il faut avant tout sauver les apparences), il me faut être fidèle à ma réputation et comme je trouve courageux de la part de Jérôme d’avoir publiquement fait des choix, je vais faire de même et je vais même le faire avec un grand plaisir. Et puis en lisant les billets de Jérôme et de Mo’, je les ai trouvés beaux et pudiques et je me suis demandée si les blogueuses/ blogueurs qui comptaient un peu plus pour moi que les autres le savaient. Mes 10 blogs incontournables, ceux dont je rentre l’adresse de façon quasiment automatique et sans réfléchir chaque jour ou presque sont indéniablement (dans l’ordre alphabétique) :

Mo’, c’est ma comparse du loto BD mais c’est bien plus que ça. C’est quand quelqu’un n’est pas là que vous vous rendez compte à quel point il compte pour vous. Quand Mo’ a fait une petite pause, elle m’a manqué et j’ai attendu son retour avec impatience. La dernière session du loto BD nous a prouvé qu’à l’écrit, nous étions toutes deux des bavardes impénitentes. Je crois que pour elle, je serai capable de chanter du Nougaro (sans l’accent) et peut-être d’aimer Toulouse, même si elle se moque de mon temps normand. Je te précise Mo’, mais tu le sais, que j’ai écrit ce texte avant de lire le tien.

Canel fut ma première copine de blog, la première blogueuse qui m’a donné envie de franchir le pas de la rencontre IRL, celle à qui j’’ai envoyé des mails pendant des mois avant de la rencontrer, une fois à Paris et une fois à Nantes devant une crêpe. Mon premier souvenir d’elle tourne autour d’un désaccord amical concernant Max et les Maximonstres (le film) que j’avais adoré. Elle est drôle, un peu coquine et très taquine (et elle n’aime pas les photos). Nos filles ont partagé un swap et ce fut un très beau moment. Et nous nous sommes souvent envoyé des petits cadeaux.

Jérôme n’est pas dans cette liste parce qu’il m’a nominée. Il n’est pas non plus ici parce que nous sommes allés dans le même lycée, moi avant lui, ou qu’il vit dans une ville qui fait partie de mes racines et à laquelle je suis attachée. Il n’est pas là parce qu’il fallait bien un homme dans ce top, ni parce qu’on s’est souvent envoyé des paquets dans le cadre du loto BD (ou pas). J’ai presque envie de dire que pour moi, Jérôme est une blogueuse comme les neuf autres nominées, et je ne pense pas que ça le vexerait. Jérôme est là parce qu’il m’a fait connaître Ernest J.Gaines, parce que sa passion pour une certaine littérature américaine, assez virile ma foi, me plait beaucoup, parce qu’échanger avec lui est toujours intéressant, qu’il me parle de livres, de Charlotte, du métier de sa femme ou de l’évolution du sien ou qu’il me dise tout le bien qu’il pense de Moka et fasse l’entremetteur en vue d’une rencontre (en fait, je crois que Jérôme parle très bien des femmes de sa vie). Parce qu’il est simple et ne se pavane pas comme un coq dans son poulailler. D’ailleurs Jérôme n’est pas un coq mais un vrai papa poule et c’est aussi pour ça qu’il nous touche.


Philisine, c’est un cœur gros comme ça et on le sent très vite. Ca se sent sur son blog et ça se sent dans ses messages. Mais Philisine, c’est aussi une tête bien faite. Je suis ravie d’avoir pu faire sa connaissance (un peu trop brièvement) au salon du livre.


Marjorie et moi nous sommes rencontrées lors du Prix Elle. Notre vraie rencontre eut lieu au salon du livre lors de la rencontre du jury et des auteurs et le courant est tout de suite très bien passé. Nous n’avons cessé de nous revoir dès que l’occasion s’est présentée et elle a même répondu présent au dernier moment parfois. Nous ne boudons pas notre plaisir devant les auteurs charismatiques (Christophe Ono-dit-Biot ou Philipp Meyer) mais surtout, je crois qu’on pourrait papoter des heures. Marjorie, c’est une fleur sauvage qui s’ouvre en tête à tête et c’est un vrai coup de foudre amical pour moi. C’est elle qui m’a prouvé que la différence d’âge n’entrave en rien l’amitié.


Laure, c’est aussi une copine du Prix Elle. Il faut croire que ce jury 2014 était un excellent cru. C’est une première rencontre au salon du livre, une seconde à Vincennes, une troisième… et nul doute qu’il y en aura d’autres. Laure est une femme pétillante et passionnée, c’est toujours un plaisir de la revoir.


J’ai rencontré Tiphanie lors du swap anniversaire de Herisson. Et nous n’avons cessé de fêter nos anniversaires depuis (avec quelques péripéties dues à mon étourderie). J’aime sa douceur et sa modestie. Nous partageons le même métier mais quelques années nous séparent. Nous ne nous sommes jamais rencontrées et je pense que son départ en Alsace va me priver de cette rencontre. Je le regrette profondément.

Je pense qu’on a tous une blogueuse ou un blogueur de cœur, notre sœur de blog pourrait-on dire. C’est le prix Elle qui nous a liées, notre affection pour Adèle et moi,  Lady Hunt et Gilles Kepel, notre agacement devant la K. nous ont rapprochées, nous défendons nos chouchous avec la même ardeur et descendons en flèche ceux qui nous agacent avec la même mauvaise foi. Des liens se créent qui dépassent la littérature, elle fut mon oreille et mon épaule dans la pire période de ma vie et ça, je ne pourrai jamais l’oublier. Nous partageons des discussions futiles mais aussi des questions existentielles. Il ne nous reste qu’une étape à franchir et je l’attends avec impatience.
Ce ‘n’est bien sûr pas un hasard si ce billet si personnel est publié sur ce blog.

Impossible de faire ce top sans y mettre une bretonne quand-même ! Ma bretonne à moi, c’est Sylire avec qui j’échange régulièrement sur les lectures que nous partageons. Nous nous sommes rencontrées à l’occasion du Prix Audiolib. C’est bien sûr l’une des organisatrices du Blogoclub.

Pour moi, Malika sera toujours associée à Lisbonne puisque c’est là que je l’ai rencontrée et que nous avons mangé de la morue ensemble. C’est aussi son mari, le mien, ses enfants et ma fille. Une bien belle rencontre et une bien belle soirée. Une femme qui ressemble à son blog, souriante et ouverte. Et c’est un blog entre parenthèses que je ne veux pas voir disparaître parce que j’aime ses avis tranchés, dans lesquels je me suis souvent retrouvée.

Je vais faire comme Jérôme en trichant un peu parce que si j’avais pu, j’aurais choisi douze blogs. Difficile pour moi ne pas mentionner ma Rouennaise préférée, que j’ai rencontrée deux fois autour d’un thé pour elle et d’un jus d’orange pour moi, je parle bien sûr d’Aifelle. Et je reste fidèle à Kathel dont j’ai toujours apprécié les avis tranchés.

Bien sûr, il y a de nombreux autres blogs que je lis, des blogueuses dont les mails m’ont touchée. Mais ce billet est surtout pour moi une déclaration un peu plus appuyée à celles (et celui) chez qui je commence toujours mon tour des blogs. J’en profite pour rappeler que notre attachement aux blogueurs/ blogueuses qui nous entourent nous fait connaître parfois l’inquiétude face au silence soudain de l’une d’entre nous. C’est mon état d’esprit du moment. Je croise les doigts pour que l avenir proche m’apporte de bonnes nouvelles.

PS: je ne suis pas bien sûre que les liens sur les images fonctionnent, mais je remercie Miss Léo, Maxi Vav et Mina Merteuil pour leurs conseils. 
PS2: l'avantage avec Val c'est qu'elle répond aux commentaires dans les temps, j'espère que mon blog va s'en remettre.

38 commentaires:

  1. Han, rouge écarlate je suis !!! Je pense qu'on est quitte du coup :P
    Merci Val pour tout ce que je t'ai déjà dit. Pas facile d'écrire sous le coup de l'émotion car tes propos me touchent beaucoup (beaucoup beaucoup). Et puis ressentir ton émotion aussi pour chacun d'entre nous, c'est un moment précieux. Je nous vois tous écarlates derrière nous écrans, même Jérôme la blogueuse :D
    En revanche, je te retrouve bien là tête en l'air. Tu as une curieuse conception du rangement par "ordre alphabétique" :P
    Ta réponse à ce tag ne pouvait pas trouver meilleur accueil que chez Galéa (avec qui je partage la même conception de l'utilisation des capsules de café :D)
    Merci les filles ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que l'écarlate te va à ravir (contrairement à moi).
      Alors, mon ordre alphabétique n'est peut-être pas le même que le tien, c'est tout, ou c'est différent entre le sud et le nord-ouest. Je précise que je suis très tête en l'air en ce moment mais que je n'atteins pas ce niveau tout le temps quand-même.
      Et je révise mon Nougarou. Toi, tu apporteras les cannelés (et je sais qui gagne au change).

      Supprimer
  2. Heu, c'est une grande surprise, Val, que tu me fais là. Quand je pense à nos derniers mots échangés à propos d'une publication prochaine chez moi, en me signalant que lundi ou mardi, ce n'était pas possible, tu as tu la raison. Petite coquine et grand cœur, va ! ) ou plutot Val ! :-) Je te retourne le compliment, je le partage volontiers avec toi parce que j'aimerais avoir ta force de caractère, ton dynamisme, tes idées bloguesques. Tu es une personne foncièrement sincère et sensible qui a lâché un magnifique univers par blessure (et même si je ne connais pas le nom de la personne, je lui en veux encore). Je suis très touchée par cette désignation. Tu as de la chance d'avoir rencontré Malika, à Lisbonne en plus (une ville que j'aimerais revoir, re-sentir). Lors de la pause de Mo, elle t'a manquée alors tu sais ce qu'on ressent te concernant, hein ? ( mais non, je ne suis pas tenace et entièrement têtue). Ce que tu dis de Jérôme est 100% juste. Je t'embrasse fort et merci de maintenir le lien (et gros bisous à Galinette chérie aussi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais moi, je suis toujours là ! Je suis une vraie sangsue tu sais.
      Ah je ne pouvais pas tout te dire, Phili. Il falait bien garder une part de surprise. ;)
      Moi aussi je t'embrasse. Et à bientôt chez toi.

      Supprimer
  3. Merci pour les avis tranchés, Val, et de m'avoir cité dans les dix ou douze, je n'ai pas compté ! J'en suis touchée, et si je faisais une telle liste, tu en ferais partie, pour la même raison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil Kathel. Nous sommes souvent au diapason dans nos avis, c'est un signe.

      Supprimer
  4. Et, ayant mieux chaussé mes lunettes, je vois la petite phrase de Galéa sur le retour des billets de lecture et je dis : chouette ! surtout s'agissant de L'exception !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle exagère Galéa parce qu'elle est bel et bien une blogueuse littéraire, et qu'en plus, c'est elle qui a tenu à faire Mireille Dumas.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Merci à celles qui ont aidé Galéa, j'ai suivi ses péripéties.

      Supprimer
  6. Val j'admire votre courage (à toi, Jérôme, etc) pour ne citer que dix ou douze blogs mais je pense que si je devais le faire, je citerais aussi les gens qui me touchent autant que le blog lui-même ! Avec Galinette vous faites une sacrée paire, c'est bon de voir que les blogs mènent à cela et j'espère de tout coeur que tu en rouvriras un un jour ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que j'ai fait, Aspho, j'ai cité des gens qui me touchent.
      Je trouve que Jérôme est courageux parce que lui, il fait forcément de nombreuses déçues, il est extrêmement populaire. Moi, je pense que c'est un peu différent.
      Et surtout, je pense que c'est l'occasion (et elles ne sont pas si nombreuses) de faire plaisir à ceux qui comptent un peu plus. Je me souviens de mon immense plaisir quand j'ai découvert mon nom et j'aimerais que ceux que je cite ici ressentent ce même plaisir.

      Supprimer
  7. Rhooo, j’aime bien quand tu joues les bisounours. Tu fais de bien jolies déclarations et personnellement je suis très touché par ce que tu écris à propos de moi. Et ça ne me vexe pas que tu me vois en « blogueuse comme les autres », au contraire. Je préfère de très loin cette image que celle du coq dans le poulailler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je t'ai rencontré, j'ai trouvé que tu étais si éloigné de cette description que je pouvais lire parfois de toi- image qui provient d'ailleurs de personnes qui ne t'ont peut-être jamais rencontré (même si bien sûr, il y a beaucoup d'humour dans les remarques des autres) mais si proche de ce que j'imaginais que tu étais que j'avais envie de le dire.
      Je n'aime pas qu'on te réduise au fait que tu es le seul homme de la blogo (pas tout à fait le seul c'est vrai, mais dans mon cercle, si). Tu es plus que ça et puis soyons honnête, si je lisais ça d'une femme, ça me ferait bondir. C'est ta personnalité qui fait que tu es populaire, pas ton statut d'homme.

      Supprimer
  8. Ohlala, comment il me touche ce billet ! Tu sais que je t'adore et que j'aime quand tu viens faire des virées surprise à Paris :D C'est vrai que je suis quelqu'un de discret et je me dévoile plus facilement en tête à tête ;) Je t'embrasse très fort, toi et ton hôtesse bloguesque (qu'est ce que je suis contente d'avoir été prise au Prix ELLE en même temps que vous, si vous saviez !!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais très bien que la prochaine virée, c'est toi qui la fais. File d'abord dans le sud et on voit ça ensuite ensemble.
      Et moi, ça me va très bien, j'aime les têtes à têtes.

      Supprimer
  9. Voui, de bonnes nouvelles, et encore merci!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de t'en envoyer, des nouvelles. ;)

      Supprimer
  10. Super émouvant ce billet ! C'est beau tous ces liens qui se tissent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup lire ces billets moi aussi, même quand ils concernent des cercles de blogueurs dont je suis moins proche.

      Supprimer
  11. Oh on a des points communs : j'aime beaucoup Gilles Kepel, Christophe Ono-dit-Biot.
    Mise à part cela, je constate que le grand prix de Elle est finalement un sacré site de rencontres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais dis, oui, ce sont des points communs importants (parce que quand même Gilles Kepel peut être perçu comme hermétique).
      Eh oui, c'est vrai, on ne le voit pas assez comme ça.

      Supprimer
  12. ça me touche ... Je n'ai pas eu besoin de temps pour que la disparition de ton blog me peine, je commençais TOUJOURS mon tour d'horizon des blogs par le tien... alors oui ça me manque, et je n'ai pas honte de le dire TU me manques! Oui on parle sur Facebook parfois, oui tu continues à publier chez certaines parfois, mais ce n'est pas pareil, Galéa justement faisait une belle métaphore la semaine dernière et pour la poursuivre je dirais que c'est comme si mon salon de thé préféré avait fermé ses portes. Non, je ne dis pas ça pour que tu ouvres à nouveau un blog, il faut faire en fonction de ses envies, et si l'envie n'est plus il ne faut surtout pas se forcer, je reste contente de toujours pouvoir échanger avec toi, et contrairement à toi, je ne crois pas que ma mutation tire un trait sur une éventuelle rencontre, l'Alsace est une très belle région, en hiver comme en été, et puis la région parisienne m'appellera quand même quelque fois, ou qui sait, la Normandie? Quoiqu'il en soit, j'ai déjà ma nouvelle adresse au cas où :p :p... Merci encore :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va faire ça, je vais bientôt de prendre ta nouvelle adresse et bien rayer la précédente.
      Merci Tiphanie pour tout, et pour ces années où j'ai toujours su que ton chemin n'était pas très éloigné du mien. Et à bientôt alors.
      Je te souhaite tout plein de bonheur dans ta future nouvelle vie.

      Supprimer
  13. Merci pour ce clin d'oeil Valérie ! Je suis touchée.
    Ton blog comptait beaucoup pour moi aussi et j'ai eu un gros coup de mou quand il a disparu. Heureusement que nos échanges continuent car ce serait un gros vide pour moi. Bises.

    RépondreSupprimer
  14. Alors en fait vous devriez envisager une rencontre internationale des bloggeurs en plein centre de la France pour que vous puissiez tous vous rencontrer en vrai et vous dire des mots doux et des mots durs il y aurait un portique à l'entree et chacun devrait deposer ses couteaux, dagues, bazoukha, kalacnikov, fioles à poison ....... ce serait une superbe catharsis .....;-) :-) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible pour moi, les mots doux, je sais les écrire mais je ne sais pas les dire.

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Ravie d'avoir de tes nouvelles par ici Valérie et je suis bien sûr, que dès que tu sentiras d'attaque tu ouvriras un nouveau blog ;0) Je te souhaite plein de bonnes choses Valérie et t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je passe souvent te lire L'or. Pas de réouverture prévue mais je suis contente d'avoir de tes nouvelles.

      Supprimer
    2. Mon blog t'es ouvert si tu as envie de publier un billet lecture (mais attend juste la fin de ma pause ;0) Cela fait plaisir de continuer de te lire au fil des blogs amis. Gros bisous

      Supprimer
  17. Alors le concept du blog d'accueil, pour le coup, je trouve ça original.
    Et puis ça m'a permis d'aller découvrir des blogs que je ne connaissais pas (et de noter quelques idées de lecture, au passage)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ce concept Alienor, et je file sur le tien. ;)

      Supprimer
  18. J'admire celles et ceux qui se plient à l'exercice, j'avoue que pour moi c'est impossible de trier entre les blogs que je suis. Je connais une grosse majorité des blogs que tu évoques, mais j'en découvre encore quelques uns ! merci pour la rouennaise :-))

    RépondreSupprimer
  19. Je ne pouvais pas ne pas nommer ma rouennaise ;) !
    C'est ce qui est bien dans cette blogo, on n'en a jamais fait le tour.

    RépondreSupprimer
  20. Comme c'est gentil Valérie ! Je suis toute "chamboulonnée" de lire que je suis dans cette liste de 10, ça me touche et me fait très plaisir en même temps. Un grand merci à toi pour cette fidélité, et à bientôt pour de nouvelles rencontres livresques :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bientôt Laure, pour des rencontres livresques mais pas seulement, j'espère.

      Supprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)