mardi 6 janvier 2015

Non-challenge des pépites : le point de l'An

Après avoir fait semblant de bien s'entendre avec sa famille pour Noël, après avoir crû qu'on aimait se coucher tard (et qu'on tenait l'alcool) pour la Saint-Sylvestre, il est temps, chers amis lecteurs, de refaire ensemble le point sur les pépites des blogueurs (enfin de certains blogueurs) qui m'ont fait le plaisir de venir déposer ici leurs livres préférés.

Alors, avant que la rentrée d'hiver nous emporte vers de nouveaux horizons, qu'est ce qu'on garde de celle de septembre ?

D'abord c'est l'arrivée tonitruante d'une jolie pépite de chez Monsieur Toussaint Louverture, Price de Steve Tesich, totalement plébiscité par Maxi Vav' et Papillon qui ne cachent rien de leur enthousiasme. Ce roman initiatique américain nous parle donc d'un jeune homme, Price, qui a déjà la notion de la "perditude" car comme le dit superbement Papillon: "L'auteur y décrit la difficulté d'être jeune dans un monde où les jeunes n'ont aucun espoir en l'avenir, rien que la promesse d'une vie banale et médiocre. Ils ont tous l'impression qu'avec la fin de leurs études, le meilleur de leur vie est passé. Les adultes, dans cette histoire, sont tous des vaincus". Maxi Vav' en retient "La vie de Daniel Price, ses sentiments, ses interactions, ses espoirs ruinés et sa façon d'échapper à son quotidien malheureux par l'imaginaire et l'écriture". Je vous laisse aller lire ces très beaux billets dans leur intégralité sur les blogs.

C'est ensuite la remontée d'Autour du monde dans le classement, grâce encore à Papillon qui se joint  cette fois à la Comète pour dire tout le bien qu'elle pense du dernier opus de Mauvigner aux Editions de Minuit. On reste dans le registre joyeux et léger avec le tsunami de mars 2011 au Japon vu de différents points du monde. Et Papillon après avoir ressenti "la solitude existentielle de l'Homme" revendique "un roman ébouriffant, un concentré d'émotions qui m'a laissée bouche bée d'admiration". Déjà que la Comète en "avait eu le souffle coupé tellement c'est intense", j'ai envie de dire, qu'attendons-nous ?


La Peau de l'Ours de Joy Sorman chez Gallimard n'a pas eu de nouvelles voix depuis Maxi Vav' et Margotte, mais ce sont bien ces trois titres-là qui tiennent le haut du pavé, ce qui est totalement étrange, car ce ne sont pas ceux qui ont été les plus médiatisés cet automne, ni qu'on n'a le plus vu sur les blogs. Alors entre un livre sorti depuis 20 ans aux Etats-Unis, un conte vraiment surprenant avec personnage mi-homme mi-ours, et un roman qui ressemble une succession de situations, j'ai envie de dire que la blogo brille par son côté décalé ...et ça ça me plait beaucoup. #blogorebelle


Pour les nouveaux entrants, nous trouvons le Meursault, Contre-enquête de Kamel Daoud chez Actes Sud, challenger malheureux du Goncourt, sorti en mai dernier et pour lequel je fais une exception (pas seulement parce que c'est Val qui le nomine). Comment refuser un roman sorti sans bruit en mai et qui est sur toutes les lèvres en novembre? Comment refuser l'envers littéraire de l'Etranger, qui va bien au-delà de l'exercice du miroir littéraire, tant et si bien qu'il déchaine contre lui les foudres intégristes? 

Nous trouvons, toujours chez Val, donc toujours sans lien blog (en attendant qu'elle dépose sa pépite chez un blogueur sympa), le très controversé Puits d'Yvàn Repila, chez Denoël, dont le huis-clos fait clairement froid dans le dos: deux frères coincés au fond d'un puits (dont on devine que de toute manière ça finira mal cette affaire). Je sens qu'il sera mon Kinderzimmer de cette saison, c'est-à-dire le livre qui me fait tellement peur à lire que ce n'est pas sûr que je le fasse.


Jérôme amorce les pépites BD avec Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé chez Delcourt (que j'ai eu la chance de lire aussi). Un album sans concession, mièvrerie ni sensiblerie sur la paternité, et plus précisément le fait d'être le papa d'une petite fille trisomique....Jérôme nous confie donc que ce témoignages "l'a bouleversé à un point inimaginable. J'en suis ressorti ébloui, admiratif devant la façon dont il a abordé le sujet". Une histoire qui a fait des émules sur la blogo littéraire et même au delà. 


Sinon, Papillon qui s'est découverte une âme réelle de Reinahrdtophile n'a pas pu s'empêcher d'intégrer l'Amour et les Forêts  de son nouvel auteur favori qu'elle aime d'amour chez Gallimard, et qui me convaincrait de me pencher sur le cas Reinhardt. Il y est question de la rencontre entre Reinhardt himself et l'une de ses lectrices assidues, une certaine Bérénice brisée silencieusement par un mariage malheureux. C'est le style de sujet que je fuis, mais c'est sans compter le talent de persuasion de Papillon: "Un roman écrit d'une plume hypnotique qui se lit en apnée, vous laisse assommé et dresse le portrait sublime d'une femme que l'on n'oubliera pas de sitôt, et qui semble avoir une étonnante parenté avec son créateur".

Vio nous revient aussi avec Tristesse de la terre d'Eric Vuillard chez Actes Sud qui nous raconte l'étrange histoire de mise en scène de la conquête de l'Ouest au sein d'un spectacle monté par Buffalo Bill qui offre un miroir étrange des combats entre Indiens et cow-boys. Vio nous parle là des figures marquantes de cette période mais pas seulement; car il y a aussi "en creux une réflexion sur notre présent, notre rapport à l'Histoire et au spectacle". Je ne voudrait pas dire de bêtises, mais je crois avoir entendu que Gaëlle Josse en a fait aussi un coup de coeur (oui je l'ai croisée dans une librairie près de chez moi...j'espère que ma mémoire est bonne ...)

Enfin, ma chère Anne, qui a pris le relai des jurées Elle pour la saison 2015, a été transportée par Le Violoniste de Mechtild Borrman au Masque sur lequel je mise beaucoup à titre personnel, et dans lequel il est question d'un violon, de la terrible époque stalinienne, tout ça sur fond, d'arrestation arbitraire et de frère et soeur séparés. Un polar historique ou saga familiale, ce roman visiblement inclassable a enthousiasmé Anne: "il y a du suspens, peut-être pas au sens où on l'entend pour un polar, mais on a envie de savoir ce qu'il va se passer, je n'arrivais pas à lâcher ce livre. J'ai aimé les personnages, même les moins sympathiques".


N'oublions pas néanmoins Je refuse, Le Dernier gardien d'Ellis Island,  L'Ecrivain national, Retour à Little Wings, La Lumière des étoiles mortes, Dans la gueule du loup, Un homme amoureux, Une vie à soi  et La Condition pavillonnaire (dont tous les liens sont en fin de billet).


J'en profite chers amis, pour vous souhaiter une très belle année 2015, j'espère que vous avez échapper aux textos faussement chaleureux, que de vagues connaissances ont envoyé à tout leur répertoire, dont vous. J'espère que vous avez supporté stoïquement le premier jour de travail avec les 250 Bonne Année lancés à la cantonade. J'espère aussi que vous avez pris des résolutions intenables (du genre : arrêter de fumer, être à l'heure, ne plus se plaindre, ce plus crier, avoir une maison toujours nickel, éviter toutes sortes d'embrouilles...) , comme ça nous serons plusieurs en mai à se dire que vraiment, on ne met pas toutes les chances de notre côté.

Pour terminer, quelqu'un m'a rappelé récemment que la blogo, ce n'est pas que des blogueurs, que la plupart des gens qui lisent les billets (entièrement) ne les commentent pas, que la grande majorité des lecteurs de blog ne bloguent pas....Alors, à vous lecteurs de l'ombre qui sous-marinez sur la Toile, qui suivez ce blog sans que je ne sache rien de vous, je vous souhaite de belles choses à venir.



Récapitulatif des pépites 2014-2015

Asphodèle (la grande prêtresse)

Aifelle (la photographe maritime que je jalouse)
Dans la gueule du loup de M. Levi-Strauss

Aaliz (une petite cerise exigeante )

Laurie (que je découvre avec plaisir)
Une vie à soi de L. Tardieu

Margotte (la petite Bretonne sauvage qui se cache dans les bois quand elle le peut)
La peau de l'ours de Joy Sorman

Vio (qui ne lit que sur un banc)
Estelle (entre crochet, pouponnage, train et enseignement)
L'Ecrivain national de S. Joncour

La Comète (avec ses hommes entre deux bouquins garnis)
Autour du monde de Laurent Mauvignier

Jérôme (avec ses quatre femmes entre deux berges)
Je refuse de P. Petterson
Ce n'est pas toi que j'attendais de Fabien Toulmé

Maxi Vav' (qui n'arrête jamais de s'abîmer les yeux)
La Peau de l'ours de Joy Sorman
Price de Steve Tesich

Papillon (présidente en chef des Reinhardtophiles)
Price de Steve Tesich
Autour du monde de Laurent Mauvigner
L'Amour et les forêts d'Eric Reinhardt

Valérie (Blogueuse Itinérante)
Meursault Contre enquête de Kamel Daoud
Le Puits d'Y-Repila

Anne (qui chapitre chez ELLE)
Le Violoniste de M. Borrman

56 commentaires:

  1. oh qu'il est beau ce billet, et qu'il me donne envie de lire tout plein de livres ! :-) en espérant te ramener d'autres pépites :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'attends de voir ce que va donner cette rentrée d'hiver. Sont-ce les événements récents mais je sens moins d'enthousiasme qu'en septembre...

      Supprimer
  2. Je n'ai toujours pas eu de coup de cœur depuis la rentrée, il faut dire que je ne lis pas tant que ça de publications à peine sorties ! Mais il me reste du temps pour découvrir une ou plusieurs pépites... d'ailleurs ce billet me donne des idées ! ;-)
    Ah, et c'est sympa de penser aux "lecteurs invisibles" des blogs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi non plus Kathel, je ne lis pas tellement de nouveautés, mais je nourris quelques espoirs sur la rentrée d'hiver ;-) Espérons trouver des pépites ;-)
      et oui on a trop tendance à oublier les sous-marins d'un blog.

      Supprimer
  3. Tu sais que je n'ai reçu aucun sms ? La loose :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh non, y'a pire en loose...les sms de bonne année c'est vraiment très surfait ;-)

      Supprimer
  4. Toujours aucune pépite pour moi à l'horizon ... je misais sur "Le dernier gardien d'Ellis Island", et puis non ... Et "Meursault contre enquête", bof, bof ...Peut-être "Le violoniste" ? Il me dit bien, celui-là. (et moi non plus, aucun SMS, j'ai dû être un peu trop claire avec mes amis à propos des "voeux formatés" ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors je t'attends sur le violoniste, je mise énormément dessus Athalie aussi ;-)

      Supprimer
  5. mouah ah ah , elles sont bien les copines ;-)
    Pour moi non plus pas de "vraies" pépites pour l'instant mais comme Kathel je ne me jette pas convulsivement sur les nouveautés .
    Bravo pour la jolie (et très réconfortante ) image des "lecteurs de l'ombre qui sous-marinent" sans faire de bruit ...
    Je t'embrasse , ma Galinette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mior, cette saison de pépites est beaucoup enthousiaste que la dernière...je me demande si les événements de 7 y sont pour quelque chose. j'attends beaucoup de la sortie de mars ;-)

      Supprimer
  6. Alors je suis toujours à l'heure, je n'ai jamais fumé, je ne crie pas mais je râle.......parfois :-)
    Bonne année.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravi Ribambelle, si je ne pouvais que râler, mes enfants trouveraient la vie à la maison hyper facile (mais je hurle beaucoup, je sais, ce n'est pas la classe)

      Supprimer
  7. Je me rends compte que je suis vraiment nulle car j'oublie de te donner mes pépites :(
    Faut-il que la pépite en question soit un livre récent ? un roman d'une des dernières rentrées littéraires ?
    Je vais essayer de me reprendre et de te donner mes pépites en 2015.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Fleur c'est un roman qui doit être en première parution depuis août dernier (ce qui exclut les poches).
      L'an dernier, tu m'avais fait un package de plusieurs livres en mars ou avril, et c'était très bien ;-)
      Prends ton temps on a jusqu'à juillet.

      Supprimer
  8. J'aimerais bien faire partie des blogueurs qui viennent t'approvisionner en pépites (ne fut-ce que pour savoir quelle parenthèse tu m'attribuerais ;)), mais mes lectures récentes ont été décevantes, et celles qui rejoignent mon panthéon personnel auraient pu avoir leur place chez toi l'an dernier. Je fais dans le contretemps... ou dans les classiques, c'est ma façon d'être "blogorebelle" pour reprendre ton expression.
    Encore une belle synthèse, c'est toujours un plaisir de venir les lire et d'y trouver ces extraits des chroniques pour se faire une première idée des émotions suscitées par ces pépites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la pépite est plus difficile cette année Mina, je me souviens que l'an dernier, tu avais été l'une des premières contributrices avec le Tardieu. Je nous souhaite encore une bonne surprise à venir ;-)
      Merci de pour tes gentils compliments.

      Supprimer
  9. Quel chouette billet ! (et que je suis contente de voir Chouchou dans cette liste !) Il y a beaucoup de belles tentations dans cette liste et c'est vrai que c'est un peu décalé par rapport à ce que l'on voir sur la blogo et dans les journaux : tant mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Papillon, hate de voir maintenant comment s'organise cette rentrée d'hiver qui passe complètement inaperçue jusqu'à maintenant....(rapport aux événements du 7 je pense)

      Supprimer
  10. Pas eu de sms..... pas de portable !
    J'ai bien tenu l'alcool pour la Saint Sylvestre, dansé toute la nuit.... c'est bon !
    Bonne année 2015 et continue de nous régaler

    RépondreSupprimer
  11. Voilà encore une belle liste de livres que je ne lirai pas. A la place, je me replongerai dans la philosophie, le latin et la théologie... J'ai une immense pile à lire.
    Bonne année à toi et aux tiens !
    PS : J'ai fait semblant de m'entendre avec ma famille le temps d'une journée !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai une grand repensée pour toi Alphonsine....en ce janvier finissant ou tu dois souffler un peu ;-)

      Supprimer
  12. Décidément j'aime beaucoup ton non-challenge ! Ton billet me rappelle que Je refuse m'attend sur ma pile et que j'avais également bien envie de lire Price... Va peut-être falloir que je me réveille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Vio...Hâte d'avoir ton retour sur Price....

      Supprimer
  13. Galéa, il y en a qui sous-marinent de force, ils ne peuvent pas laisser de commentaires !!! :) Ô Blogspot ! Peut-être qu'en 2015... Excellent ton billet, comme d'habitude, les extraits sont bien choisis ! Tu risques de ne plus me voir de l'année, j'ai lu mon livre de la rentrée et c'est parce que c'était Gaëlle Josse, sinon j'attends qu'ils sortent en Poche ! Quoique là normalement il y a un Gaudé qui sort, peut-être que je vais convulser, peut-être, c'est pas dit ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas Aspho, tu as déjà bien participé et ça m'a mise en joie. Je sais, je sais, ce sont des gros nazes chez Blogger, je n'espère même plus que ça s'améliore....

      Supprimer
  14. Je ne sais pas si Le puits est si controversé, j'ai l'impression que seul Jérôme est mitigé, non (je ne sous-entends pas que Jérôme compte pour des prunes)?
    Merci d'accepter Meursault, qui lui est sans doute plus controversé. Et mes avis sans liens. ;)
    On attend avec impatience les pépites de janvier (et le Mauvignier, je vais le lire c'est sûr).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Janvier me paraît beaucoup plus poussif pour dire le vrai...Le puits pour l'instant tu es vraiment la seule à en faire un coup de coeur, et le Meursault, j'ai hâte de m'en faire mon avis.
      Merci d'être là quand même leader, même sans blog.

      Supprimer
  15. L'année 2015 commence bien, je viens de t'envoyer une pépite ! C'est bien ce récapitulatif, ça remet en mémoire des billets pas oubliés, mais passés au second plan et avec la rentrée de janvier, on va encore être submergées de tentations en tout genre ... pauvre de nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais ça fait le sel de la vie aussi ce genre de rendez-vous, et ça fait du bien. Merci d'être là à ce rendez-vous Aifelle.

      Supprimer
  16. Mais quelle coordination entre nous Galéa... j'ai justement une nouvelle pépite à proposer, c'est ici :
    http://bruitdespages.blogspot.fr/2015/01/la-route-de-beit-zera-dhubert-mingarelli.html
    Et en plus c'est une surprise totale car cela fait suite à un envoi d'éditeur : l'année 2015 commence bien :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Noté ! Je l'inscrit dès maintenant, et merci chère Margotte

      Supprimer
  17. Je constate une grande variété dans ces titres, et c'est tant mieux! Merci pour ce récap, toujours un plaisir de le lire.
    Je t'embrasse Galéa

    RépondreSupprimer
  18. J'ai tout de même lu trois de ces pépites ! "L'amour et les forêts" fut un coup de coeur pour moi aussi :-) Et j'ai apprécié "Retour à Little Wing" et "La condition pavillonnaire". Pas de résolution en cette nouvelle année mais je l'espère de belles surprises :-) Bisous Galéa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je tenterai l'Amour et les forets Céline, et peut-être la condition Pavillonnaire....
      Merci de ton passage

      Supprimer
  19. Coucou Galéa, une excellente année à toi aussi! En espérant continuer à te lire en 2015 :-) Contre toutes attentes, plusieurs nouveautés m'attendent prochainement, alors que je n'étais absolument pas inspirée par la rentrée littéraire : La peau de l'ours, Charlotte, Constellation, Jacob, Jacob. Retour à Little Wing m'a fait passer un moment agréable, à savourer au coin du feu sur un fond sonore. Bisous!

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Galéa et bonne année 2015 !
    Merci pour ce tentateur récapitulatif des Pépites ... Je pense que je vais emprunter les 2 premiers à la bibliothèque, autant d'enthousiasme mérite un coup d'œil de ma part ...

    RépondreSupprimer
  21. En 2015, je participe, foi de Noukette !! ;-)

    RépondreSupprimer
  22. Réponses
    1. oui assez éclectique finalement aussi.
      Merci Perrine

      Supprimer
  23. Il n'y aucun titre qui se détache largement, je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle cette variété.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est vrai qu'il n'y a pas non plus les grands engouements de l'an dernier...je ne sais pas si ça va venir.

      Supprimer
  24. Dans les pépites je veux absolument lire Le puits!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre me terrorise Tiphanie, j'attends ton avis ;-)

      Supprimer
  25. Mmmm! Très inspirant, tout ça. Je viens de commencé Price. Après 20 pages lus, je suis captivée! Je publierais très bientôt mon billet sur Le Puits... Je crois que j'avais trop d'attentes! À suivre, donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de voir un autre avis sur Price...Dommage pour le puiîts.
      Bienvenue ici Marie-Claude

      Supprimer
  26. "La Peau de l'ours" m'attend chez moi, conseillé par une des libraires de mon antre de perdition rouennais. Le Reinhardt me branche bien aussi, même si je ne connais pas encore son auteur !

    RépondreSupprimer
  27. Belle année Galéa et merci pour tous ces titres très tentants !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)