mardi 20 novembre 2012

C'était mieux avant?

Je fais partie des gens qui, tout le temps, trouvent que "c'était mieux avant". Je suis la mère qui, à la sortie d'école, se plaint du niveau de grammaire et orthographe des élèves. Je regrette en permanence que l'école ne soit plus l'ascenseur social d'autrefois. J'ai été l'enseignante horrifiée de voir qu'on pouvait ignorer le nom des grands auteurs classiques. Je me désole des incivilités et de la vulgarité en pensant que c'est un mal moderne. Je n'aime que les vieilles pierres, je n'ai jamais voulu habiter dans du neuf parce que je trouvais les plafonds trop bas et les salons trop petits. Je suis convaincue d'être née un siècle trop tard. Il y a 100 ans, ma ville était la plus belle d'Europe, elle est aujourd'hui défigurée. Je préférais Canal + avant. Je suis celle, qui pénible à souhait, se plaint en permanence du temps qui passe. Bref, je suis la copine ringarde qui collectionne les cartes postales anciennes et qui milite contre la pollution et les additifs alimentaires. 

J'ai conscience de mon immense mauvaise foi.

Ceci dit, de la modernité, je n'ai tiré aucun avantage. J'habite au troisième sans ascenseur, j'ai la phobie des avions, on m'a toujours posé la péridurale trop tôt ou trop tard. Des progrès de la médecine je n'ai connu que des accouchements déclenchés parce que j'avais dépassé le terme. L'informatique est pour moi une gageure, je ne compte plus les ratés professionnels à cause d'un PDF incompatible, ni les mails trashés par inadvertance. J'ai fermé mon compte Facebook et mis 6 mois à comprendre comment fonctionnait mon i-phone.

Mais ça c'était avant que je découvre You Tube.

Depuis petite, je suis catégorisée comme celle qui n'est pas "spécialement manuelle". Impatiente, brutale et un peu capricieuse. Ma grand-mère a renoncé à m'apprendre à coudre, ma maman à tricoter. Ce que l'Education Nationale appelle "motricité fine" est pour moi un Graal inaccessible. Contrairement à d'autres, j'ai toujours vécu très mal de ne pas savoir faire de jolies petites choses. 

Un jour, j'ai décidé de m'atteler au crochet. Et grâce à Internet, j'ai compris les bienfaits de la modernité. J'ai lutté pendant des jours, fait, défait, refait 100 fois. Je me suis repassée la vidéo sous le regard compatissant de mon mari et goguenard de mes enfants, jusqu'à ce que j'arrive à le terminer. Alphonsine m'avait conseillée de commencer par une écharpe pour poupée, elle avait raison. Le bonnet c'était vraiment un gros défi. 

 Et j'y suis arrivée. Il ne faut pas y regarder de trop près, mais c'est fini. C'est irrégulier, il y a quelques trous, bref, personne imaginera que je l'ai acheté aux Galeries Lafayette, et je ne suis pas bien sûre de le porter cet hiver. Mais je l'ai fini.

Donc non, ce n'était pas mieux avant. Avant je serais restée dans mon costume de "celle qui ne fait rien de ses 10 doigts". La route est encore longue pour faire quelque chose de correct et portable, mais ça y est, j'ai lancé la machine. Mon meilleur ami est maintenant You Tube qui me répète à l'infini ce que je peine à comprendre.

Alors non, ça m'arrache de le dire, mais ce n'était pas forcément mieux avant. 

17 commentaires:

  1. il y va de notre époque comme dans toute chose il y a le pire et le meilleur !
    bravo à toi pour ce joli début
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as tout à fait raison, c'était un billet avec une mauvaise foi assumée, au fond je sais bien qu'il y a du bon dans le temps qui passe. Belle matinée

      Supprimer
  2. Idem pour les dépassements de terme, je suis une spécialiste. Je passe aussi pour une ringarde de première mais je reconnais aussi qu'internet est un formidable outil pour se former dans tous les domaines et que ton bonnet si vaillamment tricoté est tout à fait portable, je dirais même plus il est terrible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci au petit bonheur, le dépassement de terme...quelle galère! Mais je me dis qu'il vaut mieux cela que l'inverse.

      Supprimer
  3. Waouhhhhhhh ! Alors là, pour un défi, tu m'impressionnes ! Un modèle difficile, avec plein de diminutions, des fleurs, des points différents... J'espère que tu le portes, parce qu'il est très joli. Mais sinon, pose-le en évidence chez toi, il te rappellera la force, la persévérance, la pugnacité que tu portes en toi ! Que de qualités.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es adorable! Merci pour tes encouragements!

      Supprimer
  4. Et ben voilà ! Une super coach, de la persévérance et l'élan du web et de ses trésors de bons conseils et de tuto et c'est parti ! On ne t'arrêtera plus ! Et je suis bluffée parce que moi, mon crochet, il est resté au stade de premier rectangle de 30 X 10 :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais toi tu fais tellement de splendeurs avec ta machine que ce n'est pas grave si tu ne "crochettes" pas!

      Supprimer
  5. Ton bonnet est parfait et ton texte désopilant. J'adore le conseil avisé d'Alphonsine, l'écharpe de poupée pour commencer! Je dois avoir le même don que toi (mais moins persévérante) car mes poupées n'ont jamais eu froid , moi si!
    (En aparté, tu peux nous donner le lien pour réaliser cette petite merveille?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle blogueuse débutant je fais! Voici le lien: http://www.fmzik.com/video_4Pd_HkZTZKM_Crochet-Bonnet-facile-pour-d%C3%A9butant.html
      Sachant que j'ai oublié de compter les mailles pendant les devoirs donc il ne ressemble pas vraiment au modèle. Mais elle explique tout et, pour des néophytes comme nous, c'est du pain bénit.

      Supprimer
  6. j'ai regardé les photos avant de lire (ma "technique" de lecture;)), et lorsque j'ai vu ton bonnet, j'etais persuadée que c'était un achat en boutique, bravo :)

    être attachée aux traditions et vivre avec son temps, c'est notre luxe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en pleine imposture: la photo (retouchée avec vintage cam) avantage beaucoup un bonnet qui ne mérite pas autant de compliments.
      Moi aussi je regarde les photos avant les textes, ça donne une idée de l'ensemble.
      Ta dernière phrase est une belle conclusion.

      Supprimer
  7. Moi, je la trouve fort sympathique cette copine ringarde ;-) Et bravo pour le crochet, moi je ne connais PAS DU TOUT la patience... Hélas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ce très gentil commentaire, encourageant et décomplexant. Belle journée

      Supprimer
  8. longtemps j'ai été une fan de tricot, le crochet est resté très incertain !! maintenant mes doigts se refusent à cette gymnastique mais cela ne m'empêche pas d'admirer ce bibi trop trognon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve le tricot extraordinairement difficile, et je suis toujours admirative de celles qui savent tricoter. Merci de ce gentil commentaire.

      Supprimer
  9. oh oh félicitations !!!!!
    je me souviens de ma fierté devant mon 1Er gâteau au chocolat... réussi en plus !
    depuis je ne fais que ça !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés car je n'accepte que les remarques qui encensent mes billets ou qui crient au génie.
Merci de votre passage
(je plaisante!! La modération est activée pour échapper aux vérifications diverses et variées dont tout le monde sature ;-)